Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 9 juin 2015 à 18h01

Prix de l'immobilier : Les villes où les vendeurs sont le plus gourmands


Boulogne-sur-mer, ville où l'écart entre prix affiché et prix réel est le plus important
Boulogne-sur-mer, ville où l'écart entre prix affiché et prix réel est le plus important
Boulogne-sur-mer, ville où l'écart entre prix affiché et prix réel est le plus important (©Wikimedia Commons)

Le baromètre Orpi/Explorimmo/Le Figaro a mesuré l'écart entre les prétentions des vendeurs et les prix de vente définitifs. Le constat : plus la surface du bien est grande, plus l'écart est important !

(LaVieImmo.com) - De combien les propriétaires surcotent-ils leur bien lorsqu'il s'agit de le vendre ? Le réseau d’agences immobilières Orpi en donne une idée, en publiant ce mardi 9 juin, avec Explorimmo et Le Figaro immobilier, la seconde édition de son baromètre sur les écarts de prix « rêvés » par les vendeurs et ceux « réels » de vente*. L'indicateur est mis à jour tous les deux mois, afin d’analyser avec précision les variations du marché immobilier à l’échelle nationale.

Résultat : en moyenne, le prix de mise en vente d'un bien en France est de 210.750 euros, pour un prix final de... 200 960 euros. Soit un écart de 4,65 % cette année, pour les biens allant du studio au 5 pièces, contre 4,74% à la même période l'an passé, selon Orpi. Les appartements plus grands obtiennent un écart plus important, de 5,10%. « Ainsi, pour une vente prévue à 275.270 euros, le bien ne sera finalement vendu que 261.200 euros, soit 14.070 euros de moins », indique Explorimmo.

2,5% à Paris, 5% à Lille

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L'écart constaté diffère enfin en fonction des villes. Par exemple, à Paris il est de 2,50%, à Lyon de 2,75%, pour atteindre 4,85% à Nantes et 5% à Lille. Le nord comme le sud du pays sont concernés : la palme du plus grand écart entre le prix de mise en vente et le prix réel revient à Boulogne-sur-Mer, dans le Nord-Pas-de-Calais (11%), suivi d'Aurillac au sud (10,1%).

Les 10 villes où l'écart prix de mise en vente/prix final est le plus important :

  • 1-Boulogne-sur-Mer (11%)
  • 2-Aurillac (10,1%)
  • 3-Béziers (9,8%)
  • 4-Tourcoing (9,3%)
  • 5-Calais (9,2%)
  • 6-Bervilles-sur-Mer (9%)
  • 7-Le Touquet-Paris-Plage (7,5%)
  • 8-Châlon-sur-Saône (7,2%)
  • 9-Angoulême (7,2%)
  • 10-Agde (7%)



Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

*Prix constatés dans le réseau Orpi sur la période avril 2014/avril 2015

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/06/2015 à 10:22 par Vincent

    Trop marrant cet article, on accuse les vendeurs alors que ce sont les agent immo qui font les estimations de prix.
    Ces personnages sont complètement incompétents et ne pense qu’à leurs commissions et on se retrouve avec des biens en vente pendant plusieurs mois voir plus encore car les prix sont déconnectés de la réalité.
    Depuis plusieurs mois, on constate un léger affolement de la part du lobby immobilier, plusieurs publications d’article chaque semaines pour sans cesse justifier l’achat avec le vieux préjugé, acheter c’est bien, louer c’est mal.
    Mais lorsqu’il est possible de mettre un commentaire sur leur article, on peut lire en majorité des arguments en défaveur de l’achat ou bien qui prédise de forte baisse dans les années à venir.
    Oui, l’immo va chuter. Mais la puissance de com de cette toile d’araigné (Fnaim&co) continue à piéger les pigeons et empêche le déraillement prématuré du marché pour un retour au prix juste, à ce rythme, on n’y est encore dans 5 ans avec des prix affolant. Alors communiquer tout autour de vous, inviter les gens à s’informer. La plupart ne connaissent même pas les sujets ci-dessous)
    (third.fr – immobilier danger – bulle immobilière – courbe de friggit)

  • 1 Reco 10/06/2015 à 22:50 par David

    Ha oui j'oubliait les taux d'emprunt qui sont tellement bas qu'il ne peuvent plus baisser et pourtant le marche immo se fissure malgres tout...
    1% de hausse des taux , c'est direct -10% de pouvoir d'achat donc -10% sur les prix en dehors de tout autres facteurs bassier

  • 0 Reco 10/06/2015 à 22:02 par David

    Et je vous parle pas du nouveau visage de demographie pauvre montante en france...avec en face une montage de babyboomer qui arrivent en fin de parcours....
    Rajouter a ca une situation economique un chomage qui augme.

  • 1 Reco 10/06/2015 à 21:59 par David

    Les acheteurs revent completement.
    Il s'imagine assis sur un tas d'or alors que leur baraque payé tout juste 400 000 Francs y a 20 ans commence a vieillir.....regarder le vrai prix d'un artisan pour rafraichir(pas lec conneries d'un agent immo) et vous verrez qu'il faut encore enlever 20k euros soit 120000 francs donc une baraque a 400k francs vaut en fait 280k francs soit 90 000 euros environ

  • 0 Reco 10/06/2015 à 16:22 par Gaston

    Vendeurs trop gourmands ou marché complètement sinistré? Quand on voit la liste des villes je ne pense pas que les vendeurs soient avides, mais plutôt désespérés et doivent au final faire de grosses concessions...
    Autre hypothèse : les agents immobiliers de ces coins là sont les plus incompétents en matière d'estimation!

  • 0 Reco 10/06/2015 à 11:53 par AllezHadleyHalleyAdlez

    Hadley pour calmer les pisse-froids ? Non?

  • 2 Reco 10/06/2015 à 10:52 par Totem

    @sentury23 : l'adage s'applique d'avantage pour vous. Vos désirs de prix hauts éternels ne sont pas compatibles avec les fondamentaux économiques du pays. Sorry...

  • 3 Reco 10/06/2015 à 09:59 par passeparici

    @sentury23 en économie, il faut rarement prendre ses désirs pour des réalités ! Ce n'est pas parce que vous voulez acheter pas cher que cela va se passer.

  • 2 Reco 10/06/2015 à 01:04 par sentury23

    Ceux qui n'ont pas vendu fin mai 2015 vont s'en mordre les doigts. Les taux vont enfin remonter et les volumes de vente vont enfin plonger ainsi que les prix.
    Chiffres du chômage depuis 3 ans: 600 supplémentaires par jour. oui : PAR JOUR.
    Salaire moyen des jeunes qui ont la chance de trouver de l'emploi (CDD renouvelable 2 fois - aucune banque ne leur prêtera) en baisse.
    Le marché immobilier est enfin acculé au bord de la falaise. Et la remontée des taux sera le coup de pied qui l'en fera tomber. Les vendeurs pleuvront crescendo.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...