Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 11 janvier 2010 à 12h01

Crédit immobilier : La hausse des taux sera lente et progressive


Pas de reprise rapide des prix en perspective
Pas de reprise rapide des prix en perspective
Pas de reprise rapide des prix en perspective (©dr)

Les taux immobilier sont bas et devraient le rester encore quelques mois. Dans son dernier baromètre mensuel, le courtier en crédit Emprunt Direct confirme la fin du mouvement de repli des taux, ramenés à 3,77 % en moyenne en décembre, toutes durées confondues, au terme de plus de douze mois d’une baisse quasi-ininterrompue.

(LaVieImmo.com) - « L’année écoulée a été le théâtre d’un reflux important des taux en crédits immobiliers, dans le sillage des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE) et des taux de l’OAT 10 ans », rappelle Emprunt Direct. Mais « si l’on peut avoir une certitude concernant l’année 2010, c’est que celle-ci ne verra pas de baisse des taux de crédit immobilier semblable à celle que l’on a pu observer en 2009 ».

En cause, le biais haussier que les autorités monétaires mondiales devraient donner à leur politique dans les prochains mois en raison des perspectives de redressement de l’économie. Sur l’année, Emprunt Direct anticipe ainsi « une hausse de 50 points de base du taux de refinancement de la BCE, lequel devrait atteindre 1,5% en décembre 2010 », contre 1 % actuellement. Cette revalorisation « devrait provoquer une tension sur le front du rendement de l’OAT 10 ans », tension que les banques ne devraient pas manquer de répercuter dans leurs taux.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Hausse graduelle

Mais pas tout de suite. Pour le premier quadrimestre, Emprunt Direct s’attend à « une stagnation des taux de crédit », les banques, « toujours à la conquête de nouveaux clients, poursuivant leur politique de taux bas ». Le mouvement haussier ne devrait pas être amorcé avant mai-juin. « Les banques pourraient [alors] relever leurs taux de crédit immobilier pour accompagner le discours moins accommodant des banques centrales ». La remontée devrait néanmoins être graduelle, « de l’ordre de 0,5 % » sur l’ensemble de l’année, et avec « une pause en juillet et août ».

V. J. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...