Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 30 mai 2016 à 16h48

Monaco: combien vaut un luxueux T3 à proximité du circuit de Formule 1?


Se loger à quelques pas du Grand Prix de Monaco est tout simplement hors de prix.
Se loger à quelques pas du Grand Prix de Monaco est tout simplement hors de prix.
Se loger à quelques pas du Grand Prix de Monaco est tout simplement hors de prix. (©Boris Horvat - AFP)

Se loger à quelques pas du Grand Prix de Monaco est tout simplement hors de prix. Un mètre carré "d'ultra luxe" dans la Principauté ne vaut pas moins de 90.900 euros, selon une étude du cabinet Savills.

(LaVieImmo.com) - Si les prix des logements pendant l’Euro de football sont trop chers pour vous, oubliez la Formule 1. À l’occasion de la 74e édition du Grand Prix de Monaco qui s’est déroulée hier dimanche 29 mai, le groupe immobilier Savills s’est amusé à calculer le coût d’un luxueux trois pièces à proximité du circuit. Pour s’offrir un bel appartement de deux chambres au "pied de la piste", il faut ainsi débourser quelque 8,5 millions d’euros, soit neuf fois le prix d’un appartement du même standing qui jouxte le Grand Prix de Singapour (950.000 euros).

À Montréal et à Melbourne, deux autres courses comptant pour le championnat du monde de Formule 1, c’est quasiment deux fois moins cher. Dernier du top 5, le Grand Prix européen de Bakou en Azerbaïdjan, où le prix de vente d’un T3 est nettement plus abordable: 180.000 euros, soit le prix d’un appartement ancien dans certains arrondissements de Paris (11e, 12e, 18e).

Monaco, le circuit qui valait 3 milliards

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Autre enseignement de cette étude, le circuit de Monaco dont la longueur atteint 3.337 mètres vaudrait 3 milliards d’euros s’il était habitable. Ce montant colossal s’explique par la situation géographique du Grand Prix, qui traverse le cœur de Monte-Carlo et de La Condamne, des quartiers très recherchés du Rocher.

Le Grand Prix de Monaco rapporte chaque année plus de 100 millions d’euros à la Principauté. C'est l’un des circuits les plus suivis au monde. Retransmise sur Canal Plus, la course rassemble des millions de fans à la télévision. Sur place, elle peut accueillir 37.000 spectateurs, soit l’équivalent de la population monégasque, tandis que 200.000 l’observent de leurs balcons ou d’autres spots.

Un spectacle qui fait rêver les petits et les grands, mais pour combien de temps encore? Depuis quelques mois, une rumeur se veut insistante. Celle d'un ambitieux projet immobilier portant sur l'aménagement d'un nouveau quartier sur le port. Selon les organisateurs du circuit, ce projet signerait l'arrêt de mort de la mythique course de Formule 1...

Plus de 90.000 euros le m²

Monaco est aussi l'une des villes les plus chères du monde en matière d'immobilier de prestige. Un mètre carré "d'ultra luxe" dans la Principauté ne vaut pas moins de 90.900 euros, un chiffre stable sur un an, rappelle Savills. C'est tout de même trois fois plus élevé qu'à Paris (31.100 euros/m²), et presque neuf fois plus qu'à Dubaï (10.900 euros/m²), capitale du luxe et de l'extravagance architecturale. La championne en la matière? Hong Kong, où le prix d'un logement de très haut standing avoisine les 110.000 euros/m²...

L'immobilier résidentiel monégasque est un marché à part. Très prisé par les célébrités des affaires, de la mode, des spectacles et du sport, ce haut lieu de la jet-set internationale séduit bien sûr pour la douceur du climat méditerranéen, mais également pour son taux d'imposition. Les personnes physiques résidant à Monaco (en dehors des personnes de nationalité française) ne sont soumises en Principauté à aucun impôt sur le revenu, sur les plus-values ou sur le capital.

Néanmoins, ce marché immobilier peut surprendre par sa taille: en effet, seules 547 transactions ont été réalisées en 2015, souligne l'étude, soit moins de 4% du parc privé de logements à Monaco. En moyenne, depuis 2006, moins de 3% du parc se négocie chaque année, ce qui signifie qu'un Monégasque change de résidence seulement tous les 37 ans. À Londres, les riches propriétaires quittent leur logement tous les 17 ans.

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 09/06/2016 à 09:19 par marc19

    Pour moi , ça vaut strictement rien............bruit infernal , pollution , foule etc .....
    Comme quoi ........


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...