Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 6 janvier 2014 à 13h30

Les prix immobiliers baissent plus fort à Paris qu'ailleurs


-3,9 % à Paris, -2,9 % en Île-de-France
-3,9 % à Paris, -2,9 % en Île-de-France
-3,9 % à Paris, -2,9 % en Île-de-France (©dr)

Selon Century 21, les prix dans la capitale ont baissé de près de 4 %, deux fois plus que la moyenne nationale. Le marché, explique le réseau, n'avait pas assez corrigé jusqu'à maintenant.

(LaVieImmo.com) - « C’est la première fois depuis plus de 10 ans que le prix du mètre carré parisien corrige plus fortement que la moyenne nationale ! ». Lors de la présentation de la dernière note de conjoncture de Century 21, lundi matin, le président du réseau, Laurent Vimont, a pointé l’accélération du mouvement de repli à l’œuvre dans la capitale, « marché qui n’avait pas assez corrigé en 2012 », puisqu'il avait connu une hausse de 1,5 %. En moyenne, les biens vendus en 2013 par les agences parisiennes du réseau l’ont été à un prix de 8 190 €/m², en repli de 3,9 % par rapport à 2012. La baisse à l’échelle du pays est de 1,8 % (2 568 €/m²). Une situation « naturelle, normale », selon le dirigeant, qui rappelle que Paris avait auparavant connu une hausse de « +180 % en 10 ans ».

Hausse des volumes

Côté volumes, la baisse de prix des derniers mois a permis un léger redémarrage des ventes. Century 21, a constaté une progression de 4,1 % de ses ventes dans la capitale. Une hausse toute « relative » cependant, M. Vimont rappelant que le réseau avait fini l’année 2012 sur une baisse de 24 % de ses ventes parisiennes.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Dans le détail, les achats de résidences principales ont représenté 54,5 % du total des transactions signées l’année dernière à Paris, en hausse de 4,4 points par rapport à 2012. A l’inverse, les résidences secondaires et investissements locatifs voient leurs parts reculer de 3,6 et 8,8 points, à 8,1 et 24,8 % respectivement.

Dans le reste de l'Île-de-France, Century 21 observe une baisse moyenne de 2,9 % des prix (3 280 €/m²), avec des écarts marqués, entre un repli de 6,5 % en Seine-et-Marne (2 294 €/m²) et une hausse de 2 % dans les Yvelines (3 504 €/m²). « A chaque fois que les prix n’ont pas assez corrigé en 2012, la correction s’est amplifiée en 2013 », a noté M. Vimont. Outre la Seine-et-Marne, les Hauts-de-Seine connaissent une des plus fortes baisses de la région (-5 % à 5 346 €/m²). Dans ces deux départements, les prix étaient restés globalement stables en 2012.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/01/2014 à 08:44 par pptout

    ILS NE PASSERONT PAS Après 6 mois de terrorisme immobilier sans succès de la part des agences immobilières et medias au sujet de la « baisse de prix des apparts » pour essayer de faire peur aux propriétaires, en ce début d’année c’est le tour de cette agence de reprendre le flambeau. Et ils ont y mis le paquet, fantôme de la faillite qu'approche oblige, réunions-repas dans des salons privés, articles et interviews payés,à tout-va, etc. Mais la stratégie d’essayer de faire peur aux vendeurs potentiels pour réanimer le marché est complètement débile.
    On est fatigué d’essayer de leur faire comprendre que tout ça est contre-productif. Ce qui reste dans la tête de vendeurs potentiels est l’idée résumé dans la maintenant fameuse phrase d’une dame interviewée : « J’ai retiré mon bien de la vente car je n’ai pas trouvé mieux pour protéger mon argent que mon propre appartement ». D’un autre côté, le tapage des agences a fait son effet sur les acheteurs. Depuis 8 mois que nous attendons la dégringolade des prix des appartements. Avec pour résultat de la stratégie des agences et ses partenaires, la stagnation totale du marché immobilier.
    Les agences (et les petits annonces) nous dissent qu’il n’a pas de « bon produits » en vente en ce moment. Traduction, les m² qui se vendent de nos jours ont un prix (catégorie) bas, toutes villes et tous quartiers confondus. Des lors et logiquement leur moyenne est basse par rapport à d’autres périodes (selon INSEE, Notaires, Agences). Est-ce-que sur cette base on peut généraliser en disant que les prix des appartements sont à la baisse ou ce sont les m² en vente qui sont en baisse ?
    Deux solutions pour nous les acheteurs : chercher sous les pierres un vendeur, dans la région où on veut habiter et payer le prix, ou bien, même technique mais pour chercher un vendeur pressé pour un bien acceptable. Il faudra payer le prix de nos besoins ou de nos envies et arrêter de chercher un mouton à 5 pattes tout en sachant qu’ils en ont 4.

  • 0 Reco 07/01/2014 à 21:01 par Bernard

    Aux infos sur Télé matin il disait encore c'est le moment d'investir ça baisse comme quoi le mythe à la dent dur.

  • 0 Reco 07/01/2014 à 13:47 par Rigolo

    Ah bravo la valeur refuge! Et maintenant pour en sortir, vous faites comment???


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...