Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 6 janvier 2015 à 10h54

Crédit immobilier : Les taux ont battu des records en 2014


le crédit immobilier a battu des records de bassesse l'an passé
le crédit immobilier a battu des records de bassesse l'an passé
le crédit immobilier a battu des records de bassesse l'an passé (©dr)

Taux au plus bas, rebond de la production de crédit... le marché s'est redressé l'an dernier. Il lui reste à trouver l'équilibre cette année.

« Jamais les taux n’étaient descendu aussi bas ». Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le crédit immobilier a perdu 72 points de base depuis le début 2014, permettant une accessibilité exceptionnelle tant dans le neuf que dans l’ancien. « La baisse a été d’ampleur comparable sur tous les marchés », analyse l'organisme : le neuf enregistrait ainsi un taux de 2,35 % en décembre 2014 (contre 3,08 % en décembre 2013), et l’ancien 2,36 % (contre 3,08 % un an auparavant).

Les banques, soucieuses de soutenir le marché, ont suivi le mouvement. La production de crédit a ainsi rebondi l’an passé de 29,7 %, après « la forte récession » constatée en 2013. Le nombre de prêts bancaires accordés a lui aussi augmenté, de 22,2 %, même si « le marché n’avait pas retrouvé le niveau d’activité qui était le sien avant le déclenchement de la crise actuelle », indique l’organisme. Sur fond de baisse des prix de l'immobilier, les ménages ont profité de ces conditions favorables pour souscrire des prêts plus longs, de 210 mois en moyenne, soit six mois de plus qu'en 2013.

Légère remontée des taux souhaitée

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

L’année 2015 s’inscrit dans la continuité. Le courtier en crédit Cafpi observe dans son dernier baromètre que « si les taux les plus bas s’érodent un peu, les plus hauts, en revanche, sont tous en baisse et s’avèrent inférieurs, en moyenne, de 21 points de base par rapport aux taux du marché ». Mais dans une conjoncture incertaine comme aujourd’hui, avec la menace planant sur la Grèce, le risque déflationniste en zone euro et un faible espoir de retour à la croissance cette année en France, Cafpi juge pour sa part qu’ « une légère remontée des taux serait préférable à des taux toujours plus bas, sans aucune croissance en perspective ».



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de cent banques

André Figeard
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/01/2015 à 19:36 par Robert

    l'OAT tec 10 actuellement à 0,78% perd 2 points par jour à cette vitesse on est à Zéro avant le printemps.

  • 0 Reco 06/01/2015 à 12:17 par Friand

    Economie sous perfusion depuis 6 ans déjà.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...