Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 5 août 2015 à 17h23

Assurance crédit : pourquoi les emprunteurs vont y gagner à la rentrée


Nouvel assouplissement en vuepour l'assurance emprunteur
Nouvel assouplissement en vuepour l'assurance emprunteur
Nouvel assouplissement en vuepour l'assurance emprunteur (©Fotolia)

Un an après l'entrée en vigueur de la loi Hamon, qui simplifie les conditions de résiliation de l'assurance-emprunteur, la réglementation s'enrichit d'un autre avantage pour les clients des banques. Il s'agit cette fois de faciliter la comparaison entre les assurances.

(LaVieImmo.com) - A compter du 1er octobre 2015, un décret impose aux banques d'être en mesure de communiquer aux emprunteurs un certain nombre de critères qu'elles retiennent pour l'octroi d'une assurance-crédit. Une mesure qui s'ajoute à l'assouplissement du régime depuis la loi Hamon, qui donne la possibilité au consommateur de pouvoir bénéficier d'une assurance plus avantageuse que celle que lui fournit sa banque.

Les établissements de crédit devront ainsi informer leurs clients sur au moins 11 des 18 critères retenus au total sur les garanties obligatoires (principalement l'assurance-décès et invalidité) par l'organisme de référence en la matière, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Les banques devront aussi renseigner, sur 4 au moins des 8 critères concernant les garanties facultatives (comme la perte d’emploi).

Pas de refus injustifié

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Selon le courtier en crédit Credixia, « l’idée est de laisser l’emprunteur rechercher la meilleure assurance avec une liste précise des garanties à respecter ». Quant aux banques, elles ne devront utiliser, « pour motiver tout refus d’équivalence, que des caractéristiques appartenant à la liste », rappelle l'UFC-Que Choisir.

A noter que depuis le 16 juillet, les intermédiaires en crédit ont lancé le site Suivi-Equivalence.com, dans l'objectif de remonter leurs observations sur le suivi de l'application de la loi Hamon. Une réglementation qui pour le moment peine à rencontrer son public : en janvier dernier, 1 Français sur 3 déclarait ne pas la connaître



Simulez votre assurance de prêt immobilier en quelques clics >>

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...