Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierjeudi 29 novembre 2012 à 10h08

Prix de l'immobilier : Stabilité en IdF, légère baisse en province


Les prix de l'immobilier, entre baisse et stabilitéLes prix de l'immobilier, entre baisse et stabilité (©Fotolia)

Les prix se sont stabilisés en Ile-de-France au troisième trimestre, tandis que la province imprime un mouvement légèrement baissier selon les indices Notaires-Insee publiés ce jeudi.

(LaVieImmo.com) - En Ile-de-France, au troisième trimestre 2012, les prix des logements anciens sont restés « globalement stables » selon les données corrigées de variations saisonnières publiées par les Notaires-Insee. Mais le peu de mouvement observé « recouvre des évolutions contrastées » : en effet, alors que les prix des appartements sont en légère hausse (+0,2 %), ceux des maisons contrebalancent à la baisse (-0,4 %). Sur un an, l’orientation est toutefois à la légère baisse (-0,2 %).

8 470€/m² à Paris en janvier

La capitale reste elle aussi stable, montrant un « phénomène de plateau » selon les Notaires, en étant depuis six semestres consécutifs au-delà de la barre des 8 000 euros le mètre carré. Après voir franchi les 8 440€ au 3ème trimestre, les prix devraient, sur la base des avant-contrats de vente, légèrement baisser en décembre, pour rétrograder à 8 410€. Avant d’atteindre à nouveau 8 470€ en janvier...

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La province marque davantage le pas. Les prix ont en effet «diminué de 0,2 % (CVS) au troisième trimestre 2012 : -0,6 % pour les appartements et +0,1 % pour les maisons », explique la note de conjoncture. Sur un an, les Notaires montrent un repli des tarifs plus prononcé de 1,5 % (-1,3 % pour les appartements et -1,5 % pour les maisons).

Côté ventes, le coup de frein est net : «le nombre de transactions est estimé à 730 000 ventes sur les douze mois d'octobre 2011 à septembre 2012 », explique la note. Soit un recul de 6,6 % par rapport aux transactions conclues de juillet à juin 2012. Comparé à la même période l’année précédente, « la baisse est significative » : -11,8 %...

Retrouvez les prix au m² de toutes les villes de France : cliquez ici.

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/12/2012 à 13:50 par patwon

    ouais je vais devoir m'atteler à la tache du second mioche :) !
    Et sinon oui je suis d'accord que les banques sont largement coupables de la situation actuelle!
    Sur ce... tchusss !

  • 0 Reco 12/12/2012 à 19:15 par Vieil homme sage...

    je te laisse pour ce soir..tu a sun deuxieme gamin à mettre en route!! lol...même si on n'est pas samedi!!! so long my young bud!

  • 0 Reco 12/12/2012 à 19:13 par Vieil homme sage...

    C'est surtout que les banques ont pris peur devant la flambée des prix et il était temps! après d'ailleurs avoir favorisé cette flambée en prêtant à des taux très bas et sur des périodes très longues ...bon, tu vois, on est qd même d'accord quelquefois..les exces ça n'est jamais bon...et pas que pour mon cholesterol!! lol.;tiens , si tu as une minute, va sur le site meilleursagents.com; ils font un tableau du marché et une analyse pas inintéressante, même si en tant qu'AI ils occultent quelques aspects du problème ...

  • 0 Reco 12/12/2012 à 13:28 par patwon

    "si out le monde raisonne sur cette hypothèse au départ, plus personne n'achète!!! lo"
    Mais justement plus auncun primo n'achète car ils n'ont plus les moyens. C'est trop déconnecté des salaires...

  • 0 Reco 12/12/2012 à 12:17 par patwon

    Et oui dans mon calcul je prends en compte l'augmentation du loyer

  • 0 Reco 12/12/2012 à 12:16 par patwon

    L'important selon moi c'est de garder une cohérence et rester "sage" justement. On est d'accord qu'il faut acheter à un moment donné. Mais on en revient toujours au même point et tu l'as toi même dit à demi mot. L'important c'est la pérénité du projet. Si on achète pour rester suffisemment longtemps on sera de toute façon rentable, peu importe les évenements extérieurs. Le reste n'est que pur spéculation. La hausse, la baisse, le devenir de l'épargne etc... tout cela ne doit pas être un critère pour se lancer dans un projet de vie car ce n'est pas raisonnable !
    Et pour l'épargne, ma stratégie ne fonctionne que si j'épargne justement alors je suis cohérent avec mes propos et je le fais ! J'achèterais quand je pourrais acheter quelque chose qui correspondra à mes besoins des 10 prochaines années ! J'ai un gamin, le second va pas tarder à être en route, ce serait complètement stupide à mon sens d'acheter un petit appart loin des écoles etc, que je devrais revendre!
    Pour finir, des hausses de 5 à 10% ne sont pas des hausses cohérentes, ce sont des hausses en pèridode de bulle. On peut tout imaginer car tout peut se produire (y compris la banque route des banques en effet). Mais ce qu'il faut c'est évaluer le risque. Est-ce que le risque d'une banque route est probable ? Est-ce que le risque d'une nouvelle explosion de l'immo est probable ? Ce qui est sûr c'est que si les banques font toutes faillites, l'immobilier ne pourra pas prendre 150%...

  • 0 Reco 12/12/2012 à 11:30 par Vieil homme sage...

    mais je te tire monchapeau pour tes talents d'épargnant!! tel Ulysse attaché à son mat tu sais résister aux tentations de notre société de consommation!!

  • 0 Reco 12/12/2012 à 11:28 par Vieil homme sage...

    sur les 10 dernières années c'est plus de 150% la hausse...là je te parle d'un éventuel retour à des hausses plus cohérentes et moyennes d'environ 5 à 10% par an, en passant sans doute par des phases de repli guère plus violentes au gré de la conjoncture, du moral des troupes et du niveau de pluviométrie (lol)...bien malin celui qui peut prédire le niveau des prix dans 10 ans!! dans tes calculs n'oublie pas de prévoir que ton loyer il augmente ,tous les ans alors que ta mensulaité de prêt elle est fixe....et croise les doigts pour que ton épargne ne parte pas en fumée dans une jolie dévaluation de l'euro ou la faillite de ton banquier...quand les taux étaient à 15% , l'endettement pour acheter nous pompait déjà le tiers de notre revenu mensuel....c'est le seul critère qui devrait être pris encompte ....et c'est ce critère qui fait que tous ceux qui ont acheté dans cette limite d eleurs capacités même quand c'était très cher ne s'en portent pas plus mal....et tu en reviens tjrs à ton scénario cata: baisse de 30% des prix et obligation de revndre dans 5 ans....si out le monde raisonne sur cette hypothèse au départ, plus personne n'achète!!! lol

  • 0 Reco 12/12/2012 à 11:10 par Patwon

    Et pour le 2), il faut aussi soustraire l'epargne générée par la difference entre le credit et le loyer! Pour un credit a 1500€, on a par exemple pour un bien equivalent un loyer de 1000€, ce qui permet de mettre de coté 500€ par mois avec le même effort d'épargne. Mais je suis d'akccord cela necessite une discipline. Mais nous sommes des jeunes gens sages alors ça va :)

  • 0 Reco 12/12/2012 à 10:28 par patwon

    Et ben tu vois tu finis par comprendre:
    1 - "tu sais économiser 20% de ton revenu tous les mois" -> Aucun soucis. Si je n'en étais pas capable, je serais encore moins capable d'acheter vu qu'un crédit est très largement supérieur à un loyer
    2 - "dans 10 ans les prix de l'immobilier ne sont pas à nouveau dans une phase de cycle haussier , donc 50 ou 100% plus élevés qu'aujourd'hui" -> Aucun doute qu'on ne sera pas dans une situation où les prix auront encore doublé dans 10 ans. Je n'y crois pas une seconde.
    Même avec des taux à 15%, les prix étaient tellement bas que l'accession à la propriété n'était pas un problème.
    Je n'opte pas pour l'achat quand j'aurais tout épargné, je t'explique juste que ton modèle n'est pas bon.
    Pour ce qui est du calcul, c'est très simple. C'est juste un calcul de rentabilité basé sur des éléments simple.
    1 ) Quel est l'argent perdu au bout de X années de détention d'un bien immo si je l'achète : coût du crédit (dépend du tableau d'amortissement et donc du temps de détention), frais de notaire (éventuellement d'agence), taxe foncière, charges du propriétaire. Il faut soustraire l'argent gagné à savoir la plus value si il y en a une (si moins value, alors c'est de l'argent perdu)
    2) Quel est l'argent perdu au bout de X années de location : les loyers et c'est tout. Pour être puriste, il faut même considérer que l'apport non utilisé dans un achat génère des intêrets ! C'est donc à soustraire aux coût des loyers.
    Si le 2ème chiffre est plus faible que le premier alors il ne vaut mieu pas acheter ! Tu auras bien compris que ce qui rend l'opération rentable ou non c'est la plus value et la durée de détention du bien car le coût du crédit diminue au fil des années ! Et donc si les prix baissent de 30% et que tu reste 5 ans, aucune chance d'être rentable !

  • 0 Reco 12/12/2012 à 09:22 par Vieil homme sage

    ton plan ne fonctionne quà deux conditions: primo, tu sais économiser 20% de ton revenu tous les mois...secundo, dans 10 ans les prix de l'immobilier ne sont pas à nouveau dans une phase de cycle haussier , donc 50 ou 100% plus élevés qu'aujourd'hui...j'ai acheté mon premier appart il y a 30 ans quand les taux de crédit étaient à plus de 15% ..même avec une inflation à deux chiffres et en emprunatnt seulement sur 15 ans, le crédit n'est jamais gratuit! ça permet juste d'être tout de suite propriétaire?,toi tu optes pour l'achat quand tu auars tout épargné..ça c'était le modèle de mes parents....le plus vieux des deux, c'est qui finalement, grand mathématicien ? et côté maths je ne suis pas nul non plus.;sors le mois ton algorythme miracle qui permet d'affirmer que l'immobilier est une science exacte!!

  • 0 Reco 11/12/2012 à 12:54 par patwon

    tu peux déjà commencer par regarder ce site:
    http://www.marc-candelier .com/categorie-10482236.h tml
    (retire les espaces dans l'adresse)

  • 0 Reco 11/12/2012 à 12:53 par patwon

    ET au contraire, je ne fonctionne pas du tout en spéculateur ! Le spéculateur c'est celui qui achète aujourd'hui en sachant qu'il va devoir déménager dans 5 ans ! Car même sans le savoir, le seul moyen pour lui de rentrer dans ses frais est de faire une plus value !
    Si pas de plus value, il aura à la revente moins d'argent que si il était resté locataire et avait mis de coté la différence qu'il y a entre une mensualité de crédit et une location.
    Mais tout cela se calcul... si tu ne veux pas le faire, il existe plein de site qui le font pour toi !

  • 0 Reco 11/12/2012 à 12:45 par patwon

    On ne sera jamais d'accord.
    Etre propriétaire de son logement principal à 65 ans ne doit pas signifier forcément d'endetter sur 30 ans à 30 ans.
    Perso mon apport grandit d'années en années. A ce rythme là, j'achette cash dans 20 ans ! Alors si en plus comme tu le dit, l'immo perd 30%, c'est dans 10 ans que j'achette cash !
    Le modèle que tu prones a plus de 15 ans et est largement révolu !
    Fait l'effort de faire le calcul ! Tu refuses de le faire tellement tu es persuadé d'avoir raison...! Mais les lois des mathématiques sont infaillibles !
    Ne t'inquiète pas pour moi. A 65 ans, je serais propriétaire de ma résidence principale! Mais pour ça, je ne vais pas me ruer comme un imbécile sur le premier T3 qui ne correspondra plus à mes besoins dans 4 ou 5 ans !
    Ton modèle ne marche que quand les prix montent d'années en années et que les taux baissent de leur coté !
    Les taux sont déjà très bas et les prix très haut !
    Allez un peu de courage, fait le calcul...!

  • 0 Reco 11/12/2012 à 12:13 par Vieil homme sage...

    tu ne fonctionnes qu'en mode "spéculateur"! et avec tes "si" basés que sur des scenarios catastrophes on ne fait jamais rien dans la vie....un logement ce n'est pas la bourse, c'est d'abord un toit au dessus de ta tête...et arriver à 65 balais en étant encore locataire et avec un revenu qui chute de 50% (si il y a encore des retraites quand tu auras 65 ans....), ce sera un peu tard pour regretter de ne pas t'être un jour lancé dans l'achat!!

  • 0 Reco 11/12/2012 à 00:22 par Patwon

    Pose toutes tes hypothèses sur un papier et fait le calcul! Fait l'effort de le faire et tu comprendras de toi même l'absurdité de tes propos.
    On peut discuter de savoir si ça va baisser ou monter pendant des heures et ne pas être d'accord car il s'agit de pur spéculation basée sur trop de paramètres que l'on ne maîtrise pas. Mais affirmer qu'il vaut mieux pour un primo accédant d'acheter maintenant plutôt que d'attendre 3 ans une baisse de 30% c'est mathématiquement absurde...! Et si en plus le dit primo doit revendre dans les 5 ans, la vente ne couvrira même pas le capital restant du. Ce qui s'appelle le négative equity! En d'autre termes un suicide financier...
    Fait l'effort de faire le calcul, tu auras des surprises!

  • 0 Reco 11/12/2012 à 00:14 par Patwon

    Vieil homme sage, tu vis encore dans les années 80. Ouvre les yeux, le monde à changé...
    Tu parles comme si les lois des mathématiques n'existaient pas. Tout ce que tu évoques peut facilement être balayé avec un simple calcul de niveau CM2....

  • 0 Reco 08/12/2012 à 11:09 par Vieil homme sage...

    le fameux parcours résidentiel que tu évoques n'est pas toujours un grand fleuve tranquille! j'ai dû revendre dans les années 90 un bien moins cher que ce qu'il m'avait coûté mais j'ai racheté derrière un autre bien qui avait aussi perdu de la valeur..donc je n'ai rien perdu, j'ai juste effectué un transfert de patrimoine....

  • 0 Reco 08/12/2012 à 11:06 par Vieil homme sage...

    je sais bien que ce n'est pas possible d'acheter pour un couple avec deux smics (du moins en région parisienne)....mais ce n'est pas nouveau ça....sinon tout le monde serait propriétaire!!!

  • 0 Reco 08/12/2012 à 11:03 par Vieil homme sage...

    et tu auras dépensé la moitié de ces 90k€ en loyers entre temps et si tu achètes à ce moment là avec des taux de crédit repartis à la hausse il st où le bénéfice? ce sera juste le grand bonheur de rembourser ton crédit 3 ou 4 ans de plus!! à ce rythme tu n'auras même pas fini de le rembourser au moment de partir à la retraite!!

  • 0 Reco 05/12/2012 à 13:22 par patwon

    "les "vieux" ont eu aussi à faire face à ce qui risque de se reproduire dans les 3 ou 4 années à venir...ils n'ont pas tous péri!!!"
    ET ben vous voyez ! Attendons 3 ou 4 alors ! sur un bien à 300k€, ça fait gagner 90k€ ! Loin d'être négligeable non ?

  • 0 Reco 05/12/2012 à 13:21 par patwon

    Les achats inutiles dont vous parlez sons peanuts comparés au surcout de l'immobilier. Et en ce qui me concerne je ne surconsomme pas trop ce genre de biens.
    Mais rappelez-vous combien coutait une télé cathodique il y a 20 ans ? Ou à combien s'élevait votre facture téléphonique france telecom ? C'était bien plus cher que maintenant ! ça s'appelle le progrès c'est tout !
    En effet, je sais bien qu'un bien immobilier se garde en moyenne 7 ans. Mais vu les prix, en 7 ans c'est même pas amorti !
    Je crois comprendre que vous avez vecu le parcour résidentel traditionel avec plusieurs achat-revente. Ce n'est aujourd'hui plus possible et c'est bien là le problème ! Le moindre petit appart nécessite un endetement maximum. Et smicard en couple ne peuvent même pas se payer mieu qu'un 2 ou 3 pièces !

  • 0 Reco 05/12/2012 à 10:12 par Vieil homme sage

    dernière remarque: les prix s'étaient envolés à la fin des années 80, ce qui a débouché sur un blocage du marché dans les années 90 avec une chute des prix de l'ordre de 30%...les "vieux" ont eu aussi à faire face à ce qui risque de se reproduire dans les 3 ou 4 années à venir...ils n'ont pas tous péri!!!

  • 0 Reco 05/12/2012 à 10:07 par Vieil homme sage

    quant au récurrent couplet dont tu parles, je n'ai pas dit "sans rien faire"... je voulais juste dire que les jeunes auj veulent avoir à 30 ans ce que les plus anciens ont attendu 20 ou 30 ans de plus à avoir....avant de posséder ma maison je suis passé par trois achats-reventes d'appartements chaque fois un peu plus grands au gré des naissances de mes enfants... Mais à 30 ans je n'avais pas encore les moyens d'acheter une maison!! Sais tu qu'un bien immobilier change de mains tous les 7 ans en moyenne? que feras tu toi dans 7 ans? comment sera le marché dans 7 ans? rien n'est simple... je ne détiens pas plus LA vérité que toi, je ne donne qu'un avis...

  • 0 Reco 05/12/2012 à 09:59 par Vieil homme sage

    Ah, je vois que patwon a mis un peu d'eau dans son vin...on va pouvoir discuter sans s'étriper.. lol...tu aurais pu prendre un exemple moins excessif!! c'est sûr qu'i laut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade....mais bon, admettons...mes parents ont éconmisé toute leur vie pour enfin acheter une maison à l'âge de la retraite... mais ils savaient économiser à leur époque... si tu te sens capable de ne pas te laisser entrainer dans tous ces achats inutiles qui tentent la majorité des gens aujourd'hui, chapeau!! là tu es sûr de ne pas subir les aleas d'un marché immobilier en dents de scie...mais tu ne seras pas à l'abri d'une éventuelle et possible forte dévaluation de l'euro qui anéantirait ton épargne....

  • 0 Reco 03/12/2012 à 11:48 par patwon

    Désolé si j'ai pu paraitre aggressif. Le recurent couplet qui consiste à dire "vous les jeunes vous voulez tout et sans rien faire, bla, bla, bla..." me fatigue particulièrement.
    J'ai 31 ans et je me considère comme faisant parti de ces jeunes. Je bosse 50h par semaine comme beaucoup de ma génération ! Alors s'il vous plait stop avec cet argument bancal !
    Comme si nos seuls centres d'interet étaient de se payer le dernier iPad ou l'écran plat le plus grand...!

  • 0 Reco 03/12/2012 à 11:43 par patwon

    Par exemple pour êtr proprio une fois la retraite venue, on peut aussi faire gonfler son apport et acheter cash à 55 ans...

  • 0 Reco 03/12/2012 à 11:42 par patwon

    On est d'accord qu'il faut être propriétaire de sa résidence principale une fois la retraite arrivée.
    Mais penser que pour y parvenir il faut s'endeter sur 30 ans pour un T2 dés les premiers salaires arrivés est une abération économique. Les jeunes d'aujourd'hui doivent être prudent, ce que les personnes de ta génération n'a pas eu à faire ! A votre époque on pouvait se payer un bien qui correspondait à un projet de vie !
    Une fois de plus, tout cela se calcule ! Acheter pour revendre dans 4 ans fait perdre de l'argent dans le contexte actuel ! Il faut bien se rendre compte que louer est aujourd'hui très bon marché comparé à l'achat.
    Je vais grossir le trait exprès : Est-ce qu'il vaut mieu louer une maison pour 200€ par mois ou est-ce qu'il vaut mieux acheter cette même maison 1M€ ? Tu auras bien compris que la première solution est plus avantageuse. C'est bien la preuve qu'en fonction du prix, le statut de locataire peut être plus intéressant. Après, il faut trouver le ratio à partir duquel ça devient intéressant.
    Si tu me réponds qu'il vaut mieux l'acheter 1M€ parcequ'elle pourra être revendu 1,2M€, dis-toi que c'est le propre d'une bulle d'acheter quelque soit le prix en pensant revendre plus cher! Et le second effet kiscool d'une bulle, c'est de se casser la gueule !
    Comme quoi, les vieils hommes n'ont pas le monopole de la sagesse :)

  • 0 Reco 03/12/2012 à 10:35 par Vieil homme sage

    @Patwon. J'ai cotisé 40 ans pour payer le retraite de mes ancêtres. Tu n'es pas plus malheureux que moi si tudois cotiser à ton tour pour payer ma retraite! Mais en effet, ça sûr de la toucher longtemps ma (petite) retraite si ta génération n'a pas de boulot et ne peut donc plus cotiser pour alimenter le systême de la retraite par répartition! Raison de plus pour investir dans l'immobilier dès que tu peux car encore moins sûr que tes enfants puissent payer ta propre retarite!!!

  • 0 Reco 03/12/2012 à 10:28 par Vieil homme sage

    @Pigeons. Tant qu'il y a des acheteurs à un prix donné, c'est pas un prix surévalé, c'est le prix du marché à un instant T. Et ce marché dépend de nombreux paramètres dont certains pas toujours très rationnels....ce n'est pas parecque tu n'as pas les moyens d'acheter à Paris (moi non plus d'ailleurs) que les prix y sont surévaués...et même si ça baisse de 20 ou 30% à Paris, auras tu les moyens d'y acheter un logement corrrespondant à tes besoins et tes goûts? 98% du parc immobilier français n'est pas à Paris....tu as le choix....

  • 0 Reco 03/12/2012 à 10:15 par Vieil homme sage

    que d'agressivité chez certains "jeunes" ici....racisme anti-vieux ou simple aigreur vis à vis d'une génération qui a bénéficié des 30 glorieuses? ce qui a permis aussi d'élever pas trop mal cette génération qui vient maintenant nous reprocher de nou accrocher à un patrimoine que nous avons mis une vie à bâtir....en vous souhaitant de ne pas subir plus tard les mêmes reproches de la part de la génération qui vous suit....

  • 0 Reco 03/12/2012 à 10:07 par Pigeons

    En matière de prix surévalué, si ! Paris tient le Ponpon et de loin!

  • 0 Reco 30/11/2012 à 16:57 par ame 12

    c juste un clin d' oeil au fait que tout le monde parle du marché parisien
    paris ne fait pas la france et ce n'est pas eux qui souffrent le plus

  • 0 Reco 30/11/2012 à 10:49 par patwon

    En fait, vous ne savez pas de quoi vous parlez. Vous n'avez aucune idée du monde dans lequel on vit. Vous êtes encore dans un monde d'il y a 20 ans.
    Et alors le ame12 qui nous sort le couplet sur le fait qu'en province c'est déjà trop bas, c'est le ponpon ! Garde ta baraque, on s'en fou, c'est pas ta baraque qui fait le marché !

  • 0 Reco 30/11/2012 à 10:46 par patwon

    Vos enfant si ils ont 40 ans ont en effet pu acheter quand c t au plus bas !

  • 0 Reco 30/11/2012 à 10:33 par Suricate

    Fracture générationnelle en cours. Il n'y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

  • 0 Reco 30/11/2012 à 10:24 par ame12

    arrêtez de vous plaindre les jeunes vous voulez tout tout de suite
    nous les demi vieux et les vieux nous avons travailler dur et connaissions la patience pour acquérir un bien moi j'ai arrêter de vendre ma maison après tout nous y sommes très bien dedans. A force de vouloir trop faire baisser il y a des limites quand même, pour les provinces ca devient excessif!. plus personne ne vendra et là vous aurez tout gagner la rareté des logements à vendre vous la payerez très cher chers jeunes capricieux!!!

  • 1 Reco 30/11/2012 à 10:14 par Vieil homme sage

    Je ne suis pas encore retraité et les premiers calculs que je fais de ma retraite sont déprimants au possible....à peine le smic....pour la majorité des retraités c'est 50% de leur revenu du temps où ils étaient salariés....pas de quoi manger du foie gras tous les jours....heuresuement que j'ai fait quelques petits investissements immobiliers pour arrondir les fins de mois à la retraite! et, en effet, ça va être pire pour les générations qui suivent vu la crise, le chômage et la quasi faillite du systême de retraite par répartition ...et pour ceux qui ont opté pour l'achat de leur logement plutôt que pour la location, il reste au moins à l'âge de la retraite un toit gratuit sur leur tête....et j'ai poussé mes enfants à commencer à acheter un petit appart dès leur premier contrat de travail pour revendre ensuite et acheter plus grand...aujourd'hui à 40 ans ils ont chacun leur maison et commencent à investir dans du locatif pour compléter leur petite retraite dans 20 ou 25 ans....eh, Patwon, avec des crédits à 3 ou 4% pour une inflation à peine plus faible; on ne sort pas du principe de la monnaie de singe , non? eh igloo, c'est pas le coût dela vie qui a explosé c'est la part exorbitante dans le budget des gens aujourd'hui de tout ce qui est "besoins secondaires" (en opposition aux besoins primaires que sont la nourriture, l'habillement, le logement et la santé): écrans plats, portables, iphones, tablettes, ordinateurs, consoles de jeux , connexions internet, voitures de plus en plus sophistiquées (donc de plus en plus chères..), voyages, bricolage, jardinage, miam miam et soins des toutous à sa mémère, abonnements aux clubs de mise en forme, etc...bref, les loisirs!! alors forcément quand on a payé tout ça il ne reste pas grand chose pour les besoins primaires et j'en connais plein qui bouffent des papates tous les jours en pianotant sur leur iphone! c'est un choix!!

  • 0 Reco 29/11/2012 à 20:18 par Patwon

    Et on pourrait aussi parler du plein emploi dont nos anciens ont bénéficié...!
    Plein emploi, belle retraites payées par les jeunes, et plein d'immobilier dont la valeur a triplé!
    Vieil homme, est-ce que vous pensez aussi que les retraites de jeunes ressembleront aux votres???

  • 0 Reco 29/11/2012 à 20:15 par Patwon

    On croit rever...

  • 0 Reco 29/11/2012 à 19:24 par Suricate

    Le vieil homme sage oublie qu'il a remboursé son emprunt en monnaie de singe avec des taux d'inflation (eux aussi) à deux chiffres.

    Vous voulez un indicateur du pouvoir d'achat immobilier, ne vous basez pas sur vos sensations et regardez les chiffres, rien que les chiffres : www.cgedd.fr/prix-immobil ier-2012-france-friggit.d oc (graph 3.2).

    Pour le reste suivez l'actualité de la bulle immobilière sur notre page Facebook : http://www.facebook.com/B ulleImmobiliere

  • 0 Reco 29/11/2012 à 18:45 par Igloo

    Vieil Homme : et le fait que les encours de crédits aient doublés entre les années 80 et 2006, ça ne te parle pas un peu? Non?? Aie, mais à ton age il fallait le craindre. A moins que, comme le disait Brassens,...

  • 0 Reco 29/11/2012 à 18:40 par Igloo

    "quelle est la différence entre nos grands parents et nous.... Le cout de la vie... rien de plus" Incroyable. On se frotte les yeux quand on lit ça. Je sais qu'en France on fait partie des plus grands consommateurs de médicaments psychotropes au monde, mais je me demande quel pharmacopée il faut prendre pour en arriver à des commentaires pareils. Ou des substances moins licites...? Ou l'age, tout simplement. Désolé...

  • 2 Reco 29/11/2012 à 18:36 par Vieil homme sage...

    Ex-jeune, je n'avais pas plus les moyens d'acheter quand j'avais 25 ans dans les années 70 qu'un jeune de 25 ans aujourd'hui....les banques ne prêtaient pas à plus de 15 ans et avec des taux à deux chiffres! Jeunes d'aujourd'hui, vous n'êtes pas plus mal lotis que vos prédécesseurs....c'est juste qu'aujourd'hui vous voulez tout tout de suite et que vous criez au scandale si vous ne pouvez pas acquérir ce que vous appelez un logement digne de ce nom et que nous, les "vieux", nous metiions 10 ou 15 ans avant de pouvoir l'avoir...mais si votre projet de vie c'est de déménager tous les 2 ou 3 ans, il est bien plus raisonnable de rester locataire....ça évite de subir les aleas d'un marché immobilier en dents de scie...

  • 1 Reco 29/11/2012 à 17:04 par Onaniste

    vite il faut acheter avant que personne ne vende plus et les prix remontent

  • 0 Reco 29/11/2012 à 16:57 par patwon

    @Krach Immo
    Merci de votre commentaire. J'ai l'impression de parler chinois fasse à des gens qui refusent de comprendre ce qu'on leur dit...
    C'est pourtant simple à comprendre:
    Pour amortir un bien, il faut rester suffisement longtemps dedans. Et si le marché est baissier il faut y rester encore plus longtemps dedans. Vu les prix actuels les primo ne peuvent pas se payer un bien dans lequel ils est possible de se projeter plus de 3 ou 4 ans...
    CQFD...

  • 0 Reco 29/11/2012 à 16:21 par krach Immo

    "si vous achetez maintenant, dans 5 ans voir 10 ans on ne perd pas d'argent"

    Acheter quoi? 20m² à paris pour y rester 5 ou 10 ans? Il faut arrêter de regarder au travers de votre lorgnière de sexagénaire, les jeunes n'ont plus les moyens d'acheter des logements dignes de ce nom, et ne souhaite encore moins y rester 5 ans...La location permet tout de même de gagner en confort et flexibilité, certes le loyer est perdu mais tout comme les frais de mutation pour celui qui achète et doit revendre rapidement.

    Les jeunes se détournent du Ponzi de l'immo...la baisse est assurée.

  • 1 Reco 29/11/2012 à 15:35 par Agent immobilier

    Et regardons dans les années 60 puisque tout le monde raconte beaucoup de tout et de rien... Exemple que je connais... En 1960 Avec apport de la valeur du terrain, et cout de construction, qlq'un qui gagné 2000 francs à l'époque, pouvait s'endetter sur plus de 100 000 € francs. à 16%....
    Aujourd'hui le ratio n'a pas bougé... 1500€ on prete 110 000€ et sans apport à ... intérêt composé oblige, hors assurances, 3,25 %.... quelle est la différence entre nos grands parents et nous.... Le cout de la vie... rien de plus le marché comme il est actuellement tien la route. Pas de pigeons, juste des gens qui ont compris qu'un loyer restera tjs un loyer... Par contre... oui fini les opération de speudo marchand de bien, ou la spéculation d'un marché qui arrête de progresser à la hausse. OUF... Mais la valeur reste sûr si vous achetez maintenant, dans 5 ans voir 10 ans on ne perd pas d'argent... au contraire !!

  • 0 Reco 29/11/2012 à 15:12 par Vieil homme sage

    ... 20 m² à Paris plutôt que de fairetous les jours 3 à 4 heures de métro-rer depuis le fin fond de la banlieue pour venir bosser à Paris....les traiter de pigeons me semble pour le moins excessif....

  • 1 Reco 29/11/2012 à 15:10 par Vieil homme sage

    @patwoon. Du temps où le marché ne s'emballait pas comme au cours de la dernière décennie, il se disait qu'il fallait au moins attendre 5 ans pour retrouver le prix qu'on avait payé son acquisition (+ frais d'agence + frais de notaire + travaux de rafraichissement); mais ça c'est sur un marché linéaire sans haut ni bas; parallèlement, l'obseravtion des 50 dernières années nous montre que le marché immobilier est cyclique avec des amplitudes à la hausse ou à la baisse plus ou moins fortes; mais comme PERSONNE n'est devin en la matière, l'embellie peut revenir dans 5 ans, dans 10 ans ou dans 15.... donc ta machine à calculer ne sert pas à grand chose ....et il y aura toujours des gens qui préfèreront s'endetter sur 30 ans pour un 20 mé

  • 0 Reco 29/11/2012 à 14:38 par patwon

    C'est vrai que Pari regorgent de pigeons qui trouvent fabuleux de s'endetter sur 30 pour un 20m² au 6eme étage sans ascenceur...

  • 1 Reco 29/11/2012 à 14:34 par hé-hé

    oui je suis d'accord avec les Pigeons ! L'aspect financier n'est rien c'est surtout la vue sur la Tour Eiffel qui compte dans la vie... alors précipitons-nous demain ça sera moins cher et donc moins bien !

  • 0 Reco 29/11/2012 à 14:19 par patwon

    Après, je suis d'accord que l'aspect financier n'est pas le seul à rentrer en compte dans la décision ou non d'acheter sa résidence principale...

  • 0 Reco 29/11/2012 à 14:14 par patwon

    La vérité, très cher homme sage, c'est que pour être parfaitement rigoureux, tout cela se calcule !
    Si on a le prix d'achat, le prix de revente, et le temps avant la revente, on peut très facilement savoir si on a bien fait ou pas d'acheter au moment où on l'a fait. En effet on peut revendre moins cher et être toujours gagnant mais cela se calcul.
    Quand tu dis "tant qu'ils n'ont pas à revendre trop vite", ça ne veut rien dire ! c'est quoi pas trop vite ? + de 5 ans, + de 10 ans ? 15 ans...? Et si ils revendent avec une moins value de combien ? 5% ? 10% ?
    La meilleur des solutions c'est celle que donnera la calculatrice une fois qu'on aura toutes les données. Et aujourd'hui, les données on ne les connait pas. Comme en bourse quoi !

  • 1 Reco 29/11/2012 à 13:53 par Vieil homme sage

    Zut, voilà qu'antoine m'envoie des fleurs maintenant!! au secours!!!tu vas pouvoir te rattraper quand j'aurai répondu à ton dernier topo que ceux qui ont acheté quand c'était au plus haut ne sont pas plus surendettés que les autres , ils sont en général souvent endettés plus longtemps vu que l'allongement de la durée des prêts leur a permis d'acheter tout en ne dépassant pas ce sacro-saint taux d'endettement de 33%...mais à part ça, tant qu'ils n'ont pas à revendre trop vite, et surtout en période de forte baisse, ils ne se portent pas plus mal que les autres!!

  • 1 Reco 29/11/2012 à 13:49 par Agent immobilier

    Quelle logique à toute épreuve. Quand augmente le prix, c'est en fonction de se rareté, et non par ce qu'il y a de non vente. Hors la non vente est dû à la confiance des banques dans notre domaine. Confiance perdue, et cela se voit au conditions drastiques que demandent les banques.
    Le marché actuel, bien trop riche en offre fera tout simple office de sélection naturelle. Les biens au prix du marché se vendront bien et vite, ceux qui sont comme notre ami Antoine de HEC, regarderont la valeur de leur bien partir en courant, au détriment "d'affaire" plus raisonnable.
    La Hausse des prix, n'est pas pour demain à mon avis, nous nous irigeons vers un très gros tassement, et nous le voyons ce jour, actuellement en province, sur certain secteur les prix sont équivalents à 2003..... Si il y a besoin d'enseignant à HEC, je suis volontaire très chers amis élitistes !!!

  • 0 Reco 29/11/2012 à 13:42 par Pigeons

    La province se pète la gueule, il faut investir à Paris !! Rhou rouuu

  • 0 Reco 29/11/2012 à 12:42 par antoine

    les chiffres ne valenty RIEN! ce qu'il faut analyser ce sont les TENDANCES! cest comme la bourse, sauf que cest sur des periodes extremement longues!

    je vous encourage donc TOUS a voir les graphiques a cette page (insee notaire)

    http://www.insee.fr/fr/th emes/info-rapide.asp?id=9 6

    On y voit clairement que nous sommes confortablement installer dans une variation annuelle negative, certes avec un leger ralentissement, peut etre du a la baisse des taux et a la fin du scellier (effet d'aubaine), qui amenuisent la chute des prix, sans comptés le peu de ventes comme le souligne l'homme sage (qui l''est pour une fois..:)

    On voit aussi clairement la chute des transactions qui ne fait que COMMENCER!! On est en chute LIBRE !!!

    Donc on est bien reparti comme en 2008, sauf que la, il nya plus de garde fou! Et les fous ayant deja acheté depuis 2010 sont deja surendettés.

    donc regardez les graphs!!!

    http://www.insee.fr/fr/th emes/info-rapide.asp?id=9 6

  • 0 Reco 29/11/2012 à 11:29 par hé-hé

    meilleursagents montrent déjà 8 356 e / m2 à Paris au 1er novembre.

    D'où vennent ces 8 470 ??... Ce sont les chiffres du février-mars 2012. Rien que du mensonge attrape derniers pigeons

  • 1 Reco 29/11/2012 à 10:45 par Florange Ferrari

    Mouais, on recule pour mieux sauter ! ca sent la fin, le triple E pour l'immo français comme pour son économie !

  • 2 Reco 29/11/2012 à 10:44 par Vieil homme sage

    Comme toujours ces statistiques sont à prendre avec des pincettes: le marché etant figé depuis l'étét dernier, le gros des transactions sur les 12 derniers mois s'est fait avant l'été ...le repli des transactions est donc bien plus important qu'annoncé sur les 6 derniers mois....quant à l'évolution des prix elle ne porte pas, pour la même raison, sur un nombre comparable de transactions....les prix peuvent sembler stables mais ça ne concerne que ce qui se vend, donc les produits sans défauts et bien placés....à côté de cela il reste sur le marché une grande majorité de biens trop chers qui ne sont pas près de trouver preneur!! la vraie baisse généraliséce sera pour le printemps prochain....il n'y a que sur l'ampleur de cette baisse que les avis divergent entre professionnels....mais c'est inévitable!!

  • 0 Reco 29/11/2012 à 10:36 par antoine

    quand les ventes baissent on monte les prix cest bien connu..:))

    les agents immobiliers n'ont pas fait HEC, ca se voit légèrement! :))