Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 5 octobre 2011 à 16h46

Les prix immobiliers baissent (aussi) entre particuliers


Les prix montent encore à Paris...
Les prix montent encore à Paris...
Les prix montent encore à Paris... (©dr)

Entreparticuliers.com observe une nette baisse du nombre de biens mis en vente sans passer par une agence immobilière. Les délais de vente s’allongent, tandis que côté prix, l’heure est à la baisse en moyenne nationale, avec d’importantes disparités, notamment géographiques.

(LaVieImmo.com) - Où en est le « retournement du marché » prédit début septembre par Stéphane Romanyszyn ? Au vu du dernier baromètre immobilier d’Entreparticuliers.com, il se précise, même si le président du groupe semble avoir perdu un peu de sa verve en cours de route… Pas une seule fois, le document ne mentionne « la fin de la hausse » ou « le début de la baisse » entrevus le mois dernier. Pas de trace, non plus, de la possible désertion des vendeurs évoquée le mois dernier.

Estimé à 47 863 sur tout le territoire, le nombre de nouveaux biens mis en vente en septembre sans l’intermédiaire d’une agence ressort pourtant en baisse de 10 % en comparaison annuelle, après un repli de 3,5 % en août. Sur les neuf premiers mois de l’année, la baisse du nombre de mises en vente par rapport à la même période de 2010 s’établit à 2,8 %, précise Entreparticuliers, qui ne parvient pas encore à déterminer « la part [de ce repli] qui résulte des nouvelles mesures fiscales […] en matière de plus-values immobilières ».

Près de 3 mois pour vendre un bien

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Autre signe possible de retournement, les délais de transaction continuent de s’allonger, pour le troisième mois consécutif. En moyenne, les biens se vendent après 11,4 semaines, contre 10,7 semaines en août et 10 semaines en juillet. Il faut remonter à la fin de l’année 2009 pour retrouver une durée de vente aussi longue. Logiquement, la part des biens vendus en moins d’un moins recule nettement, de 35 à 26 % en un mois, au plus bas depuis août 2008. « En revanche, les vendeurs restent intransigeants sur leurs prétentions, puisque tant le taux de négociation moyen (7,1 %) que la part des ventes signées au prix initial (36 %) [sont restés] stables » par rapport à août, tempère Stéphane Romanyszyn.

2ème baisse consécutive des prix

Reste l’aspect financier.... Pour la première fois en l’espace de quatre mois, les prix avaient reculé en août, de 0,3 % par rapport à juillet. Le mouvement s’est accéléré en septembre, qui se solde par un repli de 0,4 %. Sur les trois derniers mois, les prix ont baissé de 0,1 % en moyenne nationale, tous types de biens confondus.

Des chiffres à affiner, selon Entreparticuliers, qui met à jour « des tendances opposées » selon les types de biens et les régions. Le baromètre note ainsi que « pendant qu’à l’échelon national le prix moyen des maisons cède 0,9 % sur un mois et 0,6 % sur trois mois, celui des appartements continue d’augmenter, de 0,6 % sur un mois et 0,8 % sur trois mois ». Différences géographiques, aussi, avec des prix qui ont poursuivi leur ascension pour les appartements situés en Île-de-France (+1,1 % sur un mois, +1,6 % sur trois mois) et en Rhône-alpes (+1,4 et +0,9 % respectivement), mais qui ont régressé pour les maisons situées dans le Grand Centre (-1,9 et -2,7 %), dans l’Ouest (-1,6 et -2 %) et dans le Sud-Ouest (-1 et -2,1 %) du pays.

« Plus que jamais, le marché immobilier hexagonal est devenu, peut-être à l’image de la société française, morcelé, avec de fortes spécificités et disparités », commente Stéphane Romanyszyn. Une manière prudente de ne pas confirmer le début de retournement du marché ? Réponse le mois prochain, peut-être.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 07/10/2011 à 00:58 par Gogoli

    Je confirme les propos d'Hubert. Mieux attendre avant de se précipiter sur un terrain de merde. ca va surement s'améliorer en 2012.

  • 0 Reco 06/10/2011 à 23:24 par TRICHET

    Marrant le "(aussi)" dans le titre!

  • 0 Reco 06/10/2011 à 23:01 par Hubert

    Grande nouvelle: le gvt risque de liberer les terrains, notamment en Ile de France!! Il ya eu une reunion entre certains politiques et des grands promoteurs. La situation est en effet tres grave car on ne peut plus construire, malgré la forte demande. On va pouvoir faire construire les gars!v Mais va falloir etre patient; Moi je vais attendre tranquillement que ca se libère! Inutile de se saigner aujourdhui, car en 2012, ca devrait bcp se liberer et on aura pleins d'offre!

  • 0 Reco 06/10/2011 à 20:19 par investisseur pro

    jai mal entendu cette semaine, ou bien, il y aurait ti pas une baisse des prix hein?

    pap, seloger, century 21, les grands boss de l'immo, les economsites, les notaires, les AI, les courtiers, tous en coeur disent: CA BAISSE ET CA VA DURER COMMCE LONGTEMPS.

    ah oui sauf les gars de la fnaim, ...... ilss ont rigolos ceux la..

    ahahahhahahhhahaa

    en tout cas , la bourse elle, est bien partie pour monter, et l'or , valeur refuge est en chute libre !!!!

    l'immo aussi cest une valeur refuge il parait....

    Message modéré 06/10/2011 à 21:18

  • 0 Reco 06/10/2011 à 14:43 par Poluxx

    Ecoutez bien Jerome "maitre de Conférence" qui, bien entendu, à la science infuse bien qu'il ne soit pas prof.

  • 0 Reco 06/10/2011 à 13:07 par Helios

    C'est aussi mon avis. Faire des propositions à -20% minimum. Et si on vous rappelle un mois ou deux plus tard en acceptant, demandez encore 10% de moins.

  • 0 Reco 06/10/2011 à 07:19 par Jerome maitre de conference

    Comme je l'avais prevu, le cataclysme immobilier est la et bien la. Que faut-il faire?

    Si vous vendez:

    vous devez baisser radicalement le prix! Si nvous ne baissez pas assez, les autres vendeurs le feront, et vous serez toujours en retard et ne vendrz jamais! Il faut etre le premier a baisser radicalement, pour esperer de vendre.

    si vous etes acheteurs, reflechiissez avant de vous engager; dites vous bien que en 3 mois, les prix ont chuté de plus de 3%. cest a dire de 10,000 euros en moyenne sur une maison de 320,000 euros!

    Je pense que ca vaut le cout d'attendre 3 moins pour payer 10,000 euros de moins! et encore, la chute va s'accelerer! Si vous devez acheter , anticiper la chute des prix, et negocier a moins -20% au moins. car ca va chuter de -20% en deux ans, vu le rythme de la chute des prix.

  • 0 Reco 06/10/2011 à 05:54 par Pazzuzu

    C'est une période d'incertitude qu'une ou deux mauvaises nouvelles peuvent faire basculer vers une chute voir un effondrement de l'économie et donc de l'immobilier. A surveiller les nouvelles financières en provenence d'Italie et d'Espagne et/ou un signe d'un ralentissement de l'économie chinoise (qui interviendra tôt ou tard).

  • 0 Reco 05/10/2011 à 19:04 par Grinyhihihihihihihihihihihhi

    Bah oui, ça baisse ))))))))))))))))))))))))) )))))))))))))

  • 0 Reco 05/10/2011 à 18:12 par moisy

    les indicateurs sont au rouge vendez vendez vendez


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...