Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobiliervendredi 1 février 2013 à 18h16

Mal-logement : La Fnaim veut ouvrir "un vrai débat"


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - La Fnaim réagit au constat alarmant de la Fondation Abbé Pierre, 3,6 millions de personnes sont mal logées et au moins autant en situation de précarité énergétique. Pour Jean-François Buet, président de la fédération, il s’agit de se poser « les bonnes questions et (d’oser) ouvrir un vrai débat ».

Par exemple, la révision des plafonds de ressources pour l‘attribution de logements sociaux, dont 60 % de la population est éligible, s’avère « nécessaire ». Il s’agit également de « mettre un terme aux rentes de situation. Le paiement d’un surloyer ne permet pas à lui seul d’augmenter le taux de rotation dans le parc social (8,8%) qui est deux fois inférieur à celui du parc locatif privé », indique la Fnaim.

Une concertation entamée avec la ministre du Logement sera l'occasion pour le groupement de faire à nouveau valoir la création d’un « Bail solidaire », dispositif présenté comme permettant aux locataires modestes « d’accéder à des logements offerts par des bailleurs qui s’engageraient à pratiquer des loyers modérés ».

A. F. - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/02/2013 à 19:57 par Renard

    @Pigeons > reco, c'est exactement cela et on reconnait de suite les oncles Picsou dans les commentaires. Être dans un HLM, ce n'est pas demander la pitié, c'est un choix de ne pas vouloir devenir proprio et de ne pas être à la merci d'un bailleur privé véreux qui peux te jeter à la fin d'un contrat, de rechigner sur l'entretien, etc ...

  • 2 Reco 05/02/2013 à 16:56 par Pigeons

    La FNAIM n'agit pas par altruisme. Ils n'ont cessé de détourner la vérité sur la bulle immo Française ces dernières années...Et la bulle, c'est de loin la cause première du mal-logement en France à tous les échelons de la population.

    Si la FNAIM veut virer les revenus confortables de HLM, c'est uniquement pour dégager une nouvelle clientèle pour le privé...

  • 0 Reco 05/02/2013 à 12:45 par Lacaze

    La FNAIm a le mérite d'ouvrir le débat.

    Libérez les HLM pour les populations qui en ont besoin doit être une priorité : la nécessité de réduire le nombre de bénéficiaire est indiscutable.

    quand au ptz... j'ai pas compris le message précédent puisque l'article n'en parle pas. et critiquer pour critiquer n'est vraiment pas constructif M. Antoine

  • 0 Reco 03/02/2013 à 18:04 par antoine

    ahhahah toujours le mot pou rire cette fnaim..

    et questce quils vont nous dire d'apres vous?

    "soutenez l'immobilier par un retour du ptz dans l'ancien et des niches fscales a gogo pour les bailleurs" sans parler des fameux "les taux sont historiquement bas, achetez et vite", evidemment...

    :))

  • 0 Reco 02/02/2013 à 19:09 par Joseph

    Il est clair que les familles qui ont élevé des enfants qui sont partis et alors qu'il ne reste plus qu'un couple dans un T4 devraient être contraires de libérer les lieux pour des familles nombreuses

  • 0 Reco 02/02/2013 à 19:07 par Joseph

    Quand aux plafonds de revenus il est clair qu'il faut limiter l'accès au logement social à ceux qui en ont besoin réellement.

    Pour une fois la Fnaim à entièrement raison.

  • 0 Reco 02/02/2013 à 19:06 par Joseph

    Les politiques n'ont pas abordé ce débat pendant les présidentielles.

    Ils ne le feront pas aujourd'hui.