Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 2 mars 2015 à 18h01

Crédit immobilier : Les primo-accédants se font de plus en plus rares


Les prétendants à la propriété se font plus rares en ce début d'année
Les prétendants à la propriété se font plus rares en ce début d'année
Les prétendants à la propriété se font plus rares en ce début d'année (©Fotolia)

Alors que les taux restent au plancher, le courtier en crédit Vousfinancer.com note une baisse inquiétante des premiers acheteurs en ce début d'année.

(LaVieImmo.com) - Ils représentaient 35 % des emprunteurs en 2014, ils ne sont plus que 25 % en 2015. Les primo-accédants ont fondu comme neige au soleil, un fort recul que le courtier explique notamment par la « forte hausse » des renégociations. Celles-ci ont quasiment doublé en un an, constituant aujourd’hui 40 % des dossiers de prêts du courtier, contre 21 % en 2014. « Ainsi le niveau historiquement bas des taux profite actuellement davantage à ceux qui ont déjà un crédit qu’aux potentiels acheteurs qui restent attentistes en raison du contexte économique » analyse Jérôme Robin, président et fondateur de Vousfinancer.com.

30 000 € de plus qu'en 2012

Les 25 % qui restent sur le marché empruntent toutefois davantage. Avec des taux à 2,30 % en moyenne sur 20 ans actuellement selon le courtier, contre 4,30 % en janvier 2012, « le coût d'un crédit de 200 000 € a baissé de moitié en 3 ans seulement (49 056 € contre 98 514 € début 2012), et la capacité d’emprunt a augmenté de 18 % ». Résultat : Pour une mensualité de 1000 € par mois pendant 20 ans, on peut aujourd’hui emprunter 30 000 € de plus qu'en janvier 2012 toujours d'après Vousfinancer.com.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Le contexte actuel relève donc « davantage d’un manque de confiance en l’avenir que d’un problème de solvabilité », analyse Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.com.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de cent banques

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/03/2015 à 09:36 par Jéjé

    Le baron de Grigny qui rêve un jour de pouvoir accéder au throne de Vélizy, on a du lourd sur le forum!

  • 0 Reco 04/03/2015 à 20:09 par Maurice

    Misterhadley face aux chiffres, et hop un tour de passe-passe et plus personne...Quel amateur! C'est là qu'on voit toute la dimension de l'homme de conviction.

  • 0 Reco 04/03/2015 à 19:35 par Fleury-Merogis

    Ce qui m'a le plus surpris à Grigny c'est les voitures calcinées qui restent longtemps au bord de la route.

  • 1 Reco 04/03/2015 à 13:35 par Friand

    J'aime bien la remarque de Gaston : "Alors tu commences à la sentir ma baise des prix?"

    Mon avis sur Grigny : le bled a une mauvaise réputation mais les prix sont très bas en conséquence. On peut avoir des rendements intéressants.

  • 0 Reco 04/03/2015 à 13:23 par MisterHadley

    J'en suis ravi pour toi...

    Mais je vais volontairement taire mes chiffres à moi, tu ne le croirais jamais... ;)

    Bonne attente, alors.

  • 0 Reco 04/03/2015 à 13:07 par dagoba11

    en tout cas les prix ont bien baisser. certes, j’habite pas en région parisienne (et tant mieux) mais j'ai prévu de visiter un appartement prochainement.

    aujourd'hui ce bien est à 65 000€. y a, deux ans un bien similaire (même surface, même exposition, même bâtiment) c'était vendu 95000€.

    bref, si le bien me plait, je négocie un peu et j'achète vu que c'est quand même une bonne affaire.
    de plus, pas besoin d'emprunter.

    au passage MH, j'aurais été 4ans locataire pour un loyer de 500€
    y a 4ans un bien similaire c'était plus 100 000€ voir 105 000€

    aujourd'hui
    4 x 12 x 500 = 24 000€
    loyer + prix appartement + frais de notaire = 100 000€

    si j'avais acheté y a 4ans après ma période d'essai
    100 000 + frais de notaire = 113 000€

    y a 4ans mon apport personnelle était de 40 000€ soit 73 000€ a emprunter.
    mensualité souhaité 500€, taux immobilier en mars 2011 3.95% pour un crédit de 18ans.
    ce qui donne un coup du crédit + assurance approchant les 35 000€

    3ans de taxe foncière = 3 x 750 = 2250€

    4ans de charge = 4 x 12mois x 100€ = 4800€

    donc au final ça donne
    113 000 + 35 000 + 2250 + 4800 = 155 050€

    après effectivement, les 36 000€ que j'ai mis de côté en 4ans aurait permis de racheter une partie du crédit.
    et la renégociation de crédit réduirait la facture, il est vrai

    comme quoi suivant les situation, attendre n'est pas forcement une mauvaise idée

  • 0 Reco 04/03/2015 à 09:09 par jeje

    nempeche que cest le bled de coulibaly.. ahahhaha

  • 0 Reco 03/03/2015 à 23:57 par MisterHadley

    "craignos", c'est une expression de cul-terreux des années 80 de la seine et marne, département devenu un vrai coupe gorge, vu l'explosion de la délinquance là-bas, ça...

    C'est d'un ringard total...

    ^^

  • 1 Reco 03/03/2015 à 23:48 par MisterHadley

    Deux lignes de tramways d'ici cinq ans...

    Le futur stade de XV tricolore à quinze minutes...

    Plus de "charges" de copropriété démesurées pour des prestations inexistantes...

    Jardins privés sur toits terrasses...

    Immeubles remis aux dernières normes, et en version haut de gamme...

    4ha et demi de pur bonheur pour un prix que tu n'obtiendras jamais..!

    Je te laisse limoges sans problème..!!!!

  • 0 Reco 03/03/2015 à 23:22 par jeje

    bravo hadloche: il achete la ou cest pas cher tout en ayant une forte demande ... les prix de Grigny son ceux de guéret , creuse et pourtant c'est a 20min de Paris en RER. certes cest craignos, mais la rentabilité est du tonnere (tu fais du 10% brut Haddley??)

    Moi tu vois jai acet a Limoges: un studio à 17 000 euros de 25m2, loué à 200 euros charges non comprise. Elle est pas belle la vie? :)))

  • 0 Reco 03/03/2015 à 19:23 par ROGER

    Ah ça faisait longtemps tu oublis le smartphone dernier cri.... Visiblement tu dois vivre en autarcie et pas très bien connaître la jeunesse.

  • 0 Reco 03/03/2015 à 11:04 par MisterHadley

    Les "jeunes" ont aussi et surtout un train de vie dispendieux à très grands coups de crédits à la consommation et autre revolving, ce qui fait qu'ils sont assez vite "insolvables" lorsqu'il s'agit de faire un véritable emprunt...

    Hé oui..!

  • 0 Reco 03/03/2015 à 01:08 par Hicham

    "’un problème de solvabilité" d'où vient ce problème? consommateur trop pauvre ou bien prix trop élevés? j'hésite!

  • 0 Reco 03/03/2015 à 00:59 par Dede

    -2,2 % de baisse sur Paris en 2014 tic tac tic tac

  • 0 Reco 03/03/2015 à 00:58 par Dede

    C'est bizarre, Les jeunes n'ont plus d'argent ou alors il sont aller voir les courbes de friggit et ne veulent pas lacher 2 fois le prix a des vieux pour recuperer un vieille appart a retaper??

  • 0 Reco 02/03/2015 à 19:52 par MisterHadley

    Pierre qui roule, n'amasse pas mousse...

    ^^

  • 0 Reco 02/03/2015 à 19:41 par PIERRE

    Un dicton de circonstance... on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif ;-)

  • 0 Reco 02/03/2015 à 19:39 par PIERRE

    Un regain de lucidité chez les jeunes?

  • 1 Reco 02/03/2015 à 19:30 par Cécile

    18 %.....ajoutez à cela la baisse vérifiée depuis son point haut (2011), ça nous donne le potentiel de la baisse si les taux étaient restés constants.

    on peut dire que la bulle aurait explosé si les banquiers n'étaient pas intervenus avec des taux bas.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...