Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 15 décembre 2010 à 14h42

Les ménages, plus riches en 2010 grâce à l'immobilier


Les propriétaires disent merci à la hausse des prix
Les propriétaires disent merci à la hausse des prix
Les propriétaires disent merci à la hausse des prix (©dr)

Le patrimoine des français a bénéficié, du moins pour les propriétaires, de la hausse des prix de l’immobilier. Avec une augmentation des prix de l’ancien de 8,6 % sur un an au troisième trimestre 2010, leur patrimoine en sort valorisé, de l’ordre de 7,9 %, selon les Cahiers de l’Epargne.

(LaVieImmo.com) - Pour enrichir son patrimoine, il ne fallait pas compter sur les valorisations boursières cette année, qui « restent négatives depuis le début de l’année (-2,0 % entre le 31 décembre 2009 et le 12 décembre 2010) », annonce la publication. Ce que les ménages ont bien ressenti, en misant davantage sur l'immobilier.

+7,9 % grâce à l'immobilier

Dans la mesure où le patrimoine immobilier représente 60 % du patrimoine global des ménages, qui sont à 58 % propriétaires de leur résidence principale, l’immobilier était donc au rendez-vous et a fait gonfler de +7,9% en 2010 leur fortune. Au total, le patrimoine des ménages représente « 11 300 milliards d’euros en 2010, soit plus de 415 000 euros en moyenne par ménage », concluent les Cahiers de l’Epargne.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 16/12/2010 à 11:33 par UFFA92

    En complément de mon dernier commentaire, il faut ajouter pour ce qui concerne les propriétaires (accédants ou autres) si leur bien s'est valorisé de 7,9 %, celui qu'ils voudraient racheter aura augmenté lui aussi de 7,9 %. A vos calculettes et vous pourrez facilement constater que les prix élevés de l'immobilier ne profitent qu'aux investisseurs et aux professionnels et pas à ceux qui cherchent seulement à se loger.

  • 0 Reco 16/12/2010 à 10:32 par UFFA92

    D'accord avec rob'r pour la notion de propriétaire. Tant qu'on n'a pas remboursé son prêt on reste un "accédant" à la propriété c'est à dire quelqu'un qui rembourse une somme conséquente. Il est plus facile pour les professionnels de parler de "propriétaires" sans distinction alors que l'accédant devra, en cas de vente, rembourser d'abord son crédit pour pouvoir éventuellement percevoir la différence.

  • 0 Reco 16/12/2010 à 09:56 par rob'r

    Fausse illusion !
    d'une, un patrimoine fait un gain ou une perte, ou un portefeuille d'actions fait un gain ou une perte, que si on le vend ! Et pas autrement. Le reste, c'est bon pour les impôts, ou pour se la toucher dans une soirée.

    de deux, comparer les performances de la bourse et celle de l'immo est une grossière erreur : si on vend ses actions, on ne se retrouve pas à la rue. Ce sont des actifs complètement différents, donc de là à les comparer ...

    de trois, quelle est la vraire part de propriétaires en France, une fois que l'on a retiré les isntitutions bancaires ? Je parle des propriétaires qui ont fini de payer leur prêt, et pas ceux qui accèdent à la propriété avec un prêt de 25-30 ans à la cheville?

  • 0 Reco 15/12/2010 à 18:01 par MisterHadley

    ... tout comme l'est aussi un propriétaire, en fait...

    Je note au passage que, contrairement à ce qu'affirment les mauvaises langues, la valeur vénale de l'immobilier n'est donc pas "virtuelle", et que je ne suis donc pas le seul à l'affirmer, puisque c'est justement le sujet de l'article...

    Mais bon, moi j'dis ça comme ça, hein...

    Vite fait, quoi... ;)

  • 0 Reco 15/12/2010 à 16:10 par poilagratter

    certes......sauf de sa totale liberté quoiqu'il advienne....

  • 0 Reco 15/12/2010 à 15:15 par MisterHadley

    Quelqu'un qui ne détient rien en immobilier est, lui, à la tête de que dalle, remarque, hein... :)

  • 0 Reco 15/12/2010 à 15:07 par poilagratter

    ah que voilà un nouveau sujet de polémique pour ce forum!!! ça me rappelle le débat sur les agriculteurs de l'ile de Ré il n'y a pas si longtemps....smicards et bons pour payer l'ISF car soudain virtuellement à la tête d'un gros patrimoine foncier.....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...