Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 4 novembre 2013 à 17h01

Tribune : "Immobilier et Internet : Un mariage gagnant !"


Anthony Perrat, associé-fondateur d'Unemaisonbleue
Anthony Perrat, associé-fondateur d'Unemaisonbleue
Anthony Perrat, associé-fondateur d'Unemaisonbleue (©dr)

Une tribune d'Anthony Perrat, associé-fondateur d’UneMaisonBleue.com.

Les agences « nouvelle génération » misant sur une utilisation optimale d’Internet, à travers les portails d'annonces et les réseaux sociaux, permettent souvent à leurs biens qui sont en vente d’être beaucoup plus visibles que ceux des agences traditionnelles… à l’heure où le premier réflexe d’un acheteur potentiel est de se connecter sur la toile !

Aucune agence physique n'est en mesure d'engendrer 129 millions de visites par mois* ! La mise en ligne des annonces immobilières permet aux vendeurs de toucher potentiellement des millions de personnes et ainsi d'accroitre considérablement leur potentiel de vente.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La première démarche de la grande majorité des acheteurs immobiliers est de se connecter sur Internet pour effectuer, en un minimum de temps, un tour d’horizon des biens proposés sur le marché. Ensuite, seulement, certains choisissent de travailler avec telle ou telle agence en particulier : parce qu’elle rassemble le plus grand nombre de biens sélectionnés, parce qu’elle semble dynamique (présente sur un grand nombre de portails et de réseaux sociaux) ou parce qu’elle affiche des valeurs auxquelles ils adhèrent (comme l’idée de faire payer le « juste prix » aux clients, avec une commission d’honoraire fixe et réduite, par exemple !)…

Toujours est-il que sa présence sur ces différents canaux de communication est la première image envoyée aux clients par une agence. Une image reflétant beaucoup mieux sa propension à servir les intérêts de ces derniers que ne le reflètent les locaux d’une agence, soient-ils très bien placés ou prestigieusement décorés… En effet, la multiplication (payante) des affichages sur les portails web dédiés aux annonces ainsi que l'utilisation des réseaux sociaux montrent bien que l’agent immobilier à qui a été confié un mandat, défend, du mieux possible, l’intérêt de son client qui est de vendre au plus vite. Et, logiquement, plus on utilise de moyens de communication, plus la vente a de chances de se concrétiser dans des délais raisonnables.

Cette nouvelle façon de vendre porte ses fruits. A titre d’exemple, dernièrement, un bel appartement en centre ville à Nantes s'est vendu en une semaine après avoir été publié sur la page Facebook de l'agence.

C’est pourquoi il est primordial, pour un professionnel de la transaction, d’avoir une stratégie digitale offensive, en renforçant sa stratégie de diffusion d'annonces immobilières sur Internet et sa présence sur les réseaux sociaux.

Pourtant, tous les professionnels ne font pas l’effort de prendre le tournant du digital pour développer leur entreprise. Prenons l'exemple de leur présence sur les portails d'annonces immobilières, une étude (réalisée par nos soins) sur un panel de 105 agences en IDF est édifiante ! SeLoger.com est le seul portail sur lequel 100 % des agences publient leurs annonces. 63,8 % de ces agences les publient également sur Le Bon Coin ; 41,9 % sur Explorimmo ; 37 % sur AnnoncesJaunes ; 32,3 % sur AVendreALouer ; 30,4 % sur AcheterLouer et 24,7 % sur ReflexImmo.

Pour quelles raisons certaines enseignes (en particulier les « vitrées ») se refusent-elles à publier systématiquement leurs annonces sur ces portails web ?

Parce qu’elles continuent de miser sur leur portefeuille de clients ou encore sur la mise en avant des biens dans leur vitrine d’agence de quartier. Certaines d’entre elles vont même jusqu’à imposer le mandat exclusif pour avoir une visibilité sur le web. Le coût engendré par les différents abonnements aux portails constitue également un frein pour ces structures qui comptent des coûts fixes élevés. Cependant, les commissions élevées imposées par ces derniers à leurs clients devraient, en théorie, couvrir, justement, ces dépenses de publication (entre autres). Le moins que l’on puisse dire est que la visibilité des annonces sur Internet est loin d'être proportionnelle à la commission versée par les clients !

*données Ubiflow / nombre de visites enregistré par leboncoin.fr en juin 2013

Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 09/11/2013 à 21:18 par stephanepujol

    D'un coté il y a les vieux agents immobilier, de l'autre les jeunes pro du net qui n'ont jamais fait notre métier. un peu simpliste, non? Le meilleur côtoie le pire dans ces 2 mondes. Resteront ceux qui sont utiles et je ne crois pas que ce seront les jeunes start-uper sauf à 2 exceptions près ou 3.

  • 0 Reco 05/11/2013 à 13:54 par Friand

    Au lieu de mettre en ligne n'importe quoi pour battre des records d'annonces, ces agents immobiliers du net feraient bien de contrôler ce qui est mis. Qu'ils en profitent pour essayer de publier un maximum d'informations plutôt que de bâcler en mettant le minimum et nous obliger à les contacter pour en savoir plus.

  • 1 Reco 04/11/2013 à 17:40 par hé-hé

    pour que ça soit vraiment crédible il faut que les sites de publication imposent quelques règles simple, par exemple l'affichage systématique de l'étage, la présence de l'ascenceur, le nombre total d'étages etc... Et surtout mettent en place un système de signalement juste de la part des internautes. Par exemple une photo surexposée où on ne voit pas à travers les fenêtres peut très bien être signalée par un utilisateur mécontent et l'annonce serait suspendue jusqu'à la publication d'une nouvelle photo correcte. Enfin mettre en place un système sophistiqué avec des comptes d'utilisateurs etc. pour éviter tout abus.

    Ca rajoutera énormément de rigueur, sinon les anonces peuvent toujours cumuler des milions de visites mais aucune d'elles ne durera pas plus de 5 secondes.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...