Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 20 janvier 2017 à 12h51

Ce que changera la hausse des taux de 2017 pour les emprunteurs


La hausse des taux entamée en décembre devrait se poursuivre
La hausse des taux entamée en décembre devrait se poursuivre
La hausse des taux entamée en décembre devrait se poursuivre (©Eric Piermont - AFP)

Selon le dernier Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux de crédit immobilier devraient remonter cette année de 0,4 point en moyenne, sans dépasser les 2%.

(LaVieImmo.com) - La remontée des taux de crédit immobilier amorcée en fin d'année dernière devrait se poursuivre en 2017, mais elle sera "lente et douce". C'est ce que vient d'annoncer Crédit Logement/CSA dans son dernier Observatoire publié jeudi 19 janvier, confirmant les récentes prévisions fournies par les courtiers. En décembre, les taux se sont établis en moyenne à 1,34%. Ils devraient progresser cette année sans toutefois dépasser les 1,75% d'ici la fin 2017, selon l'organisme.

Cette hausse contenue donc (+0,4 point) pourrait néanmoins être légèrement supérieure puisque ces estimations sont basées sur la durée d'emprunt moyenne constatée (17 ans environ). Pour un emprunt sur 20 ans, le taux d'intérêt moyen risque ainsi d'atteindre voire dépasser la barre symbolique des 2%.

8% d'emprunteurs en moins

Qu'est ce qui va changer pour l'emprunteur? Prenons l'exemple d'un emprunt de 200.000 euros sur 20 ans: avec une hausse de taux de 0,4 point, les mensualités vont augmenter d'une quarantaine d'euros. Pas de quoi refroidir les acheteurs à première vue. En revanche, cette augmentation n'est pas sans conséquence sur le coût total du crédit, qui devrait s'apprécier de 10.000 euros.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Mais le vrai risque est pour ceux qui n'ont pas le profil idéal de l'emprunteur aux yeux des banques. Il y a quelques semaines, le courtier Empruntis avait fait des projections en prenant l'hypothèse d'une hausse de 0,5% des taux d'intérêt, proche donc de celle émise hier par le Crédit Logement. Le spécialiste du courtage indiquait qu'avec une telle variation, le nombre des emprunteurs pourrait chuter de 8%.

Seul élément qui pourrait limiter ce double impact: une baisse des prix du m2. Ce retournement de tendance paraît néanmoins peu probable, du moins à court terme, vu la hausse constatée dans la plupart des grandes villes françaises.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Marie Coeurderoy édité par J.Mo.

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...