Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 24 septembre 2010 à 17h17

Aides à l’accession : les secundo-accédants "sur le carreau" ?


La priopriété pour tous : Un rêve encore loin ?
La priopriété pour tous : Un rêve encore loin ?
La priopriété pour tous : Un rêve encore loin ? (©dr)

La réforme des aides à l’accession initiée par le gouvernement ne ferait que bénéficier aux primo-accédants, et, sans pour autant nuire aux investisseurs, laisserait les accédants déjà propriétaires « sur le carreau », selon l’analyse de Cafpi.

(LaVieImmo.com) - Mesure-phare de la réforme des aides à l’accession, la mise en place du PTZ+ permettra aux primo-accédants d’amortir leur prêt sur une durée plus longue, de trente ans. « Cette mesure est très intéressante pour les plus modestes », selon Cafpi, courtier en crédit immobilier. Qui plus est, grâce à son absence de condition de ressource, le produit financier renforce son assise auprès d’un public plus large. Le courtier loue également le maintien de l’APL accession, en saluant particulièrement « son extension à la sécurisation du parcours résidentiel (qui) devrait permettre aux banques de se prémunir contre les risques de défaillance des acquéreurs ». Mais si Nicolas Sarkozy plaide en faveur du « Tous propriétaires », qu’en est-il de tous ceux « déjà propriétaires » ?

Un impact limité

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Cafpi estime que ces acteurs du marché sont délaissés : « cette catégorie sans aucune aide se retrouve confrontée à la conjoncture actuelle, qui ne l’incite pas à vendre ses biens ». En subissant de plein fouet le décalage entre la pénurie d’offre et l’aide à l’accession dans le neuf, « ces propriétaires sont freinés dans leur nouveau projet d’accession, bloquant ainsi le marché de la revente ». L’expert en crédit va plus loin, en considérant que ce dispositif d’aide ne fait que masquer le véritable problème, qui n’a « qu’une seule solution : une véritable politique du logement ». La clef pourrait être « de faire baisser les prix en produisant du logement et en débloquant le marché de l’ancien, pour avoir une offre supérieure à la demande », conclut Cafpi. Ce qui enfin aboutirait à l’accession par le plus grand nombre.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 24/09/2010 à 17:50 par pierre_panad

    construire construire construire. Vieux comme le monde . Ô combien d'actualité. Pourquoi tergiverser.....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...