Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 3 août 2009 à 13h01

Les prix de l’immobilier et le nombre de biens mis en vente diminuent


(LaVieImmo.com) - La baisse des prix de l’immobilier se poursuit dans l’hexagone, avec d’importantes disparités régionales. Un prochain krach immobilier semble toutefois improbable.

Le marché immobilier a continué de se dégrader au mois de juillet, indique le dernier baromètre Entreparticuliers.com. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le volume de nouveaux biens mis en vente en juillet recule ainsi de 37 % comparé au même mois un an plus tôt (26 610 contre 42 044). A l’échelle nationale, la diminution des prix est plus sensible concernant les maisons, avec une baisse de 0,5 % sur un mois, que pour les appartements (- 0,3 %). Sur un an, les prix de vente de maison dégringolent de 8 % et ceux des appartements de 7,7 %.

L’étude relève d’importantes disparités entre les régions. Les prix des appartements reculent par exemple de 3 % dans le nord du pays (ensemble Nord-Pas-de-Calais et Picardie) tandis que la baisse est quatre fois plus importante en Rhône-Alpes (auquel le spécialiste des petites annonces ajoute le département des Hautes-Alpes), à 11,9 %.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

En attendant la rentrée « La reprise de la baisse des prix observée depuis environ trois mois, est le fait de vendeurs « forcés » qui doivent s’ajuster aux exigences et capacités financières des acheteurs dans un volume de transactions inhabituellement bas » explique Stéphane Romanyzyn, président d’Entreparticuliers.com. Et d’ajouter qu’il ne faut pas s’attendre à un prochain krach immobilier. « La majorité des vendeurs potentiels resteront en retrait du marché tant qu’ils ne tireront pas de leur vente le prix escompté »

La quiétude aoûtienne étant sans effet sur le marché, les spéculations sont reportées vers la rentrée, avec deux voies possibles. La première verrait un marché repartant de manière progressive. La seconde serait un marché toujours atone et un rebond envisagé seulement au printemps prochain. « Dans cette hypothèse, un probable effet de rattrapage impactant les volumes mais aussi les prix [est à attendre] » conclue Stéphane Romanyzyn.

B.O.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...