Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 30 juin 2014 à 10h39

Crédit immobilier : Les jeunes couples gardent la cote auprès des banques


Priorité aux jeunes dans le crédit immobilier
Priorité aux jeunes dans le crédit immobilier
Priorité aux jeunes dans le crédit immobilier (©Fotolia)

Les primo-accédants gardent les faveurs des banques, selon la dernière étude du courtier en crédit Vousfinancer.com. Particulièrement les jeunes couples avec deux salaires.

(LaVieImmo.com) - Constat inchangé depuis le premier trimestre. « Les primo-accédants bénéficient toujours des meilleures conditions, et particulièrement les jeunes couples qui, avec deux salaires, ont une capacité d’emprunt accrue et les faveurs des banques », résume Vousfinancer.com dans son deuxième baromètre sur le crédit.

La prime à la jeunesse, donc, même si le courtier apporte un bémol d’importance : « la plupart d’entre eux sont des couples, témoignant de la difficulté d’acheter seul compte tenu du niveau des prix, mais aussi de l’appétence des banques pour ces emprunteurs ».

Projets et vision de plus long terme

Pourquoi cette clientèle est-elle privilégiée aujourd’hui ? « Un couple va souvent domicilier deux salaires, réussir à mobiliser plus d’apport et avoir ensuite des projets et une vision de plus long terme avec à la clé la souscription de produits d’épargne et de placements », explique Jérôme Robien, président et fondateur du groupe. Enfin, ce sont des profils moins risqués, notamment en cas de perte d’emploi, ce qui sécurise davantage leurs projets aux yeux des banques…»

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Et si le niveau de l’apport reste une donnée importante, les banques regardent tout particulièrement les revenus des emprunteurs : « Pour les banques, c’est davantage le potentiel de l’emprunteur qui importe… C’est pourquoi elles consentent des taux records à des jeunes et ce même si ils n’ont que très peu d’apport », explique Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer.com.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de cent banques >>

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/07/2014 à 10:22 par hé-hé

    MH pour moi le critère principal de logement c'est son EMPLACEMENT. Dis ce que tu veux pigeon ou pas, chacun ses priorité dans la vie. J'irai pas ailleurs que dans les quartiers qui m'intéressent. Point.

  • 1 Reco 01/07/2014 à 09:24 par dagoba11

    @Alexendre:
    j'aime bien les menace du président de la FNAIM, attention si vous faites rien, on va licencié.

    quand je vois que dans ma ville (enfin communauté urbaine), on a facile 25 agence immo pour en gros 80 000hab, je me dis qu'il y a un soucis.

    t'as plus d'AI que de boulangerie

  • 0 Reco 30/06/2014 à 19:37 par Jérome

    en général à 45 ans tu as été propriétaire plusieurs fois.

  • 1 Reco 30/06/2014 à 18:56 par LibDub

    Et puis les gens qui croient qu'ils vont faire l'affaire de leur vie en immobilier à 45 ans.. ^^
    Un primo-accédant à tout âge, ça reste un "bleu".
    Un bleu en négociation, en prêt immo, en rénovation etc

    Vous croyez qu'ils sont meilleurs que les autres, les puceaux au lit ??? LOL

    Message édité 30/06/2014 à 19:02

  • 0 Reco 30/06/2014 à 18:11 par MisterHadley

    Assumes ton propre constat: je te cite à nouveau...

    "Réveillez vous, le monde d'aujourd'hui n'est plus celui de vos parents."

    Et j'assume pleinement ce que je dis en te lisant, à savoir que tu viens de mettre une raclée phénoménale aux "attentistes" qui, eux, "attendent" justement que les prix reviennent aux niveaux de ceux que leurs parents ont connus.

    Merci à toi, richard.

    ;)

  • 1 Reco 30/06/2014 à 17:36 par Richard

    Ayez le courage de vos propres propos....

    Le fait que les prix stagnent ne donne pas plus de logique à l'achat.
    Au contraire, si l'on souhaite rester mobiles, pour un tas de raisons, l'achat est à proscrire. Au vu des niveaux de prix du moment, par mobilité, il faut comprendre des périodes entre 5-10ans, c'est énorme!

  • 0 Reco 30/06/2014 à 17:23 par MisterHadley

    @richard, je cite :

    "Réveillez vous, le monde d'aujourd'hui n'est plus celui de vos parents."

    Amen..!

    Tout est dit..!

    Que les "attentistes" n'attendent donc pas de retrouver ni le niveau de prix de nos parents, ni encore moins les conditions dans lesquelles ils s'étaient financés.

    Merci, richard, de cette très grande leçon que tu viens de donner ainsi aux éternels "attentistes".

    ;)

  • 0 Reco 30/06/2014 à 17:19 par Alexandre

    Les français sont dupé par le système :

    http://www.leparisien.fr/ economie/immobilier/le-lo bby-de-l-immobilier-a-la- manoeuvre-25-06-2014-3951 261.php

    (retirer les espaces).

  • 1 Reco 30/06/2014 à 17:06 par Richard

    "acheter à 35 ans et finir de rembourser à 55 ans"

    On voit bien là que tu vous avez gobé tous les boniments de nos chers lobbys immobilier. Allez je donne un indice : d'ici là tu risques de déménager...et rebelote pour tous les frais de l'immo...
    A moins que tu n'es planifié ta vie sur les 20 ans à venir. Mais qui sont ces gens dont l’ambition est de rester 20 ans de sa vie au même endroit? et dans le même boulot vu le peu de risque qu'ils sont capables de prendre. Réveillez vous, le monde d'aujourd'hui n'est plus celui de vos parents.

    Quand on se penche sérieusement sur la situation, le constat est qu'un jeune aujourd’hui de 25ans aura plus d'apport à 35 ans en restant locataire qu'en achetant s'il change au moins une fois de résidence principale.

  • 0 Reco 30/06/2014 à 16:54 par Gégé

    @mIstehadley qui ne fait pas bcp d'effort :

    Entre le début de carrière et la fin que tu nous annonces, il se passe au moins 20 ans (et je suis généreux)...alors tes arguments pour dire qu'il faut se presser, comment te dire....
    Mais bon, on sait que vous vous êtes fait berner par le discours du train de l'immo, qu'il ne faut pas le rater etc etc ...mais assumez!

    PS : je ne veillit pas, je me bonifie avec le temps moi monsieur.

  • 0 Reco 30/06/2014 à 15:35 par jérome

    MH, et plus le temps passe, moins le gégé va payer en assurance crédit..... trop fort le gégé

    ahahhahahahhahahhha

  • 1 Reco 30/06/2014 à 15:32 par LibDub

    J'aurais tendance à dire que jusqu'à 35 ans, c'est dommage de perdre des loyers, mais bon ça te met pas en danger non plus financièrement.
    Par contre au-delà il y a un moment où il faut songer à acheter en étant réaliste par rapport à ses moyens.

    Il faut pas oublier que, surtout quand on est cadre, après 50 ans on a un profil nettement moins attractif pour les entreprises (et pour les banques) et après 55 ans c'est pas mieux.

    Donc au plus tard acheter à 35 ans et finir de rembourser à 55 ans, au-delà c'est jouer avec le feu (enfin c'est mon avis) ^^

  • 0 Reco 30/06/2014 à 15:20 par MisterHadley

    @Gégé : plus le temps passe, et plus tu rajeunis, toi, alors..!?

    :D

    Plus le temps passe, et tu ne te rapproches pas du licenciement qui t'attendra en tant que "senior", alors..?

    Plus le temps passe, et plus ta santé s'améliore, ainsi que ton espérance de vie..!?

    :D

    @hé-hé : à propos de "pigeon" qui loue à Paris la snobinarde, hein... ;)

  • 0 Reco 30/06/2014 à 15:13 par hé-hé

    complètement d'accord avec Gégé :-)
    Aucun appart où j'habitais à Paris ne pouvait s'acheter en remboursant son seul loyer que je payais par mois. Ca n'existe pas le loyer qui dépasse la mensualité à Paris.

    Sauf si tu loues une semaine aux touristes. Mais dans ce cas ta profession sera de changer des draps. Tout le temps, surtout les week-ends et les fêtes. Merci j'ai d'autre chose à faire dans la vie !

  • 0 Reco 30/06/2014 à 14:54 par Gégé

    "Tant qu'il y aura des locataires pour louer ces 50m² à un demi million,"
    ben justement les rendements sont nazes donc y en a plus tant que ca des 50m² à un demi million....

    " les autres, plus ils "attendent", et moins ils auront matériellement le temps d'améliorer leurs "profils" "

    c'est le plutôt contraire....

  • 0 Reco 30/06/2014 à 14:14 par MisterHadley

    ... les autres, plus ils "attendent", et moins ils auront matériellement le temps d'améliorer leurs "profils" : revenus, stabilité, etc, etc...

  • 0 Reco 30/06/2014 à 14:07 par Foncky

    " Enfin, ce sont des profils moins risqués, notamment en cas de perte d’emploi,"
    Les jeunes moins risqués en cas de perte d'emploi, certes car ils peuvent retrouver plus facilement un emploi qu'un senior, mais le risque de perte d'emploi d'un jeune est aussi plus élevé.

    " Pour les banques, c’est davantage le potentiel de l’emprunteur qui importe"
    En d'autres termes, elles prêtent à des jeunes avec beaucoup de potentiels, donc à ceux qui ont des bons profils. En gros, elles continuent à réserver le crédit aux profils qui gagnent ou gagneront bien leur vie. Les autres....

  • 1 Reco 30/06/2014 à 13:53 par MisterHadley

    Tant qu'il y aura des locataires pour louer ces 50m² à un demi million, il y aura toujours des investisseurs pour les acquérir, privés, ou institutionnels...

  • 0 Reco 30/06/2014 à 13:46 par el manici

    les banques aiment surtout les pigeons parce qu'à part les jeunes couples aisés ou aidés par leurs parents, plus personne ne se risque à mettre un demi million d'euros pour s'acheter un petit 50m² à Paris :)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...