Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 4 octobre 2016 à 14h08

Crédit immobilier : la baisse des taux est (peut-être) terminée


Certains courtiers tablent sur une lente remontée des taux de crédit immobilier
Certains courtiers tablent sur une lente remontée des taux de crédit immobilier
Certains courtiers tablent sur une lente remontée des taux de crédit immobilier (©Mychele Daniau - AFP)

Selon certains courtiers, l’heure est à la stabilisation après quasiment un an de baisse ininterrompue. Mais les taux devraient progressivement remonter dès 2017. Explications.

(LaVieImmo.com) - Cette fois, c’est (peut-être) la bonne. Le scénario d’une lente remontée des taux d’intérêt semble se dessiner. C’est en tout cas la conviction de certains courtiers en crédit, qui pensent que l’heure est à la stabilisation après quasiment un an de baisse ininterrompue. Les futurs emprunteurs sont prévenus, mais faut-il s’attendre à une nouvelle fausse alerte? Déjà l’année dernière, de nombreux professionnels avaient prédit un retournement à la hausse des taux de crédit immobilier. C'est finalement l'inverse qui s'est produit.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Les courtiers reçoivent ces jours-ci les derniers barèmes émanant des banques. Résultat: les taux restent à des niveaux particulièrement favorables aux emprunteurs mais le plancher a visiblement été atteint. Et pour la première fois en douze mois, les courtiers n'affichent pas de nouveau record de taux à la baisse. Les établissements de crédit les plus agressifs ne bougent plus, les autres baissent encore un peu leurs taux mais exclusivement pour les meilleurs profils d'emprunteurs et sans pour autant descendre à de nouveaux plus bas historiques.

Première remontée des taux début 2017

"On est clairement entré dans une phase de stabilisation", nous dit-on chez Empruntis. Même son de cloche du côté de CAFPI, le leader du secteur, qui évoque une période de "mer calme". Le courtier anticipe déjà une première remontée des taux dès les premiers mois de l'année prochaine. Pas de hausse brutale qui risquerait de désolvabiliser des ménages et d'enrayer la machine, tempère le spécialiste, mais une courbe des taux qui va clairement s'inverser.

Le niveau plancher pourrait atteindre environ 1% sur 20 ans et tomber jusqu'à 0,9%, anticipent Meilleurtaux ou Vousfinancer, également spécialisés dans le courtage en crédit. Un discours semblable à celui qu’ils avaient tenu l’an passé. Alors pourquoi devrait-on les croire cette fois-ci? S’il est évidemment difficile de prédire l’avenir, le contexte global incite plutôt les banques à lever le pied.

Les banques sous pression

Tout d’abord, elles sont toujours sous la pression des régulateurs qui remettent en cause plus que jamais la traditionnelle politique des taux fixes pratiquée en France, et qui à l'heure des taux plancher fait potentiellement peser un risque sur les établissements bancaires en cas de remontée.

Le secteur subit également la pression des pouvoirs publics, qui appellent à une plus grande ouverture à la concurrence de l’assurance emprunteur, un marché dont les banques ont le quasi-monopole. Mais il y a fort à parier qu’une perte de parts de marché sur ce produit les incitera fortement à remonter leurs taux, estiment les courtiers.

Autre catalyseur en faveur d’un retournement de tendance: l’environnement macroéconomique. Il ne faut pas oublier que les taux d'intérêt plancher reflètent une économie qui tourne encore au ralenti. Et de ce point de vue là, la France est plutôt en phase de lente reprise. Il devrait donc en être de même pour les taux, qui devraient progressivement se redresser.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Marie Coeurderoy - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/10/2016 à 11:01 par marc19

    Evidemment qu'il va falloir que çà se termine ......................... sinon c'est la faillite des banques.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...