Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierlundi 8 octobre 2012 à 12h20

Les Notaires anticipent une baisse des prix


Immonot constate un "sentiment d'impuissance" chez les négociateursImmonot constate un "sentiment d'impuissance" chez les négociateurs (©dr)

Selon le site Immonot.com, les études notariales de province continuent de tabler en majorité sur une baisse des prix des logements au cours des prochains mois.

(LaVieImmo.com) - « Une tendance baissière constante ». Selon le site notarial Immonot.com, qui publie lundi la dernière édition de son enquête d’opinion, la « tendance à l’effritement » des prix de l’immobilier est ressentie par 73 % des notaires de province. Soit une proportion globalement stable par rapport à l’enquête publiée à la fin du mois de juillet (72 %), au plus bas depuis le début de l’année 2009.

Baisse d’activité

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L’étude, réalisée auprès des études notariales de province faisant de la négociation immobilière (soit environ 1 800), montre que les professionnels sont plus nombreux qu’il y a trois mois à constater une baisse de leurs volumes de transactions (54 % contre 42 % fin juillet). 66 % d’entre eux estime d’ailleurs que cette baisse devrait se poursuivre au cours des prochaines semaines, contre 49 % dans la dernière enquête. « Un sentiment d’impuissance semble s’être emparé de nombre de négociateurs, commente Bernard Thion, chercheur associé au Centre de recherches sur la gestion et la finance (CEREG) à l’Université de Paris Dauphine, et responsable des enquêtes d’opinion publiées par Immonot. D’un coté, après la vague des ventes de 2011 afin d'échapper à la nouvelle fiscalité des plus-values, les vendeurs s’arc-boutent sur leurs prix et, de l’autre, les banques octroient difficilement des crédits et les acquéreurs attendent une baisse qui tarde à venir ».

François Alexandre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/12/2012 à 21:26 par MisterHadley

    Et dire que l'immobilier sera de plus en plus taxé. Pas le choix ...

    :D

  • 0 Reco 06/11/2012 à 17:32 par culture du risque

    les spéculateurs ont spéculé parce qu'on les a incité...la Gouvernance a voulu faire croire aux Français qu'ils étaient riches...et voter ainsi à droite.
    Paradoxe, j'entends dire dans des réunions que si les prix baisses, et bien l'Etat, les Collectivités seront en difficulté...moins de rentrée sur les transactions, moins d'impôts foncier...une partie étant indexée sur la valeur du bien
    Enfin, un ami dont nous tairons le nom, s'est vu redressé dernièrement par le fisc parce qu'il a acheté un bien en dessous de sa dite valeur...le proprio pressé de vendre et pas dans le besoin ayant préféré décôter son bien (génial, d'un côté, l'Etat veut baisser le prix de l'immo, mais si les prix baissent, il redresse sur la valeur surcôtée !!!!

  • 0 Reco 13/10/2012 à 18:17 par Vieil homme sage...

    quant à imposer une baisse des prix des loyers de 30 à 40% c'est le meilleur moyen de réduire le marché locatif privé à zéro!! tu es sans doute locataire toi et évidemment tout loyer te parait toujours trop cher....mets toi à la place du propriétaire d'un appart qui lui rapporte aujourd'hui 4 ou 5% brut du prix d'achat de son appart; si tu lui imposes de baisser son loyer de 30% son rendement tombe en dessous de 3% avant impôts et charges, sans parler du crédit qu'il doit bien rembourser si il a acheté à crédit et du risque de loyers impayés; à ce niveau un proprio pas trop débile il vend son appart et va placer son pognon sur unlivret A ou sur des lingots d'or!!!

  • 0 Reco 13/10/2012 à 12:22 par Vieil homme sage...

    1 290 € le m² en Allemagne! si in intègre les appartements, c'est une autre histoire...toutes les incitaions fiscales de type défiscalisation Scellier ont abouti à faire vendre le m² neuf au moins 20% plus cher; le toubib (ou dentiste, ou kine, ou profession libérale,,, bref, le pigeon friqué appaté par la déduction fiscale !) qui a acheté sur plans un appart en Scellier sans même regarder l'état du marché locatif là où il achète ni la qualité de la construction, celui-là a participé à l'inflation des prix et à l'enrichissement excessif des promoteurs....y' a t'il l'équivalent de nos Scellier et autres Besson en Allemagne??

  • 0 Reco 13/10/2012 à 12:14 par Vieil homme sage...

    @mlou1. C'est intéressant ces chiffres comparatifs. IL faudrait pouvoir approfondir en décomposant le prix du m² neuf. La plupart des constructeurs de maisons individuelles de gamme moyenne en France sortent le m² à moins de 1 500 € auxquels il faut ensuite ajouter le prix du terrain (qui varie du simple au quadruple suivant la localisation, en dehors des zones hypertendues où il y a pénurie de foncier, genre centre et périphéries des grndes métropoles régionales)....mais l'impact du prix du terrain pour une maison de 100 m² ressort en moyenne à environ 1500 € du m²; soit au total un prix d'environ 3 000 € le m²; j'aimerais bien connaitre la décomposition du prix du m² allemand , là où la main-d-oeuvre n'est pas vraiment moins chère que chez nous et les matériaux non plus! et je ne pense pas que leurs terrains soient gratuits! donc je reste sceptique devant ce chiffre de

  • 1 Reco 12/10/2012 à 13:21 par mlou1

    L'immo allemand vaut moins de la moitié de chez nous...ils ont autant de Mercedes, BMW & Porsche que dans les autres corporations...
    LOYERS=> Cécile DUFLOT doit imposer une baisse de 30 à 40% (à optimiser par région)
    = pouvoir d'HA augmenté pour des millions de français - coût pour l'état= ZERO
    ALLEMAGNE: 130m² + jardin loué à 680€ (construit en 1996)
    http://www.athome.de/miet en/haus/rheinland-pfalz/t rier-saarburg/trassem/223 6987
    Prix du m² logements neufs en 2011
    Enfin un classement où nous sommes 1er avec une qualité de construction qui mériterait la dernière place...Je viens d'acheter un appart 89m² 249000€ Promoteur ICADE => A FUIR c'est quasi identique à l'appart acheté en 1970...isolation thermique/phonique= Zéro (Murs extérieurs = Béton 16cm…) Toutes les prestations sont bâclées avec la détermination d'avoir le + faible coût...Pauvre France!
    Le Béton n’isolant pas du froid, ni du chaud et encore moins du bruit…mais il permet de construire très vite et surtout MOINS CHER…
    Chez nous les prix sont montés jusqu'au ciel, ils doivent baisser d'environ 30% (nous serons encore dans les + chers de l’UE…), cela ne devrait pas être trop difficile pour nos professionnels de l'immo, ils ont engrangés 450Mds en 11ans, même s'ils doivent faire rentrer un petit peu d'argent des paradis fiscaux...
    PRIX du m² dans le NEUF en 2011:
    • 1. France : 3 790 euros/m² (+6,2 % par rapport à 2010)
    • 2. Royaume-Uni : 3 025 euros/m² (+2,5 %)
    • 3. Italie : 2 792 euros/m² (-1,8 %)
    • 4. Pays-Bas : 2 090 euros/m² (+0,2 %)
    • 5. Belgique : 2 027 euros/m² (+3,1 %)
    • 6. Danemark : 1 997 euros/m² (-0,6 %)
    • 7. Autriche : 1 890 euros/m² (+3,1 %)
    • 8. Espagne : 1 740 euros/m² (-5,6 %)
    • 9. Allemagne : 1 290 euros/m² (+4 %)
    • 10. République tchèque : 1 226 euros/m² (+1,6 %)
    • 11. Pologne : 1 152 euros/m² (-1,2 %)
    • 12. Hongrie : 784 euros/m² (-23 %)
    *Etude conduite simultanément en Autriche, en Belgique, en République Tchèque, au Danemark, en France, en Allemagne, en Hongrie, CQFD

  • 0 Reco 12/10/2012 à 09:07 par viel homme sage...

    @jean alain. Une maison neuve au départ c'est comme une voiture neuve qui sort de chez le concessionnaire, ça perd 20% minimum tout de suite (la voiture c'est la tva; la maison c'est le terrain qui une fois bâti a perdu 50% de sa valeur!!); dans un marché "normal" il faut au moins 5 ans pour que ta maison retrouve le prix qu'elle t'a coûté....mais dans un marché "déprimé" ça peut être plus long....le problème c'est que beaucoup de gens oublient que l'immobilier est un invetsissement sur du long terme et se comportent comme des spéculateurs à court terme....la pierre, valeur refuge, oui, mais pas avec un état d'esprit de boursicoteur au jour le jour....

  • 0 Reco 11/10/2012 à 18:13 par jean alain

    pour quoi faire construire a 2000€ le m² quand des maison neuve terminées ne trouve pas preneur a1200€l le m² cou de la construction 650.000€ mise a la vente 400.000€ pas de visite depuis 2ans ??????

  • 0 Reco 11/10/2012 à 17:02 par Vieil homme sage...

    un des scenari possibles, déjà vu dans le passé: après un repli possible de 20 ou 30% en deux ou trois ans (la crise ne fait que nous effleurer pour le moment...préparez les mouchoirs, ç'est qu'un mauvais moment à passer...), on voit en général les prix se stabiliser, même si plus rien ne se vend (scénario vécu entre 1993 et 1997) ...car en dessous d'un certain palier les vendeurs préfèrent retirer leur bien de la vente soit pour le louer soit en repoussant les projets qui les avaient amené à vouloir vendre...ce qui crée à nouveau une pénurie de biens à la vente et va donc plus ou moins vite faire repartir le marché à la hausse! qu'en pensent les éminents spécialistes qui s'expriment généralement ici?

  • 0 Reco 11/10/2012 à 16:49 par Vieil homme sage...

    ame 12.... les prix affichés sont rarement les prix conclus au moment de la vente et pour ce qui se vend dans ton village tu ne sais pas à quel prix ça s'est vendu finalement, les vendeurs admettant difficilement qu'ils ont dû consentir une forte baisse pour vendre....dans le marché actuel totalement bloqué dans beaucoup de régions il n'y a que des baisses de 10 à 20%, voire même plus dans les zones sinistrées, qui permettent d'espérer toucher des acheteurs potentiels!

  • 0 Reco 11/10/2012 à 14:34 par ame 12

    message pour ludo
    quel conseils t'a donné ton ami banquier pour que tu arrives à vendre plusieurs biens en 2011?
    car même en baissant une nouvelle fois je n'ai pas pu trouver d'acquéreurs quand je compare les prix au m2 et les choses qui se vendent ds mon village je m'aperçois que mon prix de vente est vraiment moyen et je veux bien faire encore un effort de négociation

  • 0 Reco 11/10/2012 à 10:27 par Vieil homme sage...

    Quand les prix de l'immo baissent de 20 ou 30% en 3 ans après avoir progressé de 150 à 200% en 10 ans suivant les régions, ce n'est pas un krach, mais juste un réajustement des excès d'un marché qui s'était emballé au delà de la raison sous l'effet d'une bulle du crédit et d'aides fiscales (SCELLIER, déduction d'intérêts, etc..) ou incitatives (PTZ, PTZ+, etc..). Ce n'est pas la mort du pti cheval!!

  • 0 Reco 09/10/2012 à 22:32 par MisterHadley

    Au fait, au cas où vous aurez zappé ce "léger" détail, le FMI vient de mettre un sérieux taquet aux "gouvernants", là, qui s'enorgueillaient jusqu'à aujourd'hui d'une "croissance" de +0.8% en 2012... le budget de l'année à venir étant calé dessus...

    Mais le FMI vient d'abaisser ses prévisions pour la France en 2013, et prévoit une "croissance" de +0.4%...

    Alors...

    :D

  • 0 Reco 09/10/2012 à 22:26 par MisterHadley

    Calmes ta joie, patte molle, hein...

    Les "forces vives" que tu cites et qui tireront toujours, d'après toi, leur épingle du jeu, sont tout simplement des assistés qui, quoi qu'il arrive, s'imagine que les deniers publics les engraisseront sur le dos des autres...

    Mais ça ne change rien à la réalité...

    Alors, puisque tu es un fervent adepte de ta propre et seule pensée unique, réjouis toi, tu as obligatoirement raison n'est-ce pas...?

    Comme tu l'auras toujours eu dans le passé, comme nous le constatons encore aujourd'hui...

    Bah oui, si tu as donc raison comme tu t'en vantes, dans ce cas, champomy, non, tu devrais être heureux...

    Or, tu en es toujours là, à spéculer à la baisse...

    Alors, tant mieux pour toi...

    Bon krach imaginaire et bonne bulle qui pète, dans ce cas...

    ;)

  • 0 Reco 09/10/2012 à 22:13 par Patwon

    Tout a fait d'accord Manu...!

  • 0 Reco 09/10/2012 à 21:16 par Manu

    De toute façon, la priorité sera toujours de sauver les banques, donc s'il le faut, l'état pomper à mort toutes les sources possibles et surtout l'immo, pour les renflouer. car si les banques tombent l'état tombe.
    Et tout va bien aller, on va perdre 30 à 40 % sur 5 ans, la France va souffir un peu mais va se redresser, et on sera reparti pour un nouveau cycle... Ainsi va la vie !

  • 1 Reco 09/10/2012 à 21:09 par Manu

    Franchement pourquoi un krach immobilier serait synonyme de fin du monde économique ? Dans les années 90 on a perdu 40% à Paris et la situation économique n'a pas conduit la France au niveau des pays du Tiers Monde...
    L'immo n'est pas le moteur de la croissance... heureusement d'ailleurs.

  • 0 Reco 09/10/2012 à 18:30 par Patwon

    Et si tu compares les actions and co a des bouts de papiers, on peut faire l'analohie entre l'immo et un tas de cailloux!
    Arrete tes arguments de bistrot et sert toi de ta ptite tête! Les gens ne parlent pas d'un krach de -90% mais d'une baisse de -20/-30% ! Et ça, aucune regle économique ne peut infirmer cette hypothèse!

  • 0 Reco 09/10/2012 à 18:28 par Patwon

    Ouais sauf que ceux qui ont une vrai compétence pourront toujours la vendre ailleurs qu'en France!
    C ça la basede l'économie mon grand!!! Le savoir faire des gens qui créent de la valeur ajoutée! En cas de crise économique, les Jerome, antoine, manu and Co tireront toujours leur épingle du jeu... alors que toi ta demi neurone ne te sera d'aucun secours ! Tout ce que tu sais faire de tes 10 doigts, à savoir pas grand chose n'est pas exportable!

  • 0 Reco 09/10/2012 à 18:28 par Patwon

    Ouais sauf que ceux qui ont une vrai compétence pourront toujours la vendre ailleurs qu'en France!
    C ça la basede l'économie mon grand!!! Le savoir faire des gens qui créent de la valeur ajoutée! En cas de crise économique, les Jerome, antoine, manu and Co tireront toujours leur épingle du jeu... alors que toi ta demi neurone ne te sera d'aucun secours ! Tout ce que tu sais faire de tes 10 doigts, à savoir

  • 0 Reco 09/10/2012 à 18:16 par MisterHadley

    Jérome, t'es aussi sympathique que patte molle, mais justement, à la différence d'une capitalisation boursière, des "actifs immobiliers" sont justement basés, eux, sur du tangible, du concret, à savoir de l'immobilier, et non de simples bouts d'papier...

    La preuve, tu "attends" en plaçant, que tu le saches ou non, volontairement ou non, ton bas de laine sur ces mêmes actifs immobiliers...

    Après, si la réalité est trop difficile à supporter pour toi, je n'y peux rien...

    Mais toutes les banques, les assureurs, etc, etc, ont comme base économique l'immobilier...

    Réveillez vous, hein, c'est le B-A-BA...

    Si l'immobilier devait s'eefondrer, l'économie elle-même y serait donc passée juste avant...

    C'est aussi simple que ça.

  • 0 Reco 09/10/2012 à 15:58 par adeline

    j ai appellé une maison de maitre donné a 320 000euros vendu 210 000euros avant saisie
    l attente des vendeurs pour le maintien des prix commence a faire son effet on dirait.
    je sais pas ce que ca va donner en 2013

  • 0 Reco 09/10/2012 à 15:05 par jerome

    attend de voir ce que va prendre la france dans la gueule en 2013 et apres tu feras ton kéké
    les actif immo c est du vent c est comme les actions
    quand ca craint tout le monde ce casse point barre
    alors ta valorisation pour acheter dans un pays encore plus ruiné ?????

  • 0 Reco 09/10/2012 à 14:44 par MisterHadley

    Il est genril, patte molle, mais c'est justement ce que je dis, faudrait donc savoir lire, et comprendre ce que tu lis, avant de faire ton kéké... ;)

    L'immobilier dans les pays frontalier touche, ou touchera d'ii peu, ses plus bas, alors que nous n'avons toujours pas l'ombre d'un krach, sauf dans la tête des serial attentiste depuis des lustres...

    Ce que vont donc faire les institutionnels, et non les particuliers patte molle, ce sera simplement de très belles affaires, par des scpi, opci, et assimilés...

    Et en se servant tout simplement de la valorisation de leurs actifs immobiliers français, pour faire ensuite main basse ailleurs, là il faut investir...

    Ca commence à rentrer, là, ou toujours pas..?

    ;)

  • 0 Reco 09/10/2012 à 13:48 par Dao777

    Cela fait des mois voir des années que les notaires disent que les prix ne peuvent pas baisser (et par là mêmes l'équivalent de leurs commissions). Si ils disent que cela baisse c'est pour se couvrir et dire ah oui vous voyez bien on avait prévenus.
    Les autorités de la concurrence (DGCCRF par exemple) ne se sont jamais posées de questions sur le marché immobilier ? car c'est grave quand même...

  • 0 Reco 09/10/2012 à 13:11 par patwon

    "L'avantage, par rapport à 2008, c'est que l'ensemble de nos partenaires européens sont encore bien plus dans la daube maintenant qu'à l'époque, ce qui fait que l'immobilier français maintient toujours son attrait et son avance, par rapport à la concurrence..."

    Tu as raison, je suis en train de me tater entre acheter en France ou en Espagne... Bon j'ai juste le petit détail à régler qu'il va falloir que je fasse 500km le matin pour aller bosser...

    Tu n'as pas compris encore que les investisseurs n'investissent presque plus dans la pierre tant les rendements sont mauvais. Il reste que Mme Michu et hadloche pour continuer de la faire !

    Et justement ton raisonnement est completement faux ! Si ça a baisse ailleurs c justement à ces endroits là qu'il est intéressant d'investir ! Les rendements sont bien meilleurs !

  • 0 Reco 09/10/2012 à 12:35 par MisterHadley

    Exactement, si l'immobilier devait s'effondrer, tout le monde se taperait alors de l'immobilier, vu que l'économie elle-même aura plongée juste avant, avec une vague de chomage plus que massive, dépression économique, et non simple recession "de confort" médiatique...

    Il y a juste les adeptes du krach imaginaire et d'la bulle qui pète qui ne l'ont toujours pas compris...

    L'avantage, par rapport à 2008, c'est que l'ensemble de nos partenaires européens sont encore bien plus dans la daube maintenant qu'à l'époque, ce qui fait que l'immobilier français maintient toujours son attrait et son avance, par rapport à la concurrence...

    L'inconvéniant, c'est que nous allons droit dans le mur économiquement, et donc, que tôt ou tard, selmon le principe des vases communicants, les détenteurs d'actifs immobiliers miseront ensuite tout le paquet là où, chez nos voisins, il sera le plus intéressant d'investir en terme d'immobilier, pour ensuite, bien mieux revenir sur le marché français...

    C'est une évidence... sauf pour les adeptes du krach imaginaire et d'la bulle qui pète qui ne l'ont toujours pas compris...

    Sur ce... Bon après midi... ;)

  • 0 Reco 09/10/2012 à 08:36 par polimmo

    Nos pronostics :
    Fin 2012 prix minorés de 25%
    Fin 2013 nouvelle baisse de 15%
    2014 Petite reprise

  • 3 Reco 09/10/2012 à 01:08 par DAVID

    c est vrai que si t as plus de boulot
    etre proprio avec credit ou locatire ca sera la meme galere

  • 3 Reco 09/10/2012 à 00:56 par oliv

    proprio ou locataire tous esclaves,c est que le debut attendez de voir la france a la sauce grecs ca sera du sauve qui peut comme en espagne ou en grece etc....
    alors le prix immo ca sera meme plus le probleme.
    quand tu fouilles les poubelles,tu regarde plus les vitrines d agence immo meme avec -80%

  • 0 Reco 09/10/2012 à 00:42 par jeje

    beaucoup de bruit pour rien,les choses son simple,regardé votre salaire et celui de votre entourage et la precarité autour de vous.
    pas besoin de gros discour
    a ce rytme bientot la france s appellera la moldavie avec des maisons a 700 000euros lol :))))

  • 0 Reco 08/10/2012 à 22:17 par Patwon

    Ca fait des mois que je le repette ça...
    Et donc, conclusion ???

  • 0 Reco 08/10/2012 à 22:13 par MisterHadley

    ENJOY...! ))))))))

    http://www.credoc.fr/pdf/ Rapp/R280.pdf

    LES PROBLEMES DE LOGEMENT
    DES SALARIES AFFECTENT
    40% DES ENTREPRISES
    Etude réalisée à la demande du MEDEF
    (Mouvement des entreprises de France)

  • 0 Reco 08/10/2012 à 22:09 par MisterHadley

    Le must reste quand même cette prise de conscience que l'immobilier en bulle coûte un max d'emplois à la France, nuit fortement à la mobilité et à l'économie en général ))))
    Il est temps d'orienter l'épargne des français vers les secteurs productifs...! ))

    Sur ce, bon sondage ))))))))))))))))

    hum..!

    :D

  • 1 Reco 08/10/2012 à 21:59 par Patwon

    Il y a encore un an, nous étions assez peu sur ce site a évoquer une probable baisse prochaine. Aux vues du nombre grandissant de commentaires allant dans ce sens, j'en déduis que le processus de prise de conscience collective s'est enclenché! L'immo étant fortement lié à la psychologie des acteurs du marché, on risque d'avoir pas mal de surprises dans les mois/années a venir...

  • 1 Reco 08/10/2012 à 21:51 par Bazbaz

    @Alain
    Oui, nous allons avoir de l'inflation du fait de l'augmentation de la masse monétaire. La différence avec les années 80, c'est que les salaires n'augmentent plus avec celle-ci. En vérité, les prix immobiliers sont indexés sur le revenu disponible des ménages, qui fut, à une époque, indexé sur l'inflation. Ce n'est plus le cas, malheureusement.

  • 0 Reco 08/10/2012 à 21:15 par zig-zag

    Par contre pour les personnes qui veulent faire construire une maison neuve, le prix des terrains ne peut que tendre vers la hausse étant donné leur rareté... d'où un coût global en augmentation, construction inclus...alors il faut mieux acheter tant qu'il est temps!

  • 1 Reco 08/10/2012 à 20:59 par Jean-Philippe

    Pour booster l'éclatement de la bulle : la grève totale des achats immobiliers, quelques mois d'attente valent bien une facture divisée par 2.

  • 0 Reco 08/10/2012 à 20:44 par fidalgo

    l'etat a augmenté le budget de l immo de 20%.....pas pret de lacher la bulle ces crevards de politiicard boomers !

  • 2 Reco 08/10/2012 à 20:43 par fidalgo

    moi j'ai l'argent....mais j'attendrai le temps qu il faut, il est hors de question que j'achete a ces prix !
    dans les 10 ans qui viennent il y a zero chance que les prix reprennent 150%....
    au contraire on peut tabler plutot sur une baisse a tres court terme de 20/30% !

    ce que j'attend, c'est que les banques centrales augmentent les taux....ce jour là ça sera la berizina chez les vendeurs !

    cash is king !

  • 1 Reco 08/10/2012 à 18:59 par Pas tout à fait d'accord

    Évidemment. Les données du marché sont celles de 2008 (effondrement de la demande et contraction du crédit) mais cette fois-ci, l'Etat n'est plus là pour sauver le marché (PTZ, Scellier...) et les banques ne peuvent plus baisser les taux. On a trop tiré sur la corde. Ca casse.

  • 1 Reco 08/10/2012 à 18:56 par Pierre

    Il faut se rendre à l'évidence, à Lyon le marché est complètement bloqué.
    Malgré des négciation acceptées de 20% les ventes ne se font plus.Le fait d'avoir plusieurs centaines d'appartements vides qu'il faudra bien se résoudre à vendre, augmente l'attentisme. Amis vendeurs, les temps sont durs et vont le rester longtemps.

  • 3 Reco 08/10/2012 à 18:41 par ludo

    le probleme et simple les banques anticipent une baisse importante des prix
    de ce fait il n y casi plus de financement.
    les jeunes sans papa maman sont exclu de l immo et les autres n arrivent pas a vendre donc pas de rachat etc etc...c est ce qu on appel un blocage
    plus de boulot dans la construction,plus de travail,plus de credit.
    avec toute la chaine qui va avec...c est pour ca que l on dit: quand l immo va tous va
    regardez nos voisin,et vous saurez de combien sera la decote.
    perso j ai vendu en 2011 plusieur bien grace au conseil d un ami banquier

  • 0 Reco 08/10/2012 à 18:25 par amelie

    ca fait bientot 2 ans que j essais de vendre,j ai deja baisser le prix plusieur fois et rien.
    avec mon banquier qui me talonne je sais plus quoi faire ...

  • 0 Reco 08/10/2012 à 17:55 par Alain

    La loi de l'offre tet de la demande n'est pas prête de changer,le manque crucial de logements, une inflation qui se profile(il faudra bien alléger la dette de tous les Etats), ne plaident pas pour une baisse des prix, sans compter un rendement de l'assurance vie qui va s'effondrer compte tenu des taux obligataires proches de 0 en moyenne dans la zone euro qui continuera à privilégier le placementpierre.
    Alors un conseil si vous disposez de liquidités, il vaut mieux pour vous de penser à la pierre, à un moment où les prêts à taux fixe sur 20 ans n'ont jamais été aussi bas.

  • 1 Reco 08/10/2012 à 16:19 par Marie

    Si les notaires envisagent une baisse des prix, il faut traduire : nous sommes au bord d'un effondrements des prix.
    En effet il faut déjà savoir que les chiffres des notaires ont 6 mois de retard, qu'il y a de très nombreux logements vacants ( 60 000 M2 à Lyon), que le chômage va encore augmenter ainsi que les impôts et que le moral des Français est au plus bas.
    Tout est réuni pour un crack monumental.

  • 1 Reco 08/10/2012 à 14:51 par Antoine

    pendant ce temps la les gars, remplissez bien vos livret A, ceux de vos petits et les livrets a developpement durable!

    Remplissez les vite avant décembre! car cest au 1er janvier qu'on va toucher les intérets! Videz vos compte "grand epargne ou epargne plus", car ces derniers sont imposés!

  • 3 Reco 08/10/2012 à 14:48 par une primo attentiste

    Je partage vos points de vue, je suis également en attente d'une baisse significative pour pouvoir enfin sauter le pas....peut importe le temps que cela prendra et j'espère que l'on est de plus en plus nombreux dans ce cas là ! Et qu'ils arrêtent de nous parler de brader leurs biens quand on voit les plus-values qu'ils se font sur le dos de la nouvelle génération.....eux même n'aurait pas pu acheter à l'époque si les prix étaient aussi haut !

  • 3 Reco 08/10/2012 à 14:32 par tout a fait

    Tout à fait d'accord avec Jeanne.
    Nous attendons une baisse conséquente des prix des biens pour acheter, car au niveau actuel un achat immobilier n'est plus envisageable pour beaucoup d'acheteurs potentiels!
    D'autant plus que la situation économique n'est pas très rassurante, et que les banques prennent en compte désormais les possibilités d'un retournement du marché.
    Je sais que certains commentaires à venir vont encore nous bombarder des allégations fantasmagoriques comme que jamais, jamais, jamais la bulle n'éclatera, mais voilà, nous sommes de plus en plus attentistes et cela se voit!
    Alors, vendeurs et professionnels de l'immo, allez vous enfin comprendre que le moment est venu pour "dégonfler" vraiment votre bulle, ou allez vous la laisser éclater???

  • 3 Reco 08/10/2012 à 14:07 par jeanne

    Je ne suis pas AI, mais acheteur potentiel. La plupart des AI essaient de faire baisser les prix face à des vendeurs beaucoup trop gourmands et c'est pas facile. Cependant, la conjoncture actuelle fait que seuls ceux qui acceptent de négocier une baisse conséquente arrivent à vendre leur bien. Ceux qui se cramponnent comme des moules à leur rocher vont pleurer. Les biens s'accumulent et aujourd'hui même les biens de bonne facture ne partent plus comme des petits pains. Les gagnants seront ceux qui ont vendu à temps à un prix acceptable (mais il y a encore de la marge), et les perdants seront ceux qui ont acheté récemment, s'ils doivent revendre rapidement ils en seront de leur poche, taux bas ou pas.

  • 0 Reco 08/10/2012 à 12:25 par antoine

    si les AI etaient moins betes, ils inciteraient les vendeurs a couper leur jardin immense en 2, 3 ou 4, puis a vendre separement la vieillle maison + les terrains a batir!

    au final, le vendeur gagnerait encore plus d'argent ainsi que l'AI, et il y aurait bcp plus de terrains a batir pour les primos a prix moderés!

    mais que voulez vous rfaut pas trop en demander a des bacs moins douze