Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 23 novembre 2016 à 09h55

Ce que va coûter la hausse des taux aux emprunteurs dès 2017


Le courtier Empruntis dévoile ses projections pour l'année prochaine
Le courtier Empruntis dévoile ses projections pour l'année prochaine
Le courtier Empruntis dévoile ses projections pour l'année prochaine (©Boyan Topaloff - AFP)

Selon Empruntis, la remontée des taux d'emprunt qui vient de s'amorcer sera faible mais pas sans conséquences pour les emprunteurs. Le surcoût pourrait représenter plusieurs milliers d'euros. De quoi réduire le nombre des transactions.

(LaVieImmo.com) - Quel impact aura la remontée des taux de crédit immobilier qui vient de s'engager? Le courtier Empruntis a dévoilé ce mercredi ses projections pour l'année prochaine, tablant sur une hausse comprise entre 0,5 et 1 point. Une augmentation certes modeste, mais qui devrait bel et bien influencer le marché immobilier. Le taux d'intérêt moyen sur 20 ans serait ainsi proche des 2%. Le scénario d’une lente remontée des taux semble donc se dessiner, comme l'avaient évoqué certains professionnels le mois dernier.

15.000 euros de plus pour un crédit de 200.000 euros

Bien qu'extrêmement faible, cette hausse attendue en 2017 ne sera pas indolore pour les emprunteurs, selon Empruntis. Ils payeront en moyenne 15.000 euros de plus qu'aujourd'hui pour un crédit de 200.000 euros. Derrière ce coût supplémentaire, c'est l'accès même au crédit immobilier qui sera impacté. Le courtier estime que le marché comptera jusqu'à 16% d'emprunteurs en moins si les taux grimpent d'un point l'an prochain. Seul élément qui pourrait limiter ce double impact: une baisse des prix des logements. Et encore, nous dit Empruntis, même un recul de 5% ne suffirait pas à compenser intégralement les effets de la hausse des taux.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Après plus d'un an de baisse continue, les taux d'emprunt sont repartis pour la première fois à la hausse en ce mois de novembre. Les professionnels s'attendaient à un relèvement plus tardif, mais c'était sans compter sur l'élection de Donald Trump qui a fait remonter les taux des emprunts d'États, qui servent de référence aux banques pour définir leurs taux d'intérêt à taux fixe d'une durée de 15 ans. Depuis le 8 novembre, le rendement du T-Bond (obligation d'Etat américaine) à 10 ans est passé de 1,82% à 2,34%, et celui de l'OAT française à 10 ans de 0,46% à 0,75%.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Marie Coeurderoy édité par J.M.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...