Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 20 avril 2015 à 15h12

Vers un rebond du marché immobilier en 2018 ?


Les prix sur la pente douce jusqu'en 2018 ?
Les prix sur la pente douce jusqu'en 2018 ?
Les prix sur la pente douce jusqu'en 2018 ? (©dr)

La correction du marché résidentiel français s’est poursuivie l'an passé, selon Olivier Eluère, économiste au sein du Crédit agricole. Dans une baisse « graduelle et modérée » d'après lui, le marché pourrait, sous certaines conditions, retrouver « un nouveau cycle haussier » d'ici trois ans. Explications.

(LaVieImmo.com) - Elle a été « mesurée dans l’ancien et plus prononcée dans le neuf ». Selon l'analyse de l'économiste de Crédit Agricole, la correction du marché s'est encore fait sentir en 2014. Mais le « marché ne s'effondre pas » d'après la banque, qui se veut rassurante, du moins pour ce qui est de l'ancien : 700 000 biens ont changé de mains, en baisse de 14 % depuis le pic de 2006-2007, tandis que les prix continuent sur la pente douce : -2,2 % sur un an, -7 % en cumulé depuis fin 2011, rappelle l'expert. Le mouvement de repli est en revanche plus franc dans le neuf, où les ventes marquent le pas de 4 % sur un an, et de 32 % comparé à 2006-2007.

Correction « graduelle et modérée »

Mais contrairement à l'ancien, où la tendance semble installée, les prévisions sont plus optimistes pour cette année dans le neuf : « des signes (encore fragiles) de reprise sont perceptibles (…) début 2015 : redémarrage de l’investissement locatif (dispositif Pinel), remontée des ventes de maisons individuelles, moral des promoteurs moins dégradé », analyse le Crédit Agricole.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Pas de krach en vue, donc, selon l'expert : « la correction du marché français reste graduelle et modérée, beaucoup plus que dans les autres pays européens », analyse Olivier Eluère, qui évoque une conjonction d'éléments, positifs et négatifs pour maintenir le marché à flot : « trois facteurs négatifs continuent à éroder la demande : la hausse du taux de chômage, les mesures fiscales et le niveau trop élevé des prix. Ces éléments négatifs sont en partie compensés par le très bas niveau des taux de crédit, les soutiens structurels à la demande et les avantages du modèle français du crédit habitat ».

Vers un rebond du marché en 2018 ?

Quels sont les scénarios futurs ? Dans les mois qui viennent, la conjoncture laisse entrevoir au Crédit agricole peu de changement. Si ce n'est « deux nuances » d'importance : les taux de crédit habitat, qui pourraient cesser de baisser et se stabiliser, et les mesures de soutien au logement neuf, qui permettraient « une légère reprise dans ce segment ».

De quoi faire rebondir les prix du neuf de 5 % par an, tandis qu'une poursuite de la contraction reste probable dans l'ancien, où la banque laisse entrevoir de nouvelles baisses de volume des ventes, et des prix de -2,5 % par an durant les deux prochaines années. Seulement. Car dans un avenir un peu moins proche, l'économiste n'exclut pas un rebond du marché : « la baisse des prix et des taux des derniers trimestres ramènent les prix à leur fair value, estime M. Eluère. Si ce processus se poursuit encore deux ou trois ans, les prix seront clairement sous-évalués et attractifs, les ménages resolvabilisés. Ceci, conjugué à une baisse du chômage permettrait un nouveau cycle haussier de l’immobilier à partir de 2018 ». Avec une inconnue de taille : l'évolution des taux, qui peut influer dans un sens comme dans l'autre...

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 27/04/2015 à 13:28 par Moimeme

    J'ai renégocié mon loyer et j'ai obtenu -4,5 % de baisse ! Mon loyer me permet de mettre facilement de coté sur des supports offensifs.
    Je me félicité tous les jours de ne pas avoir acheté en 2011 ! Dilapider son fric dans un logement trop exigu ou trop éloigné du taf juste pour se dire propriétaire, ca aurait vraiment été du gâchis...

  • 1 Reco 27/04/2015 à 13:16 par nostra

    je parie plutôt sur 2024 perso :)
    vive la location

  • 1 Reco 27/04/2015 à 06:21 par pffff

    on ne peut déjà pas prévoir à six mois alors 2018 ! pffff!

  • 0 Reco 25/04/2015 à 12:59 par jérome

    2017 est pour tres bientot: il va remettre le ptz dans lancien sand condition de ressoruce et pendant ec temps là, il y aura un gros mais alors enorme krach boursier, et hoppe, ca sera rearti comme en 2010!

    aahahahhahahahahahahaha

  • 1 Reco 24/04/2015 à 23:42 par Richard78

    Le feu d'artifice final est tout même la dernière phrase.
    "l'évolution des taux, qui peut influer dans un sens comme dans l'autre..."
    On est au plus bas plancher historique, et pourtant, les prix de l'immo continue de baisser.
    Quand il remontera (en 2018? ^^), le marché immo prendra sa VRAI raclé.
    Bon, j'évite l'économie qui baisse chaque année, un chômage en hausse permanente, de même pour les impôts, etc...
    C'est donc un article utopique qui nous laisse rêveur

  • 0 Reco 24/04/2015 à 19:29 par Jérome

    La truffe est au taquet, tapie dans l'ombre! Dès qu'on poste sur lui, il rapplique dans l'heure! Ah scrés bailleurs, ils gagnent tellement de blé qu'ils glandent toutes la journée sur lavieimmo!

  • 0 Reco 24/04/2015 à 14:36 par teins

    tiens l'autre truffe est de retour, il nous avait manqué!

  • 0 Reco 24/04/2015 à 13:23 par MisterHadley

    Lol jérome le bailleur, t'as 15 ans mec!
    Ok tu découvres le net mais qd même tu pourrais ouvrir un skyblog et te pignoler dessus plutôt que de venir nous polluer toutes les files de commentaires....

  • 0 Reco 24/04/2015 à 11:20 par jérome

    excellente nouvelle! un de mes locataires se barent! je vais pouvoir réaugmenter le loyer ou revendre avec une belle plus value!

    ahahahhahahahhahahhaha

  • 0 Reco 24/04/2015 à 08:49 par réaliste

    encore un article de banque...donc aucune crédibilité (attention les médias appartiennent aux banques, tiens, tiens)
    ce que je constate autour de moi, donc ce que je crois, c'est des baisses conséquentes de 30 à 40 % entre les prix affichés et les prix payés.
    et du locatif totalement saturé.

  • 0 Reco 24/04/2015 à 02:56 par jeje

    bzzzzz

    que peferes tu?

    1) savoir bricoler et economiser etere prprio et prfitez a fond e la ie: vacances, belles bagnoles, bone bouffe
    2) louer un appart dans le 6eme et tout gaspiller dans le loyer, en bouffant d la merde et en allan mais en vacances

  • 0 Reco 23/04/2015 à 20:15 par Bzzzzz

    Bon sang Jérôme comment faites-vous pour rouler en Ferrari, vous prélasser dans votre maison en Corse et aller chez BricoDépot en même temps ?
    Si pour vous être rentier c'est bricoler le dimanche après avoir passé son samedi chez Leroy Pinpin, moi je trouve que ça ressemble plutôt au prolétariat votre condition.

  • 0 Reco 23/04/2015 à 17:56 par Diane

    Selon http://argent.boursier.co m/immobilier/fiches-prati ques/immobilier-locatif-d ans-quelle-ville-faut-il- investir-879.html , Grenoble offre une rentabilité de 6%. Loin des 12 % de Limoges, qui ne figure étrangement pas dans le panel. Je veux comprendre :).
    Moi je crois plus au potentiel du marché immobilier de Grenoble ou plus généralement moyenne et suffisamment attractive pour les étudiants et les jeunes actifs. http://www.lorinquer.com/ immobilier-grenoble-2.htm l

  • 0 Reco 23/04/2015 à 12:50 par Zoulou

    Pour un mec pour qui l'argent coule à flot...

    La Ferrari de 20k ca fait pas vraiment réver, et passer ses journée à bricoler des studios à Limoges non plus.

    Vous êtes certainement un bon débrouillard, mais faut savoir rester humble.

  • 1 Reco 23/04/2015 à 09:44 par jérome

    le probleme chere diane ( je ne parle pas de vous hein) cest que sur ce forum ya des gugus qui vont direct comme des idots voir les agences (moi je les evite et donc fait deja leconomie de 5%), ne negocie rien ou quaisement rien, sont nuls au bricolage et paie des sommes astronomiques pour les travaux, bref; ce sont des bons a rien!

    suffit pourtant d'un peu de courage et de temps libre le dimanche, pour faire des economies monstrueuses !!!

  • 1 Reco 23/04/2015 à 09:39 par jérome

    quant à la ferrai, je lai acheté 20 000 euros sur le bon coin (elle etait jaune donc plus dure a vendre et le gars avait un besoin urgent de blé). je lai repeinte depuis en rouge ferrai, biensur! elle est assurée au tiers. voila quoi, facile.... on fait des affaires en or sur le bon coin!

  • 2 Reco 23/04/2015 à 09:37 par jérome

    chere et tendre Diane,
    3% cest à Paris! Moi je parle de limoges... Allez sur seloger.com ou sur logicimmo si vous ne me croyez pas

    les studios ont des prix de base (sans negociation) entre 17 000 et 25 000 euros. Comptez 30% de baisse de negociation en moyenne (car demande faible).

    regarez les loyer: cest 200 euros minimum charges non comprise. Et quand on est debrouillard et bricoleur, ( promo bricomarch, bon coin, etc...) les travaux de rafraichissement sont pinuts!!!

    Faite un petit calcul de rendement but: le gain est de 20 *12
    Le rendement brut moyen est de 20*12/20000 = 12%!!

    les maths ne mentent pas chere et douce Diane (jadore votre prenom !!!) . a Paris les seules bonnes affaires eventuelles sont les parkings, mais aujourdhui tout le monde connait l'astuce et cest bcp pus dur à trouver !

  • 0 Reco 23/04/2015 à 09:17 par Diane

    Avec une rentabilité nette de 3%, ce n'est sûrement pas un ou des placement(s) immobiliers qui vous permettent à l'heure actuelle de rouler en Ferrari mon cher Jérôme...

  • 0 Reco 22/04/2015 à 22:38 par jerome

    cest surtout l'argent, l'oseil qui coule a flot, ui rend fou cher diane... a h si vous saviez comme cest cool, une balade sur la 118 en ferrari decapotable.... aahhahahahhahahhaa

  • 2 Reco 22/04/2015 à 16:48 par Diane

    La personne qui en est arrivée à ses conclusions ne me semble pas objective.Il travaille au Crédit Agricole, qui a tout à perdre si les candidats acquéreurs repoussent leur projet après 2018.
    Donc là, il agite l'épouvantail d'un éventuel rebond pour vous pousser à acheter dans les plus brefs délais. Et quand les prix baisseront.....ah, on s'est trompés...Patatras
    L'immobilier peut rendre fou vous savez. Regardez "jérôme le roi".

  • 1 Reco 22/04/2015 à 08:39 par jérome le roi

    hahahhha pendant que le attentistes attendent, moi j'attends les rentrées de blés tous les mois avec mes rentes! ahhahahahhahahhahahahhaa

    que cest bon d'etre baileur les petits!

    ahahhahahahhahaha

  • 1 Reco 21/04/2015 à 19:05 par Econoclaste

    2018...

    le maximum d'une prévision fiable est de 3 ans....
    par conséquent, à partir du moment où prédire tient pus de l'astrologie que de l'économie,
    à partir de ce moment ils annoncent un rebond....

    L'article devrait être titré:
    "aussi loin qu'il est possible de faire des prévisions économiques... la baisse sera là...
    aprés on ne sait pas...."

  • 0 Reco 21/04/2015 à 18:00 par benoit

    oui mais attention il y aura une baisse en 2022 suivi d'une hausse en 2028. Il faudra alors vite revendre avant la baisse de 2031 puis ça devrait remonté jusqu'en 2042!!!
    MERCI les blaireaux du crédit agricole, continuez plutôt à financer des agriculteurs parce que pour le reste CALYON, EMPORIKI,... on voit ce que ça a donné

  • 0 Reco 21/04/2015 à 15:41 par ça y est

    Les tenants de la chute des prix peuvent en êtres contents ,ils ont enfin eu raison.

  • 2 Reco 21/04/2015 à 13:24 par Gaston

    Un rebond, mais alors cela signifie que ce serait actuellement la chute? la chute tant niée depuis des années, celles qui n'arriverait jamais en raison de la pénurie ? (copyright michel Mouillart)

    bref si vous n'avez pas su prédire la baisse, vous saurez encore moins prédire le rebond !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...