Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 1 mars 2010 à 08h59

Stabilisation des prix de l’immobilier


Les prix ont très peu évolué en février
Les prix ont très peu évolué en février
Les prix ont très peu évolué en février (©dr)

L’immobilier français a varié d’une poussière à l'occasion du deuxième mois de l’année. L’indice LaVieImmo.com-SeLoger.com-JDD des prix de l’offre immobilière a ainsi baissé de 0,01 % lors du mois de février.

(LaVieImmo.com) - Pas de grand chambardement sur le plan du prix des biens mis en vente. Suite à la faible progression observée le mois dernier (+ 0,9 %) par SeLoger.com, les prix n’ont ni baissé ni progressé lors du mois écoulé. Cela se répercute naturellement par des variations minimes dans les principales villes de l’hexagone. Les prix ont ainsi augmenté de 0,99 % à Paris entre les deux premiers mois de l’année, à un niveau similaire à Lyon, où les prix ont progressé de 1 % sur la période.

+ 2,01 % à Nice

Certaines grandes villes ont toutefois relevé des progressions légèrement plus importantes. C’est le cas notamment à Nice, où les prix ont cru de 2,01 % entre les mois de janvier et de février, à Strasbourg (+ 2,31 %) et à Rennes (+ 1,54 %). Parmi les 10 principales agglomérations de l’hexagone, seules deux villes accusent une baisse. Il s’agit de Lille (- 0,20 %) et de Bordeaux (- 0,10 %).

Les dix plus fortes hausses des trois derniers mois

Arras : + 3,06 %

Rennes : + 2,75 %

Strasbourg : + 2,66 %

Tours : + 2,31 %

Vannes : + 2,29 %

Paris : + 2,14 %

Nice : + 2,01 %

Beauvais : + 1,99 %

Troyes : + 1,94 %

Annecy : + 1,87 %

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Les dix plus fortes baisses des dix derniers mois

Nevers : - 4,83 %

Châlons en Champagne : - 4,16 %

Briançon : - 3,07 %

Boulogne sur Mer : - 2,18 %

Bourg en Bresse : - 2,02 %

Le Mans : - 1,36 %

Metz : - 1,04 %

Grenoble : - 0,97 %

Dijon : - 0,78 %

Le Touquet : - 0,70 %

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/03/2010 à 08:14 par UFFA 92

    Avec le même discour, les progessionnels de l'immobilier sont en train de bloquer eux mêmes le marché ! En faisant croire aux vendeurs que la hausse des prix est repartie, ils ne les encouragent pas à faire preuve de modération. Une baisse réelle des prix sera salutaire à tous, les vendeurs vendront moins cher mais acheterons aussi moins cher. Les seuls perdants seront les spéculateurs...

  • 3 Reco 01/03/2010 à 16:45 par Declan

    Et l'immobilier qui baisse continuellement, c'est le rêve de l'acheteur qui, à force d'attendre que les priix baisse, continue à mettre de l'argent en l'air dans son loyer

  • 0 Reco 01/03/2010 à 16:40 par chrisoro

    Tout à fait ! L'immobilier qui ne baisse jamais, c'est des paroles de promoteurs ou d'agent immobilier. Tous les 15 ans il y a un krach immobilier. Pour mémoire : Le dernier de 1991 à 1996 et l'avant dernier de 1981 à 1985...
    Vous voulez acheter une maison ? Mettez de l'argent de coté et dans 4 ans, pour 200 000 € vous pourrez vous payer une maison qui en valait 400 000 en 2008.

  • 0 Reco 01/03/2010 à 15:07 par bleu

    ile de france sa baisse pas et remontent mais rien se vend et la négocation frise le ridicule

  • 4 Reco 01/03/2010 à 13:59 par LP_06

    Même topo que lors de la 1ère crise immo :
    "ça va pas baisser", "ça baisse un peu", "c'est stable" ...!
    Résultats : -40 % en France, et à l'époque la hausse n'avait été "que" de 90 %.
    Alors, quand vous dites stabilisation, laissez moi rire et on reparle de tout ça dans 4-5 ans !
    Messieurs les experts, ne perdez pas votre temps : une page est en train de se tourner !
    Français, ne croyez pas en ça !

  • 0 Reco 01/03/2010 à 12:39 par oncdonald

    les données de seloger renseignenrt sur le moral des vendeurs. après, est-ce que les transactions se font ou pas... et à quel prix, c'est une autre question !

  • 0 Reco 01/03/2010 à 12:33 par castorjunior

    Le truc c'est que pour les notaires il y a 6 mois de retard... Mais c'est efctivement les données réelles des transactions.

  • 1 Reco 01/03/2010 à 12:17 par futur-acheteur

    C'est normal, l'indice est calculé sur les prix d'annonce, donc les invendus pour cause de prix trop hauts poussent l'indice vers le haut. Le seul indice valable est celui des notaires, à savoir le prix de vente réel.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...