Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 29 octobre 2014 à 17h38

Une baisse des prix toujours modérée selon Crédit Agricole S.A.


Les prix devraient reculer de 2,5 % cette année
Les prix devraient reculer de 2,5 % cette année
Les prix devraient reculer de 2,5 % cette année (©dr)

Selon la Banque verte, le mouvement devrait rester modéré dans les prochains mois.

(LaVieImmo.com) - « Le marché résidentiel continue à se corriger lentement ». La dernière note de conjoncture immobilière de la direction des études économiques du Crédit Agricole confirme, dans les grandes lignes, les précédentes prévisions de la Banque verte : le mouvement de baisse des prix à l’œuvre depuis 2011 se poursuit, sans s’emballer.

Après une baisse de 1,9 % en 2013, les prix des logements anciens devraient ainsi reculer de 2,5 % cette année et de 2 % supplémentaires en 2015.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Olivier Eluère, co-rédacteur en chef des études économiques du groupe bancaire et spécialiste des questions de logement, rappelle que « trois facteurs négatifs affaiblissent la demande [de logements] : la hausse du taux de chômage, les mesures de resserrement fiscal mises en place en 2012-2013, et le niveau trop élevé des prix ». Des prix dont l’économiste rappelle qu’ils restent « surévalués d’environ 15 % ». Pas de décrochage à attendre pour autant, le marché restant soutenu par « "fondamentaux" favorables » (déficit structurel de logements, offre de crédit prudente…) et le niveau historiquement bas des taux de crédit immobiliers. Si ces derniers risquent de connaître une légère hausse au cours des prochains mois, une progression marquée reste, à ce jour, exclue.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/11/2014 à 19:28 par Patrick

    Idem dans mon secteur, ceux qui ont acheté en 2007 vendent minimum 20% moins cher qu'ils ne l'ont payé.
    Super le placement en bon père de famille.

  • 0 Reco 05/11/2014 à 13:33 par Ghislain

    « En 2007, j’ai acquis un appartement de 97 mètres carrés à Saint-Assiscle pour 208 000 euros, raconte sur un ton agacé un Perpignanais qui a tenu à garder l’anonymat. A l’époque, on était en plein boom de l’immobilier. Je pensais un jour le revendre à 240 000 euros. La semaine dernière, un agent immobilier me l’a estimé à seulement 170 000 euros »

    Extrait d'un quotidien local. Encore un qui aurait mieux fait "d'attendre".

  • 1 Reco 05/11/2014 à 10:58 par jérome

    "On est parti pour une baisse jusqu'en 2020 au moins....."

    attentiste et locataire jusqu'en 2020 alors? ahhahahhahaha

  • 0 Reco 05/11/2014 à 10:57 par Ghislain

    On est parti pour une baisse jusqu'en 2020 au moins.....

  • 0 Reco 05/11/2014 à 10:50 par robert

    les taux baissent encore, mais ca n'arrive meme plus à soutenir le marché.
    C'est bien le signe que la baisse arrive, la bulle va faire se dégonfler...
    Et je parle pas de 2015 niveau inflation et chômage ca va être la catastrophe, 2014 c'etait de la rigolade...

  • 0 Reco 03/11/2014 à 19:24 par Marc

    pour moi il pourrait être cash mais j’attends encore que ça baisse, jusqu'au tunnel de Frigitte

  • 0 Reco 02/11/2014 à 19:59 par Mister Jérome Harley

    oui, j'ai bien profité de recovery boursière de ces derniers jours.
    merci... j'ai attendu mais pas perdu mon temps.....
    encore quelques mois comme ça mais mon achat sera cash!!!!

  • 0 Reco 01/11/2014 à 11:02 par MisterHadley

    Ici, gros...

    Bah fais comme d'habitude: attends..!

    ^^

    Entre PAris 13 et Lieusaint, je suis trop occupé à rappeler la réalité de la vie à des touts petits arnaqueurs du dimanche, surtout celui dont l'écriture trahit les graves problèmes psychologiques..!

    :D

  • 0 Reco 31/10/2014 à 11:40 par Mister Jérome Harley

    mais où est MH?
    j'attends ses explications pour nous expliquer que cela va monter....

  • 0 Reco 30/10/2014 à 12:57 par Bzzzz

    "Des fondamentaux favorables". Est-ce que l'augmentation du chômage et la précarisation des jeunes en fait partie ? Ou n'est-ce pas fondamental ?

  • 0 Reco 29/10/2014 à 19:00 par D'jeunes

    C'est rare pour le souligner "le niveau trop élevé des prix"


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...