Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 3 février 2011 à 12h20

Logement : Hausse des dépenses courantes en 2010


Les dépenses de logement ont pris 4,3 % en 2010
Les dépenses de logement ont pris 4,3 % en 2010
Les dépenses de logement ont pris 4,3 % en 2010 (©dr)

Les Français ont vu leurs dépenses courantes pour le logement augmenter de 4,2 % en 2010 en glissement annuel, selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Ecologie. En moyenne, ils ont dépensé 9 800 euros pour se loger, soit 300 euros de plus qu’en 2009.

(LaVieImmo.com) - Au total, les Français ont consacré 297,2 milliards d’euros au logement - 9 800 euros par ménage -, soit une augmentation de 4,3 % par rapport à l’année précédente. 2009 s’était soldé par une hausse moindre, à 1,8 %. La tendance à la hausse en 2010 est notamment due à l’explosion des dépenses d’énergie : « elles accélèrent très puissamment, après leur repli marqué en 2009, en lien avec l’évolution des pris pétroliers », explique le ministère. En outre, le gaz et le fioul, modes de chauffage majoritairement utilisés dans les foyers, ont pris respectivement +22 % et +36 %. Et ce même chauffage a également subi « une météo bien plus rude que l’année dernière (+12,1 % après +0,4 %) », ce qui s’est traduit par des factures plus importantes. Le deuxième facteur d’explication donné par le ministère réside dans une hausse des charges, de l’ordre de 2,2 % en 2010, contre 1,3 % en 2009.

Décroissance des loyers

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Les dépenses consécutives au loyer ont toutefois eu tendance à décroître, pour la cinquième année consécutive. Elles sont passées de +3,1 % en 2009 à +2,7 %. La décélération des loyers est plus significative pour le secteur social que libre. Toutes dépenses confondues, l’augmentation a été plus forte pour les locataires du parc social, dont les dépenses ont augmenté « un peu plus fortement que celle des locataires du secteur libre (+ 3,4 % contre + 3,2 %) du fait d’une hausse plus vive des prix des loyers », indique l’étude. Par ailleurs, les locataires ont eu des dépenses d’énergie qui progressent moins vite que celles des propriétaires, plus friands en fioul.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...