Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 6 septembre 2011 à 17h52

Les loyers en baisse dans 45 % des grandes villes


Les différences régionales sont toujours prononcées
Les différences régionales sont toujours prononcées
Les différences régionales sont toujours prononcées (©Clameur)

La hausse des loyers à la relocation marque le pas. Selon l'observatoire Clameur, elle ne devrait pas dépasser les 2 % cette année, dans un contexte économique incertain. L'économiste Michel Mouillart, auteur de l'étude, pointe les difficultés de certains propriétaires bailleurs.

(LaVieImmo.com) - La hausse des loyers se poursuit, mais son rythme reste modéré. L’observatoire Clameur*, présenté mardi à Paris, montre que les loyers de marché (nouveaux baux et renouvellements de baux existants) n’ont progressé de 0,9 % en moyenne depuis le début de l’année (au 31 août, sur un an), à 12,4 euros du mètre carré, contre une hausse de 1,4 % à la même période de 2010. Sur l’année, les loyers devraient progresser de 1,8 %, après une hausse de 2,5 % en 2010.

Certes le mouvement baisse esquissé courant 2009, « dans un contexte de crise exceptionnelle », ne s’est pas confirmé, mais la croissance observée reste très inférieure à l’inflation. Ce qui fait dire à Clameur que « le marché locatif privé n’a pas encore retrouvé, loin s’en faut, la configuration qui fut la sienne durant les années de conjoncture, entre 2001 et 2006 ».

Les locataires déménagent plus…

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Cette reprise en demi-teinte sur le front des prix, cette « croissance molle », accompagne celle de l’activité du secteur. La mobilité au sein du parc locatif privé, qui avait marqué le pas en 2009, a redémarré fin 2010. Près de 28 % des locataires devraient déménager cette année, contre 26,5 % l’année dernière, et un plus bas de 25,7 % il y a deux ans. Clameur note que le taux de mobilité résidentielle retrouve son niveau de la fin 2007, « avant le déclenchement de la crise économique et financière internationale ».

… et les propriétaires rénovent

Dans ce contexte, les propriétaires bailleurs restent particulièrement vigilants quant au maintien de la qualité des biens qu’ils louent. « Depuis trois ans, l’effort d’amélioration se maintient à haut niveau », poursuit l’étude. Un tiers environ (33,5 %) des logements remis en location depuis le début de l’année l’ont été après des travaux d’amélioration et d’entretien, permettant dans la plupart des cas une remise aux normes techniques du bien. Cette proportion était de 33,7 % il y a un an, et de 33,4 % en septembre 2009. Pour mémoire, fin 2006, à une époque où le taux de mobilité au sein du parc locatif approchait les 30 %, ce taux d’effort d’amélioration et d’entretien n’était que de 17,6 %. « La réalisation de travaux permet aux bailleurs de répondre aux exigences de qualité de la demande, et atténue le risque de vacance prolongée des biens remis sur le marché », poursuit Clameur. Une vacance qui reste élevée, de l’ordre de neuf semaines en moyenne par an, soit l'équivalent d’une perte de 4,7 % de loyers perçus.

Outre la confirmation d’une reprise à demi du marché locatif, ces chiffres mettent en avant les difficultés auxquelles font face de nombreux propriétaires, obligés de faire des travaux d’amélioration et de rénovation, « sans aucune garantie de « retour sur investissement » », commente Michel Mouillart, auteur de l’étude. L’économiste insiste sur le fait que « les travaux sont nécessaires, pour lutter contre le risque de vacance locative et dans le cadre du Grenelle de l’environnement. Seulement pour les faire réaliser, il faut de l’argent… Et quand on sait que les loyers sont inférieurs à 9 euros du mètre carré sur 41 % du territoire, on peut se demander comment les propriétaires font pour financer ces travaux ». L’étude montre que les travaux d’amélioration et d’entretien, mis en œuvre dans 33,5 % des relocations réalisées cette année, entraînent un différentiel de loyer de 9,3 % en moyenne. Dans le cas de travaux courants, réalisés « pour des coûts d’intervention moins importants » et dans près de 45 % des relocations, le différentiel de loyer n’est que de 1 %. Enfin, les propriétaires des 21,6 % des logements reloués sans travaux préalables, ont dû accepter d’abaisser leur loyer de 5,4 % au moment de changer de locataire.

Evolution des loyers dans les 80 villes de plus de 60 000 habitants :

44 hausses (55 % de l'échantillon)...

  • 1 Montreuil : 17,4 € (+7,3 %)
  • 2 Créteil : 15,6 € (+6,9 %)
  • 3 Drancy : 18,2 € (+5,9 %)
  • 4 Versailles : 17,8 € (+5,8 %)
  • 5 Vitry-sur-Seine : 15 € (+5,8 %)
  • 6 La Seyne sur Mer : 11,5 € (+5,4 %)
  • 7 Champigny-sur-Marne : 15,2 € (+3,8 %)
  • 8 Niort : 9,3 € (+3,3 %)
  • 9 Clichy : 18,1 € (+3,2 %)
  • 10 Brest : 8,5 € (+3,1 %)
  • 11 Asnières-sur-Seine : 17,9 € (+2,8 %)
  • 12 Colmar : 9,8 € (+2,8 %)
  • 13 Troyes : 9,2 € (+2,8 %)
  • 14 Béziers : 8,8 € (+2,6 %)
  • 15 Reims : 10,9 € (+2,4 %)
  • 16 Nîmes : 10,2 € (+2,4 %)
  • 17 Avignon : 11,6 € (+2,4 %)
  • 18 Cannes : 14,6 € (+2,4 %)
  • 19 Courbevoie : 16,8 € (+2,1 %)
  • 20 Le Havre : 10,9 € (+2 %)
  • 21 Poitiers : 10,1 € (+2 %)
  • 22 Lille : 13,3 € (+1,9 %)
  • 23 Aubervilliers : 14,9 € (+1,8 %)
  • 24 Nantes : 11,4 € (+1,7 %)
  • 25 Levallois-Perret : 20,7 € (+1,7 %)
  • 26 Strasbourg : 11,8 € (+1,5 %)
  • 27 Noisy-le-Grand : 15,3 € (+1,5 %)
  • 28 Le Mans : 9 € (+1,5 %)
  • 29 Perpignan : 10,2 € (+1,4 %)
  • 30 Tourcoing : 12,2 € (+1,4 %)
  • 31 Orléans : 10,7 € (+1,3 %)
  • 32 Mulhouse : 9,2 € (+1,3 %)
  • 33 Lyon : 12,2 € (+1,2 %)
  • 34 Nice : 14,1 € (+1,2 %)
  • 35 Nanterre : 16,1 € (+1,2 %)
  • 36 Valence : 8,5 € (+0,9 %)
  • 37 Saint-Maur-des-Fossés : 16,8 € (+0,8 %)
  • 38 Angers : 10,4 € (+0,7 %)
  • 39 Amiens : 11,7 € (+0,4 %)
  • 40 Caen : 12,4 € (+0,3 %)
  • 41 Villeneuve-d’Ascq : 13 € (+0,3 %)
  • 42 Tours : 10,3 € (0,2 %)
  • 43 Bourges : 9,3 € (+0,2 %)
  • 44 Marseille : 9,3 € (+0,2 %).


...pour 36 baisses (45 %)

  • 1. Paris : 22,4 € (-0,1)
  • 2. Metz : 9,1 € (-0,1)
  • 3. Quimper : 8,7 € (-0,1)
  • 4. Boulogne-Billancourt : 19,7 € (-0,2)
  • 5. Saint-Denis : 14,5 € (-0,2)
  • 6. Issy-les-Moulineaux : 19,5 € (-0,2)
  • 7. Grenoble : 11,9 € (-0,3)
  • 8. Toulouse : 11,2 € (-0,4)
  • 9. Rouen : 11,5 € (-0,4)
  • 10. Lorient : 9,1 € (-0,4)
  • 11. Aix-en-Provence : 15,2 € (-0,5)
  • 12. Montpellier : 13,3 € (-0,6)
  • 13. Antibes : 14,8 € (-0,6)
  • 14. Saint-Nazaire : 10,2 € (-0,6)
  • 15. Nancy : 10,4 € (-0,7)
  • 16. Saint-Etienne : 8,2 € (-0,8)
  • 17. Bordeaux : 11,9 € (-0,9)
  • 18. Toulon : 10,3 € (-0,9)
  • 19. Pau : 10,8 € (-0,9)
  • 20. La Rochelle : 13,8 € (-1)
  • 21. Villeurbanne : 11,7 € (-1,2)
  • 22. Roubaix : 14 € (-1,2)
  • 23. Aulnay-sous-Bois : 15,7 € (-1,5)
  • 24. Rennes : 11,9 € (-1,7)
  • 25. Clermont-Ferrand : 9,9 € (-1,7)
  • 26. Antony : 18,7 € (-1,9)
  • 27. Dijon : 10,6 € (-2)
  • 28. Argenteuil : 14,8 € (-2)
  • 29. Mérignac : 9,8 € (2,4)
  • 30. Limoges : 9,1 € (-2,5)
  • 31. Neuilly-sur-Seine : 22,5 € (-2,5)
  • 32. Colombes : 15,9 € (-2,6)
  • 33. Rueil-Malmaison : 17,7 € (-2,7)
  • 34. Calais : 8,7 € (-2,7)
  • 35. Besançon : 9,4 € (-3,4)
  • 36. Sarcelles : 9,6 € (-5,2)


Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/09/2011 à 14:19 par vbttrr

    chaussures nike tn requin, basket nike tn requin

    nike tn hommes tn requin hommes

    Profitez de jusqu'?? -40% sur leschaussures et v??tements de sports !

    Nike tn femmes tn requin femmes

    La Plus Grande Collection > 40+ Livraison Rapide Toute la France
    =====================dayd ayoye.com

  • 0 Reco 07/09/2011 à 10:42 par midève

    @investisseurpro. La Société générale va mal notamment par l'action intentée contre elle par les USA sur l'affaire des subprimes et aussi parce qu'elle détient de la dette grecque.
    Ce n'est pas en raison d'une prétendue OPA.
    Cher investisseurpro, je vous laisse mettre toutes vos économies sur ce titre et vous donne rendez-vous dans six mois. Nous verrons alors.

  • 0 Reco 06/09/2011 à 23:06 par investisseur pro

    mideve, hihihi

    rhodia etait au plus mal en 2008... je savais que le secteur de la chimie etait tres mal et que Rhodia se ferait racheter tot ou tard.. hihihihi

    faut toiujours investir dans une societe qui va tres mal, si on souhiate faire une mega plus value.. hihihihihihi

    3eme loi de Rockfeller....
    hihihihihiih

  • 0 Reco 06/09/2011 à 22:32 par midève

    @ investisseur pro. Vendre et pour le placer où? Dans les actions société générale? Celle-là elle est bien bonne. Ce n'est pas une opa que risque la Société Générale mais une faillite !
    Non vraiment je préfère la pierre! Libres aux autres de suivre vos conseils. Les conseillers ne sont pas les payeurs. Certes l'immo avec la valse hésitation de Fillon va être en pleine turbulences jusqu'au 1 février (et chacun ferait bien d'en profiter) mais après.... je vous fiche mon billet que dans un an, rira bien qui rira le dernier!

  • 0 Reco 06/09/2011 à 21:18 par investisseur pro

    bon rien ne vous oblige a suivre mon conseil les mecs...

    mais jusqu'a present mes conseils etaient bon..

    ahahahhahahhaa

    vous avez jusqu'au 31 octobre pour faire signer votre promesse de vente.... car la date limite du 1er fevrier, cest..... pour l'acte de vente..

    ahahhahahhahahhahahahhaha hhahahahahhahahhaha

    ouuuuuauuauauauaahahhahah hahahahhahahahhahahhaaa

    oh je maime si vous saviez..

  • 0 Reco 06/09/2011 à 21:15 par investisseur pro

    on nest pas un pro pour rien, bande de larve.. :) ahhahahhahahahahhahaha

  • 0 Reco 06/09/2011 à 21:14 par investisseur pro

    je serais vous j'investirais dans la societe generakle.. mon soupcon d'OPA sur la socieet generale est tres fort...:))) aghahahhahahaha

    sil ya une telle rummeur, l'action va doubler en deux jours.. ahahhahahahaa

    au passage, jai fait une mega operation avec l';entreprise rhodia.. javais achete en 2008..... l'action a pris un fois 6 depuis... jai revendu juste apres le jour de la rumeur d'OPA... ahahhahahahahahhahahhaa (bon javais investi 5000 euros cest tout.... ca fait juste un 30,000 euros..) ahahhahaha

  • 0 Reco 06/09/2011 à 21:06 par Mouhahahahahaha

    "les travaux sont nécessaires, pour lutter contre le risque de vacance locative et dans le cadre du Grenelle de l’environnement. Seulement pour les faire réaliser, il faut de l’argent… Et quand on sait que les loyers sont inférieurs à 9 euros du mètre carré sur 41 % du territoire, on peut se demander comment les propriétaires font pour financer ces travaux "

    Savoureux! Il y a des winners de l'immo qu'on n'est pas prêt de revoir hahahahaha!

  • 0 Reco 06/09/2011 à 21:05 par investisseur pro

    coucou les nans

    lisez cela:

    http://www.latribune.fr/v os-finances/immobilier/20 110906trib000647144/le-go uvernement-va-t-il-provoq uer-un-krach-immobilier-. html

    ahahhahahahhahhahahahahah ahhahahahahhahahahhahahha ha

    Fillon et sarko ont de toute evidence gagne mon vote!

    faut que cette reforme passe coute que coute!

    aahhahahhahahhahahhahahha hahahhahahahhahahaa

  • 0 Reco 06/09/2011 à 18:53 par Friand

    Rentabilité quasi nulle avec l'inflation dans certaines grandes villes... voir négative lol !

  • 0 Reco 06/09/2011 à 18:34 par antoine

    vendez vite! ou alors morflez bien sur la taxe ..:))

  • 0 Reco 06/09/2011 à 18:34 par antoine

    hehe, ca va mal, pour les investisseurs, tres mal!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...