Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 17 décembre 2015 à 11h40

Crédit immobilier : la FED remonte ses taux, pas d'inquiétudes selon les courtiers


Les courtiers en crédit se veulent rassurants après la hausse des taux de la FED
Les courtiers en crédit se veulent rassurants après la hausse des taux de la FED
Les courtiers en crédit se veulent rassurants après la hausse des taux de la FED (©Fotolia)

Les courtiers en crédit se veulent rassurants : si les taux d'intérêts devraient remonter aux Etats-Unis, il y a peu de risques pour le moment sur le marché français du crédit.

(LaVieImmo.com) - La banque centrale américaine (FED) a annoncé le 16 décembre une hausse de ses taux d’intérêt à 0,25%, alors que l'économie du pays se redresse. Quel impact sur le marché du crédit en France ? Peu pour le moment, à en croire les spécialistes du crédit : cette décision était "prévisible et attendue depuis plusieurs mois", explique Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier en crédit Cafpi. "En Europe, cette hausse n’aura pas d’effets à court terme sur les taux des prêts immobiliers, ajoute le dirigeant. En effet, anticipant cette décision de la FED, la banque centrale européenne (BCE) annonçait en début de mois des mesures à contre-courant : baisse du taux de dépôt des banques à -0,3%, maintien du taux directeur à 0,05% prolongement du QE (politique de rachat massif d'actifs, Ndlr) jusqu’en 2017, voire au-delà".

Optimisme pour 2016

Un avis que l'on partage chez Vousfinancer.com. "Si la décision de la Fed risque d’entrainer une hausse des taux de crédit immobilier aux Etats-Unis, l’impact devrait être limité voir nul sur les taux en France, analyse Jérôme Robin, président et fondateur du courtier en crédit. Le vaste programme de rachats de dette prolongé jusqu’en mars 2017 devrait contribuer à contenir les taux d’emprunt, d’autant que contrairement aux Etats-Unis, la faible croissance en Europe et l’inflation qui reste très basse vont inciter la BCE à poursuivre sa politique de taux bas durant toute l’année 2016", ajoute l'expert.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

2016 qui reste donc sous les meilleurs auspices, appuient les courtiers, jugeant dans l'ensemble que les banques devraient continuer à proposer des taux attractifs afin de maintenir leurs parts de marché et capter de nouveaux clients.

Surveiller les annonces de la BCE

Ainsi, "de nouvelles baisses de taux pourraient même être observées dans les prochaines semaines, notamment dans les banques qui souhaitent être bien positionnées dès le début de l’année", juge probable Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.com. Quant à la mesure de la FED, elle pourrait même être bénéfique pour la France, appuie le patron de Cafpi : par exemple si le dollar remontait par rapport à l’euro, "ce qui participerait à une meilleure compétitivité des entreprises européennes et un retour de l’inflation, gages d’un possible regain de croissance".

Reste qu'il faudra surveiller les annonces de la BCE, notamment "sur le montant des rachats d'actifs, qui pourrait, en cas d'amélioration de la conjoncture en zone euro, être amoindri", tempère pour sa part Alban Lacondemine, président d'Emprunt Direct. Car c'est bien une telle mesure qui pourrait avoir un impact haussier sur les taux", conclut-il.



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...