Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 15Paru le samedi 1 mars 2008 à 00h00

Recul des ventes des appartements occupés


La part des logements occupés dans l'ensemble des ventes est en diminution. « Ils ne représentent que 5 % des transactions immobilières pour les trois premiers trimestres 2007, mais le marché reste actif », précise Me Pierre Bazaille, président de l'Institut notarial de l'immobilier. Soit une baisse de 12 % par rapport à l'année précédente et de 19 % par rapport à 2005. Une exception : les ventes lot par lot à Paris sont le seul secteur qui ait connu une augmentation, passant de 38 % à plus de 55 %, d'après une étude publiée par Ad Valorem et le Conseil supérieur du notariat.

« La proportion des ventes de logements occupés est en baisse depuis deux ans, explique Christophe Volle, directeur des études et de la recherche chez Ad Valorem. La première cause est la loi Aurillac, qui a mis un frein à la vente par blocs par les institutionnels. » S'y ajoutent la baisse des taux de rendement et la hausse des taux d'intérêt, contexte qui pousse les investisseurs privés à se tourner vers le neuf. Ils espèrent compenser la perte de rentabilité par des avantages fiscaux.

Les décotes de prix entre les appartements libres et ceux occupés sont stables depuis 1997, aussi bien en province, à environ 18 %, qu'en Ile-de-France, autour de 8 %. Il existe cependant de fortes disparités entre les villes. En revanche, en province, la décote sur les maisons anciennes est passée de 21,2 à 34,6 % entre 1997 et 2008, alors qu'en Ile-de-France elle a diminué de 8,3 à 5,9 % sur la même période. Les vendeurs sont, pour l'essentiel, des particuliers à côté des grands propriétaires institutionnels. C'est également vrai pour les acquéreurs, même si la proportion des sociétés civiles immobilières - familiales ou non - dans les achats a doublé depuis 1997

J.-M. B.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...