Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 11Paru le lundi 1 octobre 2007 à 00h00

Retour des affaires à Brive-la-Gaillarde (19)


Au centre d'un grand carrefour aquitain, Brive-la-Gaillarde et ses environs offrent un grand choix de belles demeures pour 400 000 euros.

Après six années de hausse ininterrompue, les prix de l'immobilier de Brive se stabilisent. « Les produits ne manquent pas. Les propriétaires qui veulent vendre sont de plus en plus nombreux à nous contacter », note Christophe Verlhac, directeur de l'agence du même nom. « C'est le moment d'investir », confirme Vincent Mérignac, de Châteaux et Chaumières. D'autant que Brive-la-Gaillarde recèle des atouts : une architecture médiévale, un dynamisme économique, une quiétude rare pour une ville de 50 000 habitants, et, bien sûr... une célèbre équipe de rugby !

La sous-préfecture de Corrèze jouit aussi d'un positionnement stratégique. Elle est desservie par l'A20 (Paris-Toulouse) et l'A89 (Bordeaux - Clermont-Ferrand). L'ouverture au deuxième semestre 2008 de l'aéroport de Brive-Souillac sera un atout supplémentaire. « On est à une heure et demie de Toulouse, de Bordeaux et de la première station de ski. Ces facilités d'accès attirent une population venue d'ailleurs », note Karine Lhomond, de Laforêt Immobilier. Pour preuve, la progression du nombre de transactions sur le bassin de Brive : + 11,3 % en 2006, d'après une étude de la chambre de commerce et d'industrie du Pays de Brive.

S'éloigner de Brive

Dans l'ancien, le mètre carré démarre à 1 500 euros pour les immeubles traditionnels de trois ou quatre étages de style 1900-1930 en pierre de brasier. Les prix peuvent atteindre 1 900 euros pour les appartements les mieux situés (avenue Migoule, rue Gaston-Granet, rue Aygue-Parse). Et dépasser 2 000 euros pour des biens d'exception. A l'image de cet appartement de 178 m2 doté d'une terrasse de 60 m2 avec une vue imprenable sur la ville fortifiée, vendu 400 000 euros. Idem pour les maisons des années 1900 (en général sur deux niveaux et un sous-sol). Avenue du Printemps, l'une d'entre elles - 220 m2 et 500 m2 de jardin - est partie à 400 000 euros.

Pour ce budget, vous pouvez aussi convoiter une villa avec un grand terrain dans les environs, vers Ussac, Cosnac ou Donzenac, à cinq minutes en voiture du centre de Brive. « Les prix sont plus intéressants et les taxes foncières moins élevées », assure Eric Leporé, de l'agence Immopassion. « A Ussac, j'ai une maison de 175 m2 avec 2 000 m2 de jardin et une piscine mise en vente 424 000 euros », indique Karine Lhomond. Une maison d'architecte (avec maison d'ami intégrée) de 220 m2 avec un terrain de 2 700 m2 a été cédée 415 000 euros.

Si les familles avec de jeunes enfants plébiscitent ce type de produit, les seniors se tournent vers les programmes de standing du centre-ville de Brive. La demande est telle que le neuf part à des prix relativement élevés : de 2 100 à 2 900 euros le mètre carré dans les secteurs les plus cotés (hôpital Migoule, La Roseraie, La Guierle)

Gonzague Rambaud

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...