Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 30 mai 2013 à 12h02

Rapports locatifs : La CLCV fait ses propositions


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - Alors que le ministère du Logement planche sur le futur projet de loi Duflot 2 sur le logement, l’association de consommateurs fait part de 8 mesures « indispensables » pour encadrer les rapports locatifs.

La CLCV espère ainsi inspirer les pouvoirs publics sur des points actuellement à l'élaboration. En toile de fond, l’association appuie le fait qu’il faut plafonner les loyers dans les zones tendues, le loyer moyen au m² y ayant presque doublé entre 2000 et 2011.

- Concernant les rapports locataires-bailleurs, les consommateurs s’accordent sur le besoin d’instituer une garantie des risques locatifs (GRL) obligatoire, « abondée par le versement du dépôt de garantie des locataires, une participation des bailleurs et de l’Etat ». La CLCV préconise également de revoir les modalités de restitution du dépôt de garantie, en instaurant par exemple une pénalité de 10 % par mois de retard de la part du propriétaire. Mais aussi d’encadrer les locations meublées à titre de résidence principale, en plafonnant notamment le montant du dépôt de garantie. L’association demande par ailleurs de revoir les modalités de régularisation des charges locatives, et de sécuriser la colocation. Il est ainsi nécessaire « d’encadrer a minima la clause de solidarité » du colocataire sortant. afin que celui-ci soit moins exposé aux dettes de ses précédents colocataires.

- Sur le strict plan de la « gestion immobilière », la CLCV veut qu’il soit mis fin aux « facturations illicites des professionnels ». Dans une précédente étude, le groupement de consommateurs avait estimé que 580€ étaient ponctionnés aux locataires sur une période de 5 ans, afin de régler des « frais administratifs » douteux, la facturation automatique de l’état des lieux, les frais de relance ou d’archivage, etc… Enfin, la CLCV estime que « l’expression des locataires dans les immeubles collectifs » doit être facilitée : ils doivent avoir accès à plus d’information, de consultation et de participation à la vie de l’immeuble.

L. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 30/05/2013 à 22:38 par Danton

    Encore une mesure consistant à faire supporter aux vertueux, les comportements des non vertueux. C'est un impôt de plus. Ceux qui paient impôts, cotisations et charges pour les 50% de foyers fiscaux non imposables, en ont marre, marre et marre. Il n'y a absolument aucune raison pour que le locataire (car les propriétaires vont le transférer au locataire) parfaitement vertueux paie pour celui qui souhaite louer sans payer. Ce qui irait dans le bon sens est de favoriser les expulsions locatives et donc de responsabiliser chaque individu : vous ne payez pas, dehors.

  • 0 Reco 30/05/2013 à 19:16 par Gironimo

    @ - et de sécuriser la colocation. Il est ainsi nécessaire « d’encadrer a minima la clause de solidarité » du colocataire sortant. afin que celui-ci soit moins exposé aux dettes de ses précédents colocataires ---> on déresponsabilise les locataires. au moins quand sur 3 y en a un qui ne veut pas payer les 2 autres peuvent lui rappeler de le faire. demain plus personne ne voudra prendre de colocataires ce qui accentuera les difficultés pour se loger.

    Sur le strict plan de la « gestion immobilière », la CLCV veut qu’il soit mis fin aux « facturations illicites des professionnels ». ---> et puis quoi encore les professionnels ne respectent pas la loi ? il faut ajouter des frais à la charge des locataires mauvais payeurs afin de les dissuader de ne plus payer leurs loyers.

    Enfin, la CLCV estime que « l’expression des locataires dans les immeubles collectifs » doit être facilitée : ils doivent avoir accès à plus d’information, de consultation et de participation à la vie de l’immeuble. ---> ils peuvent organiser des repas entre eux. vous voudriez quoi un soviet des locataires ? vive la sovietisation de l'état de droit.

    Bref pour faire simple la CLCV oubli une fois encore les bons locataires (la majorité des locataires) qui vont trinquer pour les mauvais et accentue la précarité de l'équilibre du rapport locataire bailleur une fois de plus à l'avantage des locataires.

    Pauvre France

    Enfin, la CLCV estime que « l’expression des locataires dans les immeubles collectifs » doit être facilitée : ils doivent avoir accès à plus d’information, de consultation et de participation à la vie de l’immeuble.
    L. M. - ©2013 LaVieImmo.com

  • 0 Reco 30/05/2013 à 19:10 par Gironimo

    la CLCV veut accentuer la déresponsabilisation des locataires. quel talent ils sont payés pour ça ?

    @ - Concernant les rapports locataires-bailleurs, les consommateurs s’accordent sur le besoin d’instituer une garantie des risques locatifs (GRL) OBLIGATOIRE ---> on a encore le droit de vouloir la prendre ou pas cette assurance. la propriété n'a rien d'obligatoire. moi mes locataires paient leurs loyers et ils vont devoir en plus payer le loyer des autres ? de qui se moque t-on ?

    @- « abondée par le versement du dépôt de garantie des locataires, une participation des bailleurs et de l’Etat ». ---> le dépot de garantie il sert à réparer les dégâts des locataires indélicats. déjà qu'un mois ca suffit pas parfois + les bailleurs doivent payer alors celui qui choisit de bons ,locataires va devoir payer pour les autres ? c'est ça la justice sociale ? + l'état va payer avec l'argent de nos impôts pour payer les loyers de locataires. you coulélé vive l'assistanat made in france.

    @- La CLCV préconise également de revoir les modalités de restitution du dépôt de garantie, en instaurant par exemple une pénalité de 10 % par mois de retard de la part du propriétaire ---> et y a 10% par mois pour le propriétaire quand son locataire ne paie pas? faudrait voir à rester sur terre la CLCV !

    @ - Mais aussi d’encadrer les locations meublées à titre de résidence principale, en plafonnant notamment le montant du dépôt de garantie. ---> vive la liberté la CLCV !

    @ - L’association demande par ailleurs de revoir les modalités de régularisation des charges locatives ---> une fois par an ce n'est pas suffisant ?

  • 1 Reco 30/05/2013 à 14:41 par marc19

    Quel organisme va "stocker" ce dépôt de garantie ? la Caisse des dépôts ? Et comment va t-on procéder à sa gestion ?
    Autant de questions en suspens ....................


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...