Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 27 mars 2014 à 17h11

Les notaires franciliens restent prudents sur la hausse des ventes


7 500 logements ont été vendus à Paris au cours des trois derniers mois
7 500 logements ont été vendus à Paris au cours des trois derniers mois
7 500 logements ont été vendus à Paris au cours des trois derniers mois (©dr)

Nombre de transactions en hausse et prix en léger repli : les dernières statistiques immobilières confirment la tendance à l’œuvre depuis plusieurs mois en Île-de-France. Les notaires se refusent à évoquer plus qu'une simple « embellie ».

(LaVieImmo.com) - L’immobilier francilien confirme sans grande conviction son rattrapage. Selon les chiffres dévoilés jeudi matin par la chambre des notaires d’Île-de-France, 32 500 logements anciens ont changé de mains dans la région entre le 1er novembre et le 31 janvier derniers, soit 20 % de plus qu’à la même époque un an plus tôt. Une « embellie » tout au plus : non seulement, la hausse observée est inférieure de moitié au taux de croissance enregistrée à fin décembre (+40 %, 28 580 ventes), mais le volume atteint « s’inscrit encore en recul de 5 % en moyenne par rapport à la même période ces dix dernières années », indique le document. Si on le compare aux scores des années 1999-2007, la baisse atteint 11 %.

Ventes contraintes

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Lors de la présentation de la dernière note de conjoncture trimestrielle de la chambre, fin février, les notaires avaient décrit un marché réduit aux seules ventes « un peu contraintes, dues à des mutations professionnelles, à des naissances, à des divorces ou à des successions, mais pas des ventes qu’on appelle de "confort" ni des ventes à investisseurs ». Un phénomène qui resterait particulièrement vrai à Paris intra-muros, où un total de 7 500 ventes ont été enregistrées à la période considérée. Soit 28 % de plus qu’entre novembre 2012 et janvier 2013, période qui s’était révélée particulièrement difficile pour le secteur.

Légère hausse des prix en vue à Paris

Côté prix, l’heure reste à la baisse, avec un repli de 1,5 % à fin janvier en moyenne régionale, tous types de biens confondus. Le recul atteint 1,6 % pour les appartements (5 400 €/m² en moyenne), et 1,3 % sur celui des maisons (297 700 €).

A Paris, le prix des appartements anciens s’établit à 8 150 € à fin janvier 2014, en baisse de 1,4 % sur trois mois et de 1,8 % sur un an. Sur la base des avant-contrats de vente, indicateurs avancés de la tendance à venir, la chambre pronostique un m² « en très légère hausse » dans la capitale. Dans la grande couronne, où les baisses de prix à fin janvier sont les plus fortes du trimestres, l’érosion sevrait se poursuivre.

Volumes et prix à fin janvier*

Tous types de logements (ventes / prix)

  • Paris : 7 500 ventes (+28 %) / prix en baisse de 1,8 % en comparaison annuelle
  • Hauts-de-Seine : 5 040 ventes (+17 %) / prix en baisse de 0,8 %
  • Seine-Saint-Denis : 3 080 ventes (+24%) / prix en baisse de 2 %
  • Val-de-Marne : 3 620 ventes (+19 %) / prix en baisse de 1,3 %
  • Seine-et-Marne : 3 950 ventes (+20 %) / prix en baisse de 1,7 %
  • Yvelines : 3 340 ventes (+13 %) / prix en baisse de 1,4 %
  • Essonne : 3 290 ventes (+25 %) / prix en baisse de 1,7 %
  • Val-d’Oise : 2 650 ventes (+8 %) / prix en baisse de 2 %

Appartements anciens

  • Paris : 7 460 ventes (+28 %) / 8 150 €/m² (-1,8 % en comparaison annuelle)
  • Hauts-de-Seine : 4 480 ventes (+17 %) / 5 260 €/m² (-1,1 %)
  • Seine-Saint-Denis : 2 040 ventes (+28 %) / 3 210 €/m² (-1,3 %)
  • Val-de-Marne : 2 750 ventes (+22 %) / 4 200 €/m² (-1,2 %)
  • Seine-et-Marne : 1 440 ventes (+28 %) / 2 670 €/m² (-1,8 %)
  • Yvelines : 1 840 ventes (+13 %) / 3 770 €/m² (-2,1 %)
  • Essonne : 1 590 ventes (+19 %) / 2 680 €/m² (-2 %)
  • Val-d’Oise : 1 210 ventes (-1 %) / 2 740 €/m² (-2,2 %)

Maisons anciennes

  • Paris : chiffres non significatifs
  • Hauts-de-Seine : 560 ventes (+19 %) / 570 100 € (+0,7 % en comparaison annuelle)
  • Seine-Saint-Denis : 1 040 ventes (+17 %) / 265 700 € (-2,8 %)
  • Val-de-Marne : 870 ventes (+9 %) / 346 200 € (-1,3 %)
  • Seine-et-Marne : 2 510 ventes (+16 %) / 234 400 € (-1,6 %)
  • Yvelines : 1 500 ventes (+13 %) / 362 000 € (-0,9 %)
  • Essonne : 1 700 ventes (+31 %) / 281 100 € (-1,4 %)
  • Val-d’Oise : 1 440 ventes (+16 %) / 270 500 € (-1,8 %)

*à fin janvier, soit sur la période novembre-janvier

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/04/2014 à 21:08 par Gégé

    T'as raison Jérome, continue de croire les stats que tu ne comprends pas...

  • 2 Reco 01/04/2014 à 10:10 par Jérome

    le marché est tellement bloqué quye les prix ne baissent pas et les ventes reprennent en flèches voire la pente forte de réaugmentation des ventes , insee notaire)

    ahahahahhahahaha

    continuez de perdre votre temps et se payer dur votre gentil et bon bailleur... Je parie que vous n'avez même pas les "c..uilles" pour lui réclamer une baisse de loyer

    ahahahhaha

  • 0 Reco 30/03/2014 à 15:33 par Fast

    Le marché est déjà bloqué, depuis bien longtemps....

  • 0 Reco 29/03/2014 à 20:56 par Charles

    ceci dit

    avec la hausse des droits de mutation, le marché va être à nouveau bloqué.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...