Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 21 août 2013 à 13h10

Les villes étudiantes les plus accessibles


La ville rose est la ville étudiante la plus abordable
La ville rose est la ville étudiante la plus abordable
La ville rose est la ville étudiante la plus abordable (©Wikimédia Commons / Mschlindwein)

En marge de son étude sur le coût de la vie étudiante, l’Unef dresse un classement des prix par villes. Les deux villes les plus abordables sont situées dans le sud de la France.

Le coût de la vie étudiante augmente de 1,6 % sur un an à la rentrée, selon la dernière enquête du syndicat étudiant Unef. Une hausse qui porte les prix moyens par étudiants entre 10 500 et 15 500 euros par an. Et sans trop de surprise, le poste de dépense le plus important est le logement : celui-ci représente 55 % du budget total annuel d’un étudiant. Mais ce sont d'autres postes qui font exploser la facture cette année : les frais d’électricité (+12,2 %) et d’assurance habitation (+6,7 %) tirent particulièrement les dépenses vers le haut selon le syndicat étudiant. De même, les frais obligatoires (frais d’inscription, ticket de restauration, cotisation sécu…) participent-ils eux aussi largement à la hausse : « entre 2002 et 2013, ces frais fixés annuellement par le gouvernement ont ainsi augmenté de +35% », selon l’Unef.

Toulouse, ville la moins chère

Prix Immobilier

Les prix au m2 de votre ville

Pour autant, ces coûts sont loin d’être les mêmes en France. Selon le classement de l’Unef, Toulouse apparaît être la métropole la moins chère pour étudier, suivie de Marseille. Compter 11 581 euros par an en moyenne dans la ville rose, pour un loyer de 4 710 euros environ. Montant qui passe à 11 755 euros dans la cité phocéenne, avec un loyer annuel de 4 770 euros. A l’inverse, on retrouve Paris en haut du classement. Y étudier coûte 15 520 euros en moyenne, et s'y loger nécessite de débourser plus de la moitié du tarif total, à 7 893 euros en moyenne. La capitale est suivie de Montpellier, avec 12 296 euros dont 5 280 euros de loyer.

Ces coûts s'avèrent particulièrement importants pour les étudiants et leur famille - ils représentent 40% du budget total du foyer -, ce que l'Unef entend faire changer. Pour cela, le syndicat demande aux pouvoirs publics de revaloriser les APL, « dont le montant est le même depuis 1993 », ou encore d’exonérer les étudiants du paiement de la taxe d’habitation. Une autre proposition, instaurer un système de cautionnement solidaire universel, devrait trouver écho dans l'annonce mardi par la ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, d'une caution locative étudiante.

Le classement des villes étudiantes selon le coût annuel (Unef)

  • 1 - Toulouse : 11 581,86 euros.
  • 2 - Marseille : 11 755,46 euros.
  • 3 - Bordeaux : 11 805,86 euros.
  • 4 - Lyon : 11 852,86 euros.
  • 5 - Strasbourg : 11 919,86 euros.
  • 6 - Rennes : 11 931,90 euros.
  • 7 - Lille : 12 151,86 euros.
  • 8 - Montpellier : 12 296,86 euros.
  • 9 - Paris : 15 520,19 euros.

Retrouvez le classement du coût annuel des études à l'étranger : cliquez ici.

André Figeard
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...