Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 12 septembre 2013 à 09h50

Crédit immobilier : La hausse des taux reste mesurée - pour le moment


Une hausse qui reste modérée pour l'instant
Une hausse qui reste modérée pour l'instant
Une hausse qui reste modérée pour l'instant (©dr)

Le courtier en crédit Cafpi confirme la fin du mouvement de baisse des taux d’emprunt, tout en insistant sur la lenteur de la remontée. Le mouvement devrait cependant s'accélérer d'ici la fin de l'année.

(LaVieImmo.com) - Une hausse oui, mais modérée. Dans sa dernière note mensuelle, le courtier en crédit Cafpi constate qu'« en août 2013, les taux fixes moyens nationaux ont été de 2,94 % sur 10 ans, 3,18 % sur 15 ans, 3,50 % sur 20 ans et 3,85 % sur 25 ans ». Soit des niveaux supérieurs de 0,01 à 0,05 % à ceux du mois de juillet, et comparables à ceux du deuxième trimestre.

La remontée, Cafpi la rapproche sans surprise de celle des obligations d’Etat, les OAT, qui ont « augmenté de 0,6 % depuis mai 2013, en réaction à l’embellie estivale du marché des actions et à la décision de la FED, la banque fédérale des Etats-Unis, de remonter ses taux longs ». La modération, le courtier l’explique par le fait que « la Banque centrale européenne (BCE) poursuit sa politique de soutien à l’économie (son taux directeur est resté à 0,5 % et l’Euribor à 0,55 %) et de maintien de liquidités à la disposition des banques ». Des banques qui n’ont donc pas eu à répercuter intégralement la hausse dans leurs grilles de taux des prêts.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Cafpi anticipe désormais une accentuation de la hausse « dans les prochaines semaines et prochains mois ». Le mouvement ne devrait cependant pas « dépasser +0,5 % d’ici la fin de l’année ». Selon cette projection, les taux à 15 ans devraient donc être de l’ordre de 3,70 % et ceux à 20 ans autour de 4 %. Soit les niveaux du deuxième trimestre... 2012.
Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de cent banques : cliquez ici

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 16/09/2013 à 11:51 par lesclesdumidi.com

    Le président Hollande a affirmé hier qu'en 2014, il n'y aura aucune hausse d'impôts et ni au niveau du carburant. Il faut peut être attendre de voir ce que va donner le nouvel impôt dans l'immobilier avant d'investir.

  • 0 Reco 13/09/2013 à 08:05 par dagoba11

    @MH: qui t'as dis que hé-hé allait acheter dans 20ans?

    c'est comme quand je t'ai demandé de me démontrer que j'aurais du acheter il y a un an et demi plutôt qu'aujourd'hui (entre temps l'appartement est passé de 100 000€ à 85000€).

    dans ton calcul, t'es pas partis sur le faites que j'allais acheter prochainement mais dans 20ans. logique sinon tu pouvais pas démontrer que j'aurais dû acheter hier. c'est sûr que rester locataire sur 20ans, il doit pas y avoir beaucoup de cas où c'est plus rentable que d'être proprio.

    sinon, ce qu'il faut voir, c'est que les taux vont augmenter, que niveau impôts aussi (tva, retraite, taxe carbonne?...) qu'au niveau local aussi les taxes vont augmenter (moins de ventes, baisse des prix => moins d'argent qui rentre), que le chômage continue d'augmenter... bref, ça fait un paquet de truc qui ne joue pas en faveur d'un gros investissement/achat

  • 0 Reco 12/09/2013 à 19:38 par Suicidé Economique

    L'augmentation sur L'OAT Tec 10 est de 101 points (1%) depuis le 3 Mai à 1,67% jusque hier à 2,68%. Facile de masquer la réalité
    historique téléchargeable ici:
    http://www.aft.gouv.fr/ar ticles/historique-de-l-in dice-tec-10_180.html
    (PS: enlever les espaces)

  • 0 Reco 12/09/2013 à 18:52 par Oui mais

    De nos jours à 200000 euros t'as plus rien.

  • 1 Reco 12/09/2013 à 17:32 par Mister-Hadley

    En attendant, c'est bien toi qui rembourse la propriété des autres avec ton loyer en perpétuelle augmentation...

    Et ça, tout le monde le sait..!

    :D

    Au fait, tu as lu la news sur la toute dernière note de conjoncture des notaires,là..?

    Incroyable, hein..?

    On nous avait pourtant assuré un "krach" et "une bulle qui pète"..!!!

    On nous aurait menti, alors..?

    Ah là làaaa...

    Bon, sur ce, hein...

    :D

  • 0 Reco 12/09/2013 à 16:46 par anti-lobby

    Arrête de te faire du mal MH, tu comprends rien.

    Les simulations location/achat sont des outils pour les gens doués de discernement et non pas pour les pigeons a qui lon a bien bourré le mou...

  • 1 Reco 12/09/2013 à 16:00 par Mister-Hadley

    Sans compter qu'à chaque fois que tu vas donc payer ton loyer de 1220 euros actuels, tu rembourses la mensualité de l'emprunt de ton bailleur, public ou privé...

    Quand ton loyer augmentera, tu rembourseras donc toujours la même mensualité du même emprunt de ton même bailleur, public ou privé, et la marge, entre sa mensualité fixe et immuable que tu lui rembourses avec ton pognon, et le loyer total que tu lui verseras donc, avec ton pognon, ira directement dans sa poche...

    Et pendant 20 ans...

    Effectivement "autant rester locataire et attendre", c'est sûr... (pour ton bailleur, public ou privé)

    ;)

  • 1 Reco 12/09/2013 à 15:57 par Mister-Hadley

    1220 euros de loyers mensuels, même à seulement +1.5% par an, sur 20 ans, tu nous le fais aussi, juste pour voir et comparer si effectivement "autant rester locataire et attendre"..?

    :D

  • 0 Reco 12/09/2013 à 13:47 par hé-hé

    Les gens aiment surtout les exemple de simulation de prêt.

    Alors prenons 200 000 euros à taux 3.5% sur 20ans : mensualité de crédit 1220 euros / mois

    Après 0.5% de hausse du taux 200 000 euros à 4% sur 20 ans : mensualité de crédit 1272 euros / mois.

    Maintenant pour maintenir la mensualité à 1220 à 4% on peut emprunter seulement 192 000 euros.

    C'est à dire pour ceux qui s'endettent au taquet de leur capacité de remboursement l'achat devient possible si le prix baisse de 8 000 d'ici la fin d'année. 8000 euros de baisse / 4 mois équivaut à 24 000 euros de baisse sur un an. Autant de rester en location et attendre : )


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...