Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 13 février 2015 à 14h42

Crédit immobilier : 8 emprunteurs sur 10 achètent pour la première fois


80 % de primo-accédants
80 % de primo-accédants
80 % de primo-accédants (©Fotolia)

Masculin, en couple, plus âgé et plus riche… Empruntis dresse le profil de l'emprunteur en ce début d'année.

(LaVieImmo.com) - En 2014, 80 % des emprunteurs ont acheté en résidence principale, indique le courtier en crédit Empruntis. Par ailleurs, la même proportion de souscripteurs d'un crédit immobilier étaient l'an passé des primo-accédants.

L’achat immobilier, majoritairement une affaire de couple (pour 53 % des dossiers) est également « de plus en plus tardif, avec un âge moyen de l’emprunt à 34 ans et 5 mois pour le primo-accédant, et 40 ans pour le secundo-accédant » selon le courtier. Le plus souvent, l'achat succède à un passage par la location et une période de constitution d’apport.

L'emprunt sans apport existe encore

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

« L'acheteur est de plus en plus âgé et a plus de moyens pour son 1er achat qu’avant. Si quelques évolutions dans la structure des ménages se font sentir dans le profil des emprunteurs, les schémas traditionnels restent majoritaires, avec davantage de couples mariés et d’hommes », indique Cécile Roquelaure, directrice de la communication et des études chez Empruntis. Mais que celles et ceux qui ne correspondent pas à ces profils se rassurent. Il reste néanmoins possible d’acheter sans apport, ce qui concerne 7 % des emprunteurs, tandis que de plus en plus sont des familles monoparentales ou des célibataires.

Et en 2015 ? Ayant débuté par de nouveaux records de bassesse de taux, cette année est également marqué par « l’absence de nouvelles mesures fiscales et réglementaires, et par la reprise du marché du neuf dont la demande est plus soutenue depuis le dernier trimestre 2014 (…). Cela pourrait donc être une année plus favorable aux primo-accédants si, toutefois, les banques ne sont pas trop sélectives en matière de profils », estime Cécile Roquelaure.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/02/2015 à 20:40 par Bofbof

    Oui il reste des "pigeons" qui veulent faire comme papa-maman en achetant vite de l'immo hors de prix et inadapté à la vie de famille. Tant pis, il faut des perdants...

  • 0 Reco 13/02/2015 à 18:54 par Patrick

    traduction:
    les investisseurs avertis ayant fuit le marché, il reste 80% de primo-accédant.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...