Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 13 décembre 2016 à 13h02

Les prix de l'immobilier vont-ils continuer à augmenter en 2017 ?


Les Notaires de France publient leur dernière note de conjoncture
Les Notaires de France publient leur dernière note de conjoncture
Les Notaires de France publient leur dernière note de conjoncture (©Eric Piermont - AFP)

Davantage de transactions, des prix qui remontent... Le marché immobilier connaîtra-t-il une année 2017 similaire à 2016 ? Selon la dernière note de conjoncture des notaires, deux scénarios sont envisageables.

(LaVieImmo.com) - L'année 2016 aura bel et bien été celle du tournant pour le marché immobilier français. Portée par des taux de crédit exceptionnellement bas, la hausse du nombre de transactions s'est accompagnée d'une remontée des prix, la première depuis quatre ans. C'est ce qui ressort de la dernière note de conjoncture des notaires de France publiée ce mardi 13 décembre.

Ainsi, sur l'ensemble de l'Hexagone, les ventes de logements anciens ont vu leur nombre progresser de 11% sur un an, un niveau jamais atteint au cours des 10 dernières années. Cette activité dynamique a logiquement impacté les prix des appartements et des maisons (+1,4% et +2% respectivement), entraînant des hausses parfois spectaculaires dans les grandes villes.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Bien sûr, Paris reste la métropole la plus chère de France. Dans la capitale, il faut désormais débourser en moyenne 8.300 euros par mètre carré pour acquérir un bien (+3,6% sur un an). Et encore, les prix devraient continuer à monter et dépasser dès janvier prochain le record historique d'août 2012, avec 8.490 euros/m² attendus (+6,2%).

Rennes explose les compteurs

En province, la pierre reste beaucoup plus abordable, malgré quelques hausses constatées à Bordeaux (+4%), Nantes (+3%) ou Lyon (+2,6%). Parmi les variations les plus impressionnantes, notons la performance de Rennes où les prix des maisons se sont envolés de 9% par rapport à l'année dernière. À l'inverse, des baisses ont été enregistrées à Nice, Grenoble ou Montpellier, du moins pour les appartements.

À quoi s'attendre en 2017, année d'élection présidentielle ? Selon les notaires, plusieurs scénarios sont envisageables. Tout d'abord, si l’exonération de l’impôt sur les plus-values passait à 15 ans, au lieu de 22 ans aujourd'hui, pour les résidences secondaires (c'est l'une des propositions avancées par la droite), cela pourrait faire revenir les vendeurs sur le marché et, par conséquent, calmer les prix.

En revanche, un allègement de la fiscalité des revenus fonciers redonnerait de l'attrait à l'immobilier ancien, et pourrait donc se traduire par une accélération de la hausse des prix. Des tensions sont également à prévoir sur le marché immobilier haut de gamme en cas de suppression de l’ISF.

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...