Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 29 avril 2015 à 12h12

Les prix se redressent dans près de 60 % des villes


LPI-Seloger publie son baromètre d'avril 2015
LPI-Seloger publie son baromètre d'avril 2015
LPI-Seloger publie son baromètre d'avril 2015 (©dr)

Les prix de l’immobilier dans l’ancien se ressaisissent. Une reprise qui devrait se confirmer au cours des prochains mois, mais à un rythme peu soutenu.

(LaVieImmo.com) - Près de 60 % des villes de plus de 150 000 habitants ont connu une hausse des prix au cours des trois derniers mois, selon le baromètre LPI-SeLoger publié ce mercredi 29 avril. En France, l’ancien a ainsi progressé de 1,2% entre janvier et mars 2015.

« Avec l’arrivée du printemps, le marché se réveille un peu et les prix se ressaisissent », commente Michel Mouillart, professeur d’économie à l’Université Paris Ouest et porte-parole du baromètre.

Du mieux dans l'ancien

Dans le détail, les appartements anciens ont vu leurs tarifs se stabiliser sur 3 mois, alors qu’ils avaient reculé de 1,5 % à fin mars 2014, tandis que ceux des maisons ont augmenté de 1,7 % contre +1,2 %.

Quant aux logements neufs, ils « progressent maintenant au-delà de l'habituelle embellie saisonnière », note le baromètre. Les prix des appartements ont crû de 1,7 % au cours des trois derniers mois, s'établissant en mars à un niveau supérieur de 1,3 % à celui de 2014, à la même époque.

Ce n’est pas le cas des maisons, secteur qui s'est stabilisé sur trois mois, avec +0,7 % seulement au-dessus de leur niveau de mars 2014.

+0,5% à Paris, -9,2 % à Clermont-Ferrand

Prix Immobilier

Les prix au m2 de votre ville

Le baromètre constate néanmoins que si sur Lyon et Paris la hausse des prix des appartements se renforce, affichant respectivement +1,7 % et +0,5 % sur 3 mois, le marché rechute à Marseille (-1,5 %).

A noter aussi que le recul « reste rapide » sur Amiens (-6,5 %), Clermont-Ferrand (-9,2 %), Le Mans (-8,6 %), Limoges ou Nîmes, qui affichent des baisses de 5 % et plus sur un an.

Dans les prochains mois, conclut le baromètre, « la (lente) remontée des prix devrait se confirmer : d’autant qu’avec le rebond saisonnier estival, la pression de la demande devrait se renforcer sur les prix ».

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/05/2015 à 16:00 par Youns

    mdr. Je travail dans l'allier 03 et les prix chute encore mais simplement que les vendeurs étaient trop gourmands. Les prix vont encore descendre jusqu'en 2018 au moins.

  • 0 Reco 01/05/2015 à 08:13 par Ridicule

    C'est ce qu'on appelle "le chant du signe"

  • 0 Reco 30/04/2015 à 10:23 par Gaston

    @sebbie, non l'indice des notaires est totalement foireux et complètement partisan de la hausse des prix.
    Ils ont récemment changé leur méthode de calcul pour passer sur le prix médian, technique très intelligente mais très sournoise de gommer/limiter la baisse des prix.
    il n'y a pas en France de bonnes statistiques en matière d'immo, tout simplement car il n'y a pas de base de donnée qui recensent l'ensemble des transactions et de façon fiable.

  • 0 Reco 29/04/2015 à 20:15 par Claude

    une dédicace pour jérome

    http://www.lavieimmo.com/ immobilier-paris-30798/l- immobilier-a-7-920-m-a-pa ris-en-baisse-de-3-sur-un -an-31102.html

  • 0 Reco 29/04/2015 à 19:03 par David

    Lol, les taux oat sont a zero, le chomage explose, regarder les graph de l'economiste friggit, il faut attendre 3 ans minimum le temps que les prix baissent de 30%.
    Acheter en 2015, c,est la garanti de se faire une belle moins value!!!!

  • 0 Reco 29/04/2015 à 16:34 par dagoba11

    puis bon dire que ça montre sans donner la base de calcul ça sert pas à grand chose.

    y a t-il plus de vente? moins de vente?
    en terme de surface celle-ci ont-elle progressé ou régressé?

    s'il y a moins de vente, on peut imaginer que seul les biens sans défaut parte excluant les autres et ça explique cette pseudo reprise.
    par contre à l'inverse si les vente ont augmenté, on peut se dire que le marché est repartit

    concernant les surface, c'est important que les petites surface ont leur prix au m² plus élevé que les grande surface.

    bref tant qu'on nous donnera que la conclusion mais sans savoir sur quoi on se base, ça sera du vent mais bon c'est le but de tous les acteurs du marché, laisser les acheteur dans le flou

  • 0 Reco 29/04/2015 à 15:35 par Jean-Pierre95

    Tant que les prix seront aussi déconnectés des revenus réels, aucune chance que les prix remontent

  • 0 Reco 29/04/2015 à 15:17 par jacques51

    c'est fort possible, grâce à la politique de taux bas, les biens de qualité trouvent preneur

  • 0 Reco 29/04/2015 à 15:10 par sebbie

    Le barometre de Mouillart c'est de l'incantation.
    Le seul et unique barometre credible est celui des notaires, le reste c'est de l'analyse partisane sans aucun interet...

  • 0 Reco 29/04/2015 à 14:30 par Gaston

    Ahhh!! Michel Mouillart, fallait bien qu'il attende le printemps pour sortir du bois et claironner que l'immobilier ca monte toujours, surtout si ca impacte directement son pouvoir d'achat à lui!

    Vraiment ce Mimich est indécrottable!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...