Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 13 octobre 2011 à 16h02

Nouvelles hausses de loyers en vue


La révisision du loyer doit être prévue dans le bail
La révisision du loyer doit être prévue dans le bail
La révisision du loyer doit être prévue dans le bail (©© iMAGINE - Fotolia.com)

L'IRL a progressé de 1,9 % au troisième trimestre 2011. Cette nouvelle hausse, la plus forte depuis deux ans et demi, autorise, sous conditions, les propriétaires bailleurs à relever le montant du loyer que leur verse leur locataire.

(LaVieImmo.com) - Les locataires en place risquent de payer plus cher. L’Insee a mis à jour jeudi matin son indice de référence des loyers (IRL), qui encadre les variations de loyer dans le secteur privé.

L’indicateur s’est établi à 120,95 au troisième trimestre 2011, en croissance de 1,9 % par rapport aux 118,70 du troisième trimestre de l’année dernière. Cette hausse, la septième consécutive, est aussi la plus forte depuis le premier trimestre 2009. L’IRL avait alors progressé de 2,24 %. Rien de bien surprenant dans cette nouvelle progression : depuis le premier trimestre 2008, l’IRL est indexé sur l’inflation. Or, les chiffres publiés hier par l’Insee ont montré que les prix à la consommation hors tabac et loyers, bien qu’en légère baisse sur un mois, avaient progressé de 2,3 % sur un an en septembre.

Quelle révision ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Il faut savoir que l’IRL n’impose rien. Il se contente de fixer la hausse maximale de loyer qu’un propriétaire bailleur est en droit de demander à son locataire, dès lors que celui-ci occupe son logement depuis plus d'un an, et que le bail signé par les deux parties comporte une clause d’indexation. La publication de ce matin concerne les baux prévoyant une révision du loyer entre le 16 octobre et le 15 janvier. La réévaluation, si le propriétaire décide de l'appliquer, se fait sur la base de l’opération suivante :

Formule de révision des loyers

Dans le cas d’un loyer initial de 1 000 euros, la valeur maximale du nouveau loyer ne pourra donc pas dépasser 1 000 x (120,95 / 118,70) = 1 018,95 euros. Soit un peu moins de 19 euros en plus par mois.

Calculez la réévaluation de votre loyer grâce à notre calculateur

Certains propriétaires acceptent de ne pas répercuter les variations de l’IRL, préférant faire un geste en direction d’un locataire bon payeur plutôt que courir le risque de le voir déménager. C’est souvent le cas dans les villes où le marché locatif est en crise, celles où l’on a beaucoup construit et où le nombre de locataire n’est pas suffisamment élevé, par exemple.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/10/2011 à 07:28 par MisterHadley

    Dans l'émission "sept à huit" du très grand Harry R. il y avait un sujet sur les retraités qui sont obligés de reprendre un emploi à 70 ans...

    "djeuns", vous devriez méditer là dessus, au lieu de faire les kéké qui s'imaginent "intouchables"...

    Il y en a un qui a pourtant travaillé depuis l'âge de ses quinze ans...

    A soixante-dix, il travaille toujours, et par obligation, vu que sa "retraite" est de 530€ par mois.

    Réfléchissez donc un peu de temps en temps, ça vous ferait le plus grand bien...

    Surtout à toi, là..!

    :D

  • 0 Reco 14/10/2011 à 06:23 par antoine

    il est rigolo ce baillaur:) cest toi jobijoba?

  • 3 Reco 13/10/2011 à 21:01 par Bailleur

    Excellente nouvelle, je vais pouvoir m'en mettre plein les fouilles pendant longtemps. Cette pénurie de logements est une aubaine!

  • 0 Reco 13/10/2011 à 18:30 par MisterHadley

    Eh oui...

    Soit on est propriétaire, soit on est locataire...

    Donc, cracher sur les toliers est une chose, oui...

    ... mais faut pas venir ensuite se plaindre des conséquences comme cette nouvelle hausse de loyers...

    ;)

  • 0 Reco 13/10/2011 à 16:49 par antoine

    voila pourquoi il nya pas de turn over.... Car des que les locataires changent ils se prennent une augmentation lourde en loyer! Alors que les indices les protegent sils restent au meme endroit

  • 0 Reco 13/10/2011 à 16:30 par Rackhamimmo

    Bailleurs vous n'etes pas obligé de relever vos loyers ! ce n'est pas un ordre de l'ETAT que de ruiner les pauvres ! ne l'oubliez pas la situation merdique actuelle est la somme de vos comportements aberrants.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...