Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 5 novembre 2013 à 16h41

Parkings : Arnaque à l'investissement


Une escroquerie qui pourrait avoir touché plus de 700 personnes
Une escroquerie qui pourrait avoir touché plus de 700 personnes
Une escroquerie qui pourrait avoir touché plus de 700 personnes (©Fotolia)

Près de 700 personnes disent avoir été victimes d’une escroquerie qui consistait à leur promettre un retour sur investissement, après avoir acheté un parking. Une affaire dont se fait écho Le Parisien.

Ils sont des dizaines à demander réparation, et pour certains d’entre eux, depuis plus de trois ans. Selon le quotidien, ce sont « près de 700 personnes dans 50 départements » qui disent avoir été victimes de ce qui semble être une gigantesque escroquerie immobilière. Au départ, ces particuliers se voient « proposer par leur gestionnaire de patrimoine un investissement parfaitement légal et rentable à hauteur de 8 % ». Ils doivent pour ce faire investir dans une ou plusieurs places de parking à rénover, généralement en Ile-de-France, et y engager des travaux. Avec à la clé, une réduction d’impôts via le mécanisme du déficit foncier, raconte Le Parisien.

Derrière les conseillers, dont certains se disent eux aussi floués, on trouve une société spécialisée dans le rachat de parkings en mauvais état : Park Renov, qui fonctionne en liaison avec deux autres entreprises ; l’une de travaux, l’autre de location. Les trois entités étant - ce que les particuliers ignoraient - sous le contrôle d’une seule et même personne.

Instruction pour « faux et usage de faux, escroquerie et association de malfaiteurs »

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Si au départ le dispositif donne les résultats escomptés, « au bout de seulement quelque mois pour certains, les baux annoncés pour une période de neuf ans sont dénoncés », indique le quotidien. Et le coût de l’opération monte pour certains propriétaires, invités à débourser davantage en travaux, jusqu’à 20 000 euros de plus que prévu. Après s’être rendus compte de l’arnaque, 170 d’entre eux se sont regroupés en collectif afin de faire entendre leurs droits, et ont abouti à ce qu’une instruction soit ouverte en 2011 pour « faux et usage de faux, escroquerie et association de malfaiteurs ».

Pour l’heure, seule une quinzaine de parkings franciliens, ainsi que deux en province - à Brest (Bretagne) et Givors (Rhône) - ont été identifiés. Mais le préjudice est estimé autour de 7 millions d’euros. Reste plus à la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA), en charge de l’enquête, d’identifier les auteurs et leurs responsabilités respectives. Mais aussi le nombre de victimes…

Attention à une autre arnaque, qui elle sévit dans la location !

Léo Monégier
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...