Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 16 juin 2014 à 12h26

Valls entretient le flou sur la loi Alur


Valse-hésitation autour de la loi Alur
Valse-hésitation autour de la loi Alur
Valse-hésitation autour de la loi Alur (©dr)

Après avoir annoncé vouloir apporter « un certain nombre de modifications » à la loi Alur, le Premier ministre a démenti samedi tout recul sur le texte porté par Cécile Duflot. Son nouvel axe : « corriger ce qui doit l’être ». Parallèlement, voire grâce à la « cinquantaine de mesures de simplification pour le logement » que doit annoncer Sylvia Pinel dans les prochains jours...

La polémique enfle. Accusé par l'ancienne ministre du Logement, Cécile Duflot, de vouloir « trahir des engagements de campagne » de François Hollande, Manuel Valls a démenti samedi tout changement de cap du gouvernement. Tout en rappelant, comme il l’avait déjà fait la veille devant à l’occasion des Assises des petites villes de France (APVF), sa volonté de « corriger tout ce qui doit l’être ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Mais de quoi, au juste, est-il question ? « J'ai déjà eu l'occasion de dire qu'il y aura une cinquantaine de mesures de simplification pour le logement, a précisé le Premier ministre, selon des citations rapportées par l’AFP. Nous construisons moins de logements chaque année. Il y a beaucoup d'entraves à la construction de logements, à l'accès au logement, donc il faut mettre en œuvre tout ce qui va dans le bon sens ».

Réforme oui, mais de quoi ?

Seulement voilà, alors que la presse se fait l’écho, depuis plusieurs jours, d’un abandon possible de certaines des principales mesures de la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), M. Valls répond sur un autre plan : celui de l’assouplissement des normes de construction. En effet, les cinquante mesures annoncées sont un chantier initié par l’ancienne ministre du Logement, mais que son départ du gouvernement avait laissé en suspens. Né des réflexions entre Cécile Duflot et le monde du bâtiment début 2014, ce dispositif a pour objectif d'amender certaines règles du code de l'urbanisme. Or, si ces cinquante mesures doivent bien être détaillées prochainement par Sylvia Pinel, elles n’ont a priori aucun rapport avec Alur.

«Attaquer une des véritables lois de gauche de ce mandat »

Le gouvernement entretient en tout cas (savamment ?) la confusion : « Nous construisons moins de logement chaque année. Il y a beaucoup d'entraves à la construction de logements, à l'accès au logement, donc il faut mettre en œuvre tout ce qui va dans le bon sens, corriger tout ce qui doit l'être », a déclaré le Premier ministre à la presse. Ce qui laisse entendre qu’il n’y a rien de nouveau dans ces cinquante mesures que ce qui était déjà au programme.

« Il faut être pragmatique, il faut regarder la réalité en face et faire en sorte surtout que l'on construise des logements », a-t-il ajouté. De son côté, Cécile Duflot, qui défend bec et ongles son texte, a dénoncé « une opération qui consiste à attaquer une des véritables lois de gauche de ce mandat ». Eléments de réponse dans les prochains jours, lors de la présentation des cinquante mesures par Sylvia Pinel.


Sur le même sujet : retrouvez notre interview de Jean-François Buet, président de la Fnaim, qui laisse entendre que les trois mesures les plus médiatiques devraient bien être amendées, voire mises en suspens.

Léo Monégier et Emmanuel Salbayre
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 17/06/2014 à 11:47 par laurent

    Faut taxer fortement le foncier dispo qui n'est pas construit pour obliger a vendre
    Taxer les spéculateurs/rétention, et les prix baisseront
    Cout de la mesure pour l'etat: Bénéfique!!! tout le contraire des PTZ


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...