Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 5 mars 2014 à 17h51

Location : La réduction du délai de préavis en zone tendue inquiète Foncia


Seuls 2 bailleurs franciliens sur 10 retrouvent un nouveau locataire immédiatement
Seuls 2 bailleurs franciliens sur 10 retrouvent un nouveau locataire immédiatement
Seuls 2 bailleurs franciliens sur 10 retrouvent un nouveau locataire immédiatement (©dr)

François Davy, le président du réseau, alerte notamment sur le risque accru de vacance locative.

(LaVieImmo.com) - Le réseau immobilier Foncia s’inquiète des conséquences de la réduction à venir, dans les zones tendues, du délai accordé aux locataires pour quitter leur logement.

La loi Alur, votée le 20 février dernier, prévoit que ce délai, actuellement de trois mois, sera ramené à un mois dans « les zones d’urbanisation de plus de 50 000 habitants où il existe un déséquilibre marqué entre l’offre et la demande de logements, caractérisées « notamment par le niveau élevé des loyers ». Soit des zones où, a priori, les bailleurs n’ont pas de difficultés à trouver un nouveau locataire.

Perte de loyer ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Lors de la présentation de l’observatoire Clameur, qu’il préside, le dirigeant de Foncia, François Davy, a indiqué mardi qu’en Île-de-France, 20 % seulement des logements en gestion locative au sein du réseau étaient reloués « le même jour que le départ du locataire », contre 28 % il y a deux ans. « Pour des raisons évidentes, [la réduction du délai de préavis] va créer à la fois une augmentation du taux de vacance et une perte supplémentaire de loyer pour les propriétaires bailleurs », a-t-il estimé, sans toutefois préciser la durée pendant laquelle les logements restent inoccupés ni détailler entre Paris et sa banlieue.

Selon les données de Clameur, le niveau de la vacance locative est aujourd’hui de « plus de 9 semaines en moyenne » à l’échelle du pays, soit l’équivalant d’une perte de recette locative de 4,8 % sur un an.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/04/2014 à 14:00 par 2014

    Si l'appartement reste vide longtemps, c'est qu'il est trop cher.
    En "zones tendues", les biens corrects partent dans la semaine !
    Alors quelle honte (plutôt) que de forcer les locataires à payer 2 loyers pendant 3 mois pour qu'ils puissent avoir une chance de choisir leur logement !
    N'oublions pas que les locataires ne le sont pas par choix mais par contrainte !

  • 0 Reco 29/03/2014 à 20:52 par Charles

    quelle honte.

    les appartements vont rester vides plus longtemps.

    cette loi est lamentable et va faire chuter le nombre de logements en location.

    vive les logements sociaux et les sdf pourront remercier duflot.

  • 2 Reco 07/03/2014 à 16:15 par Robert

    C'est une très bonne chose en zone tendue pour les locataires. Les appartements à louer le sont très souvent le jour où la semaine même de la signature du bail. Résultat : se retrouver avec 2 loyers à payer pendant plus de deux mois....plus les cautions qui traînent à être remboursées....Il n'y a que les habitués de la rente sur le dos des honnêtes gens pour trouver cela normal.

  • 1 Reco 07/03/2014 à 13:19 par tony tonton flingueur

    les rentiers n'ont qua baisser leur loyer s'ils ne veulent pas qu'on se cassent de leur appart pourri et hors de prix!

    Là, pour une fois, Miss Duflot a bien joué!

  • 0 Reco 07/03/2014 à 11:14 par hé-hé

    la pénurie d'offres est moins grave MH quand tu sais que tu ne risques pas les 3 moins de double loyer.

    Je t'explique la situation. Je décide de déménager pour une raison X ou Y. Une bonne affaire se caractérise surtout entre autres par un meilleur rapport qualité/prix. Mais ça peut prendre du temps pour trouver une. Et je préfère être tranquille sans l'épée de damoclès sur ma tête m'obligeant à quitter les lieux avant une certaine date. Donc je ne donne pas mon préavis avant d'avoir trouvé autre chose.

    Il se trouve qu'après tout même avec une économie sur mon futur loyer, les 3 mois supplémentaires + les frais de déménagement, ça fait trop cher. Donc je ne bouge pas. C'est une chose. Mais personne ne bouge pour les mêmes raisons ça en est une autre, perte des commissions chez la "Profession" !!!

    Si je vois qu'il n'y a qu'un mois devant moi de double loyer, ça revient beaucoup moins cher au final. Surtout le fait d'avoir juste un mois pour un propriétaire ferait qu'il bougerait son C de manière beaucoup plus dynamique et avec une petite chance trouvera un nouveau locataire pour tout de suite.

  • 0 Reco 07/03/2014 à 10:57 par @tron

    C'est l'inverse: si les "investisseurs", ceux qui n'ont pas encore fui, se retire totalement, ce n'est pas la demande, qui va baisser, mais L'OFFRE, puisque ce sont eux qui la propose aux locataires...

    Si plus d'investisseurs, plus de mise en locataion...

    Or, la demande de logements locatifs est de plus en plus forte...

    Donc, pénurie d'offres pour les locataires.

    ;-)

  • 1 Reco 07/03/2014 à 09:01 par tron

    Encore une bonne chose pour rendre l'investissement locatif moins rentable, ce qui fera encore davantage fuir les investisseurs et fera baisser les prix par la baisse de la demande, l'augmentation des DDM n'arrangeant pas non plus.D'excellentes nouvelles à long terme pour ceux qui veulent se loger, but premier du logement qui n'est pas de faire du fric.

  • 2 Reco 06/03/2014 à 18:17 par 2014

    Un locataire ne doit rester dans une location que s'il en est satisfait et non pas par contrainte. Actuellement, les agences ne font visiter que si le préavis de 3 mois est donné, elles demandent ensuite de prendre le bien immédiatement et de payer 2 loyers en même temps... Voilà l'explication de l'immobilisme actuel. Quand la loi ALUR va passer, la mobilité va considérablement changer

  • 1 Reco 06/03/2014 à 18:10 par 2014

    Comme si ça faisait "plaisir" aux locataires de déménager !
    Un déménagement, ça coûte de l'argent, beaucoup de temps et c'est franchement pénible.
    Qui aime mettre ses affaires dans des cartons pour ensuite tout ranger de nouveau ?
    Si les (méchants) locataires bougent, ce sera uniquement parce que le loyer est trop élevé ou à cause d'une accumulation de problèmes avec l'agence ou le bailleur (cf. la fuite dans mon garage depuis 2009)

  • 1 Reco 06/03/2014 à 15:32 par hé-hé

    tout à fait d'accord avec la loi ALUR sur ce point. Oui je suis POUR la réduction de préavis !!!

    Les double loyers de 3 mois il faut en finir une fois pour toutes. Y en a marre.

  • 4 Reco 05/03/2014 à 20:30 par Patrick

    elle est ou la pénurie de logement si il y a des vacances locatives??? On nous aurait mentis ;-)

  • 1 Reco 05/03/2014 à 19:16 par LibDub

    Avec ça à la moindre petite contrariété le locataire va voir ailleurs.
    Dans une ville comme Paris, c'est plutôt bien vu car la demande est très forte.
    En revanche à "Petite Rosselle" ou à "Hallennes-lez-Haubourdin " :)

    Liste des zones tendues :
    http://www.legifrance.gou v.fr/jopdf/common/jo_pdf. jsp?numJO=0&dateJO=201207 21&numTexte=8&pageDebut=1 1956&pageFin=11974/

  • 1 Reco 05/03/2014 à 18:15 par Picétou

    Ça pourrait devenir le problème à court terme.
    A faire des lois de plus en plus contraignantes pour les bailleurs, il y aura de moins en moins de bien à louer, des loyers en hausses et des conditions d'accès au logement de plus en plus restrictives.

  • 2 Reco 05/03/2014 à 18:07 par Krach-pouriture-dimmo

    Je trouve tout à fait normal que le délai soit ramené à un mois. Une personne qui est dans l'urgence de déménager ne va pas attendre 3 mois pour les beaux yeux du bailleur, c'est pas son problème le taux de vacances.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...