Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 20 septembre 2010 à 15h39

Micrologement : Apparu déclare la guerre aux loyers "démesurés"


Benoist Apparu a constaté par lui-même les abus dans la fixation des loyers
Benoist Apparu a constaté par lui-même les abus dans la fixation des loyers
Benoist Apparu a constaté par lui-même les abus dans la fixation des loyers (©dr)

Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au Logement, envisage « l’arme de la réglementation » pour lutter contre les loyers prohibitifs pratiqués par certains bailleurs dans le logement étudiant. Celui-ci donne notamment six mois aux professionnels pour mettre fin à ces pratiques abusives.

(LaVieImmo.com) - Interrogé par Libération sur le micrologement donné aux étudiants, il évoque la possibilité d’un seuil limite dans les loyers : « sur le principe, je ne suis pas opposé à un plafonnement de ces loyers au mètre carré, à un maximum qu'on ne peut pas dépasser », bien que la réglementation ne soit pas le rempart le plus efficace, selon le secrétaire d’Etat, car cela « risque d'engendrer d'autres dérives, comme la location au noir ».

6 mois pour des propositions concrètes

Néanmoins, celui-ci donne un ultimatum de «  six mois aux professionnels de l'immobilier et aux syndicats de bailleurs pour [lui] faire des propositions concrètes pour mettre fin à ces loyers démesurés ». Le cas échéant, « le gouvernement prendra ses responsabilités ».

M. Apparu, qui s’est livré pour l’occasion à l’exercice du « testing » avec la complicité du quotidien, est allé visiter un appartement de 12 mètres carrés et mis en location pour 710 euros par mois, et s’est rendu compte par lui-même de la situation. A l’issue de la visite, celui-ci a eu « le sentiment d'un abus ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 16/03/2012 à 13:53 par danny

    Il serait temps que le gouvernement fasse quelque chose, il faut penser aux personnes seules qui ont de petits revenus de 850 a 900 euros en plus n'ont pas droit a beaucoup d'aides ou alors presque rien , sont-ils voués a finir leurs jours dans un carton?

  • 0 Reco 03/03/2011 à 23:05 par Amazed

    Du point de vue de la théorie économique, Apparu veut vraiment lutter contre un moulin à vent Si le gouvernement veut encadrer les loyers alors il faudrait aussi encadrer les prix de vente des studios... Parce que le loyer n'est que le "rendement" d'un bien payé très cher à Paris; soit environ 4 a 6% net si on se débrouille bien après intérêt d'emprunts, charges de copro, impôt et taxes.

    Or si un actif risqué (plus qu'un livret A en tout cas) a un rendement trop bas voir négatif, les proprios n'investiront plus. Je ne vois pas en quoi ça peut résoudre le problème du logement a Paris qui est surtout.... qu'il n'y en a pas assez. Et contre ça on fait quoi??

    Bref je ne vois pas trop les voies possibles : il y a aura juste plus de "black" et moins de logements a la location. Bien joué!

  • 0 Reco 02/10/2010 à 10:47 par tilmuc

    Monsieur Apparu,
    Bonjour
    Tout comme pour le port du voile, il est trop tard.
    Le reproche qu'on pourrait vous faire à tous de la droite comme à la gauhe c'est de laisser se développer une situation quelle quelle soit et interdire ce qu'il n'est plus possible citons en exemple le port du voile en France.
    Pour le logement il faut remonter depuis le passage du francs à l'euro les prix de tout le monde a été en augmentation à la vitesse grand V, personne n'a trouvé à dire quoi que ce soit, tous ont vus des prix avec des terminaisons 99,99 cent...cela fait moins chers c'est nous prendre tous pour des démeurés ces français que nous sommes ! Soit dit au passage le salaire de notre Président de la République a été multiplié par trois pendant que nous en bas nous ramons pour notre dû. Nos comptes bancaires sont vampirisées par les banques par des frais toutes pondus par elles personne ne trouvent à redire. Sur notre petit salaire ou retraite là aussi nous sommes rognés il n'y à redire rien du tout. Nous avons des imôpts créer de toutes pièces, la C.S.G., R.D.S. toujours en en augmentation, les prélèvements sociaux toujours en augmentation, sur sa fiche de remboursement de la sécu des retenus, il n'y a rien dire. Le logement aux prix très souvent inabordable, c'est à prendre ou à laisser!
    J'ai été porté deux lettres à remettre à monsieur le secretaire d'Etat de l'Elysée c'est un sous fifre du sous fifre du sous fifre qui m'a donné réponse par le Président a lu votre lettre. A d'autre, pas à moi. Sur la deuxième lettre je lui disais que j'ai fait appel aux militants F.N. de voter Sarko, j'avais voté pour lui au deuxième tour parce que seul capable de diriger le destin de la France... un rêve, il nous a déçus tous. Il n'y aura plus jamais de bulletin de vote de ma part pour qui que se soit d'ailleurs, un peu tardif cete décision, les français devraient réagir de la sorte. Que l¨'Île d'où je viens continue à voter comme e le fait à chaque fois.

  • 0 Reco 02/10/2010 à 09:52 par kiki

    libérez du foncier et les prix vont baisser! on ne peut même pas se loger dans ce pays quelle honte! quelle frustration pour de plus en plus de jeunes!

  • 0 Reco 24/09/2010 à 10:50 par COCOT

    ENCORE DU BLA BLA
    http://www.west-annonces. fr

  • 0 Reco 23/09/2010 à 19:45 par Soyons raisonnables

    M. Apparu, si un local est propose a un loyer trop cher, les usagers auront toujour l'option de ne pas louer, et de preferer d'autres offres sur le marche. L'etat peut contribuer a l'offre sur le marche, au loyer qu'il determine correct. Si trop de demande et pas assez d'offre, alors c'est naturel que les prix gonflent. Laissez le marche decider democratiquement. Les essai de reglementation se revelent plus souvent des faillites que des reussites (en tout cas il traduisent une non comprehension des mechanismes de base de l'economie de marche, un marche dont l'etat peut etre participant, mais pas regulateur).

  • 0 Reco 23/09/2010 à 19:40 par Robert

    Le gouvernement se croit encore en 1945 après des destructions massives de logements. Il a fait la loi de 48. Elle existe toujours ! . Elle a freiné l'investissement immobilier en quantité et en qualité pendant combien de décades (malgré de grosses modifications). Le gouvernement le sait pourtant; peut-être pas M. Apparu qui est très jeune. Il doit retourner à l'école.

  • 0 Reco 23/09/2010 à 19:29 par COLLIN

    Mon fils habite New York. Il y a 2 ans son propriétaire l'a augmenté de 30% (pas de Loi Quillot là-bas !). Il a cherché autre chose et trouvé moins cher et mieux. La liberté des loyers et des rapports propriétaires - locataires favorise l'achat d'immobilier, gonfle l'Offre et fait baisser les loyers jusqu'à dissuader de nouveaux investisseurs. L'équilibre se fait tout seul. Mais je peux vous dire que payer son loyer en retard ne peut être qu'un accident à éviter à tout prix. Donc pas besoin "d'assurances loyers impayés" et très peu de propriétaires dégoutés de leur investissement.. Inutiles aussi les niches fiscales Robien, Borlo et bla etc...
    Sur un plan conjoncturel: nous sommes dans une bulle immobilière, le rendement des loyers a donc baissé depuis 10 ans, et, malgré ça ils sont très élevés. Mais tout a une fin et la situation se retournera; par contre les lois faites aujourd'hui resteront et se retourneront contre le marché, dissuadant les investissuers dont on a bien besoin (à moins de loger tous les locataires en HLM...).

  • 0 Reco 23/09/2010 à 17:26 par Olivier Porte

    A l’issue de la visite, celui-ci a eu « le sentiment d'un abus

    Upssss qu’un sentiment là il y un autre problème

  • 0 Reco 23/09/2010 à 15:01 par expert immo

    c'est seulement après un testing en live que le secrétaire d'état au logement s'est rendu compte qu'il y avait un abus.

  • 0 Reco 23/09/2010 à 13:27 par Logix

    Les bailleurs sont des escrocs, de vulgaires rentiers qui saignent la populace...
    STOP !!!!! assez de calomnies Mmes et Mrs les Ediles. Il y a des abus c'est certains. Mais les bailleurs participent avec leurs propres deniers à loger leurs concitoyens. Les logements sociaux (financer entre autres avec les impôts divers payer par les bailleurs) ne suffisent pas à loger tous nos concitoyens. Alors arrêtons de taper sur ceux qui investissent pour leur pays (en favorisant l'économie et notamment la construction) et logent les français en proposant des logements. L'attitude anti-bailleur de ce gouvernement est détestable et les années à venir s'annonce décidément vraiment noires, lorsque ceux qui investissent arrêteront d'investir il n'y aura plus d'argent dans les caisses.

  • 0 Reco 23/09/2010 à 12:55 par kevin

    C'est complètement FOU !!! Dans ce cas, il doit réglementé les prix à l'achat. Et pour les petits propriétaires bailleurs endettés sur 15 ou 20 ans pour rembourser le logement, c'est lui APPARU qui va régler les traites à la banque ??? Et c'est APPARU qui réglera les charges de copropriétés qui augmentent chaque année ???

  • 0 Reco 23/09/2010 à 12:09 par dapaprtapart

    tant qu on limitera pas le loyer au salaire il y aura des voleurs de loyers

    et top profite des locataires pour se faire du blé sur leur dos

    payez 40 € de charges alorq qu il n y a rien
    pas de copro
    pas d ascenceur
    pas de service de nettoyage
    un jardin pourri par le proprio
    etc..

  • 0 Reco 23/09/2010 à 11:52 par sparkx

    les allocations logement pour les classes moyennes ?! ça n'existe pas.
    renseignez vous.

  • 0 Reco 23/09/2010 à 11:46 par marc19

    certes, il y a des abus comme partout mais il faudrait pas faire croire que le territoire est peuplé de bailleurs voraces.
    Et si l' Etat veut tout régenter dans ce pays, où va t'on ? Il suffit qu'il assume ses responsabilités......... .......

  • 0 Reco 21/09/2010 à 12:33 par copleboss

    "commencez donc par supprimer les allocations logement pour tous" T'es mignon toi aussi, si on sucre les aides au logement et la garantie qu'elles représentent pour le bailleur, plus personne ne va vouloir louer aux classes moyennes et la rentabilité locative va encore être amputée donc plus personne n'investira dans l'immo donc âugmentation de la pénurie et augmentation des loyers derrière...
    Il faut construire des logements point barre. En IDF impossible d'acheter car il n'y a rien de sérieux à vendre et la location c'est juste la parcours du combattant.

  • 0 Reco 20/09/2010 à 21:13 par demf

    pfffff....

  • 0 Reco 20/09/2010 à 17:48 par poivreblanc

    commencez donc par supprimer les allocations logement pour tous en les recentrant sur les ménages les plus pauvres et vous verrez que subitement, les loyers des petites surfaces vont baisser. Car les APL ou ALS, c'est 200 € qui vont directement dans la poche du propriétaire. Même une surface de 1m2 vaut donc minimum 200 € de loyer soit 200 € au m2 !!!

  • 0 Reco 20/09/2010 à 17:30 par Auteuil

    Vraiment n'improte quoi ces propositions ! Plafonné un loyer... Il n'y aurait que des dérives !!! Pourquoi pas plafonner les prix immobilier à l'achat ! lol

  • 0 Reco 20/09/2010 à 17:21 par copleboss

    C'est le marché mon mignon, si on construisait plus les logements seraient moins chers...
    Si on plafonne les loyers, la rentabilité va baisser donc cela n'intéressera plus personne donc plus de construction, donc accroissement de la pénurie et donc des loyers...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...