Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 13 mars 2014 à 12h33

Les prix de l'immobilier parisien font une pause


Les prix pourraient baisser de 3 à 5 % sur l'ensemble de l'année
Les prix pourraient baisser de 3 à 5 % sur l'ensemble de l'année
Les prix pourraient baisser de 3 à 5 % sur l'ensemble de l'année (©dr)

Selon MeilleursAgents.com, les prix des logements à Paris, en légère hausse depuis le début de l'année, devraient rapidement repartir à la baisse.

(LaVieImmo.com) - L’immobilier parisien joue au yoyo. Selon le baromètre MeilleursAgents.com, les prix des appartements anciens vendus à Paris ont progressé de 0,4 % sur un mois en février, après une hausse de 0,3 % en janvier. Un début de rebond après six mois de baisse ? Nullement. Le président du site, Sébastien de Lafond, explique cette légère reprise par « l’effet qualité », qui continue de pousser les acheteurs vers les biens les mieux situés et en meilleur état, ceux dont « les prix résistent à la pression ». Un autre effet, « saisonnier » celui-là, a joué : comme chaque année à la même époque, la demande pour les appartements familiaux est forte, tirant momentanément les prix des grandes surfaces vers le haut.

« La hausse saisonnière et limitée devrait durer encore jusqu’à la fin du printemps, mais en fin de compte, les prix baisseront de 3 à 5 % sur l’année », poursuit le dirigeant.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Une prévision renforcée par la mise à jour de l’indicateur de tension immobilière (ITI) élaboré par MeilleursAgents : on compterait aujourd’hui 1,1 acheteur pour un vendeur dans la capitale. Un faible écart qui ne traduit pas de tension particulière et semble peu compatible avec le scénario d’une hausse prolongée des prix.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/03/2014 à 16:52 par hé-hé

    Je connais quelques uns qui ont effectué un achat à Paris et RP les 2 dernières années. La seule chose qu'ils réclament maintenant c'est le retour de l'inflation. Mais ça peut (ou pas) prendre du temps...

    En effet si tu vises une inflation de l'ordre de 2.5%/an un achat à Paris peut devenir rentable par rapport à la location au bout de 7-10 ans. Dans le contexte actuel sans inflation ce délai devient 20-25 ans.

  • 1 Reco 14/03/2014 à 16:31 par Fast

    Il fallait quand même s'attendre à ce retournement de situation. J'avoue avoir un peu de mal à comprendre le rationnel dans l'achat, en IdF et à Paris en particulier, vs la location dans la plupart des transactions, depuis 2010-2011. C'est un très mauvais arbitrage économique, ce qu'on compris l'immense majorité des investisseurs institutionnels et "gros" particuliers, qui ont totalement déserté le marché. Ils reviendront quand les prix se seront assagis, mais les particuliers qui achètent toujours pour se loger, souvent en faisant de nombreux compromis (distance par rapport au travail, surface, environnement, effort financier à fournir sur de très longues durées, ...) me laissent perplexe. L'achat était largement gagnant dans les années 2000, mais est très largement perdant depuis 2-3 ans.

  • 1 Reco 14/03/2014 à 15:30 par MisterHadley

    Mieux vaut donc privilégier la source INSEE toute seule, et non "orientée"...

    C'est la seule qui fait foi...

    ;)

  • 0 Reco 14/03/2014 à 15:20 par Insee

    Les publications CGEDD / INSEE du mois de mars sont sans appels, la courbe des prix a atteint son sommet en fin 2012 et depuis elle se casse la figure....qui ayant un minimum de sens commun pourrait acheter un logement de transition dans le contexte actuel?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...