Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 30 juin 2015 à 17h40

Pourquoi la France a l'un des plus faibles taux de propriétaires d'Europe


La France a l'un des taux de propriétaires les plus faibles d'Europe
La France a l'un des taux de propriétaires les plus faibles d'Europe
La France a l'un des taux de propriétaires les plus faibles d'Europe (©Fotolia)

Avec 63% de ménages ayant fait l'acquisition de leur logement, la France termine 25e sur 28 en Europe. En cause, notamment : le poids des prix de l'immobilier et du crédit.

(LaVieImmo.com) - La « France des propriétaires », chère à Nicolas Sarkozy lorsqu'il était au pouvoir, a encore du chemin à faire. Un peu plus de 6 ménages sur 10 (64%) ont acheté leur logement dans l'Hexagone. A l'échelle européenne, le pays finit donc 25e sur 28, selon une étude publiée par le Crédit Foncier, après la conférence annuelle du groupe. En fait, seuls le Danemark et l'Autriche font moins bien, avec respectivement 63 et 57% de propriétaires, tandis que l'Allemagne clôt le tableau en faisant presque moitié-moitié (53% de propriétaires).

90% de propriétaires en Europe de l'Est

Mais la France n'a pas forcément à rougir : le même état des lieux peut se faire dans de nombreux pays d'Europe du nord. Ainsi juste devant on trouve le Royaume-Uni, qui ne fait guère mieux (64,6%), tout comme les Pays-Bas, la Suède et l'Irlande, des Etats qui tous ont moins de 70% de propriétaires (le niveau de la moyenne européenne). Sans compter la Suisse, hors de la zone euro, qui en recense à peine 44%. Dans l'ensemble, l'Europe du nord est donc « à la traîne », avec 60% de propriétaires, contre 70% au sud du Vieux continent et... près de 90% à l'Est.

Pourquoi ce plus faible taux ? D'abord à cause de spécificités régionales : la vague de privatisations dans la période post-soviétique, à l'Est, a pérennisé la propriété. Quand l'absence d'inflation et une fiscalité plus incitative pour les bailleurs, en Allemagne, a au contraire rendu plus intéressante la location.

Evolutions de prix variables

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Mais plus généralement selon l'étude, ces disparités tiennent aussi au coût de la pierre, donnée essentielle pour les acheteurs, et dont l'évolution a été fort variable en fonction des Etats : de 2012 à 2014, les prix immobiliers ont ainsi progressé de 15 % en Irlande et de 11 % en Allemagne, lorsqu’ils baissaient dans le même temps de 13 % en Italie et de 16 % en Espagne. Sans compter qu'au sein d'un même pays, par exemple en France, les différences de prix peuvent être de l’ordre de 1 à 10 (Paris comparé département de la Creuse), souligne le Crédit Foncier. Par ailleurs, le type d'habitat joue aussi : l'appartement, traditionnellement moins cher que la maison, se rencontre plus fréquemment chez les propriétaires espagnols, tandis que cette dernière est plébiscitée en Grande-Bretagne.

Le poids du crédit

S'ajoute à cela le poids du crédit, dont l’encours par ménage propriétaire est lui aussi extrêmement variable d'un pays à l'autre. On passe ainsi par exemple de 189.839 euros par habitant au Danemark à 1.472 euros en Roumanie, pays le plus pourvu en propriétaires (96%). Sans surprise, ce sont les habitants du nord qui sont les plus endettés : l’encours moyen par ménage propriétaire y est de 65 542 euros, soit 63 % de plus que la moyenne européenne. En France, on passe à plus de 50.000 euros par ménage, 10.000 de plus que la moyenne, pour se hisser à la 8e place sur 28 en terme de poids du crédit.

Mais tous ces pays ont sans doute un point commun : « qu’il s’agisse de l’accès à la propriété, des moyens de le financer, ou encore des modes d’habitation et de confort, les aspirations de nombreux Européens convergent et dépassent les frontières nationales », conclut le groupe…



Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...