Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierjeudi 5 avril 2012 à 16h38

Logement : Les candidats à la présidentielle aux abonnés absents


Le logement désintéresse-t-il les politiques ?Le logement désintéresse-t-il les politiques ? (©dr)

Alors qu’ils étaient conviés ce jeudi à un grand rassemblement autour du logement, aucun des principaux candidats à la présidentielle n’a daigné ou pu faire le déplacement. Le secteur, qui est dans une situation critique actuellement, est aussi l’un des plus importants, générant 75 milliards d'euros et 858 000 emplois, rapporte l’AFP.

(LaVieImmo.com) - Ni Nicolas Sarkozy, ni François Hollande, ni Jean-Luc Mélenchon, ni Eva Joly, ni même François Bayrou n’étaient présents physiquement au colloque « Le logement : cause nationale », organisé par neuf acteurs-clé du secteur, relate l’agence de presse. Tous étaient signataires du rapport contre le mal logement, à l’initiative de la fondation Abbé Pierre, en février dernier. Abbé Pierre qui était pourtant aussi instigatrice de l'événement d'aujourd'hui, au même titre que la Fédération française du bâtiment (FFB), la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), l'Union des maisons françaises (UMF, maisons individuelles), l'Union sociale pour l'Habitat (USH), ou encore Action Logement (ex-1% logement).

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

On comprend pourquoi la candidate d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) n’a pas pu faire le déplacement, victime récemment d’un accident. Celle-ci, qui souhaitait s’exprimer sur le sujet, a mandaté pour l’occasion Emmanuel Coste au Théâtre Marigny, où étaient présentées des suggestions de « remèdes anticrise » pour le logement.

« Ils ne pouvaient pas ou ne voulaient pas » s'y rendre

Ne pouvant pas tous bénéficier de la même « excuse », les autres candidats ont eux aussi jugé bon de se faire représenter. Ainsi, « François Bayrou a envoyé à sa place, au dernier moment, Robert Rochefort, vice-président du Modem, tout comme Marine Le Pen (Front National) qui a été remplacée par Wallerand de Saint-Just », écrit l’AFP. Même chose du côté des leaders PS, UMP et Front de Gauche, qui avaient « déjà indiqué qu'ils ne pouvaient pas ou ne voulaient pas se rendre à ce colloque » qui a lieu à tout juste un peu plus de 15 jours des élections. De quoi ne pas forcément plaire aux quelque 850 000 personnes qu’emploie le secteur...

Plus de logements sociaux, mais pas forcément de droits à construire

A l’occasion du rassemblement, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a présenté les résultats d’un sondage réalisé par Ipsos, selon lequel 78 % des Français se déclarent favorables à « la création d’une proportion plus importante de logements sociaux », précise l'AFP. Egalement interrogés sur la nouvelle réglementation mise en place par Nicolas Sarkozy, permettant de rehausser de 30 % les droits à construire, 57 % des ménages ont répondu qu’ils estimaient la mesure « pas efficace ». Par ailleurs, ce matin étaient présentés les derniers chiffres de l’immobilier parisien par les Notaires d’Ile-de-France, mentionnant une baisse des prix de l’immobilier dans la capitale et en France entière. Autant de points sur lesquels les candidats n'ont pu réagir à chaud.

Les prix de l'immobilier au m², ville par ville

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/04/2012 à 23:13 par Gironimmo

    Quand au sondage des promoteurs j'aurai été surpris que les français ne soient pas favorable à construire davantage. Et les promoteurs y sont d'accord pour construire plus de logements sociaux? Ben tu m'étonnes

  • 0 Reco 05/04/2012 à 23:09 par Gironimmo

    Ben voyons pourquoi parler de questions dont ils ignorent les reponses. Si ils n'y connaissent rien ils ont raison de ne pas venir. Mais alors fallait pas se presenter aux élections dans ce cas!