Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 30 avril 2009 à 18h05

Crédit immobilier : Légers signes d'amélioration (Banque de France)


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Les banques françaises n’ont pas durci leurs conditions de crédit à l’habitat au premier trimestre 2009, selon les chiffres publiés cette semaine par la Banque de France. Cela n’était plus arrivé depuis plus d’un an. Côté demande, la situation s’améliore lentement.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Chaque trimestre, la Banque de France demande aux établissements bancaires d’évaluer l’évolution de leurs conditions d’octroi de crédit aux entreprises et aux ménages. Dévoilée mercredi, la dernière enquête révèle que 100 % des banques interrogées n’ont « pratiquement pas changé » leurs critères d’attribution de prêts immobiliers au cours des trois premiers mois de l’année - soit près de 15 % de plus qu’au quatrième trimestre 2008 et un peu plus de 30 % de plus qu’au troisième trimestre. « Les établissements jugent la demande un peu moins mal orientée qu’au cours des trimestres précédents, la dégradation des perspectives sur le marché du logement et l’amenuisement de la confiance des ménages restant les principaux facteurs avancés pour expliquer son repli persistant », explique la BdF. Un repli qui se fait moins vif, puisque 18,4 % des banques interrogées disent avoir observé une augmentation de la demande de crédit habitat au cours du premier trimestre, contre seulement 5,4 % au quatrième trimestre 2008.

Bonne nouvelle, ces deux tendances devraient se poursuivre au deuxième trimestre. « Les banques prévoient de maintenir inchangés leurs critères d’octroi, tout en escomptant une stabilisation, voire, pour certaines d’entre elles, un léger rebond de la demande de prêts des ménages », reprend la Banque de France. Ainsi, si 18 % des établissements disent s’attendre à un repli de la demande d’ici le 30 juin, près de 57 % d’entre eux tablent sur une stabilité et 25 % entrevoient une progression. Un chiffre qu’on n’avait plus vu depuis la mi-2007.

Le chômage compromet les chances de rebond de la demande Tout cela semble accréditer l’idée, défendue par le Crédit Logement, que la production de crédits immobiliers a touché son point bas au premier trimestre 2009 (cliquez ici). « Depuis décembre, la demande perçue par les banques semble rebondir », même si elle se maintient « à des niveaux extrêmement déprimés », commente Cyril Blesson, directeur de la recherche économique chez Seeds Finance. Un « rebond minime » qui s’explique vraisemblablement par la forte baisse des taux d’intérêt des quatre derniers mois*. Prudent, l’économiste note toutefois que « les perspectives sombres sur le marché du travail devraient freiner un retour à l’équilibre pour la demande de crédit ».

E.S.

*73 points de base à fin mars, selon le Crédit Logement

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...