Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 5 juillet 2016 à 11h36

Crédit immobilier : record battu en juin, et ce n'est peut-être pas fini !


Les taux ont continué à baisser en juin, selon le dernier observatoire Crédit Logement/CSA
Les taux ont continué à baisser en juin, selon le dernier observatoire Crédit Logement/CSA
Les taux ont continué à baisser en juin, selon le dernier observatoire Crédit Logement/CSA (©Eric Piermont - AFP)

Les taux d'intérêt ont touché un nouveau plancher le mois dernier, à 1,60% en moyenne, selon l'observatoire Crédit Logement/CSA. Selon les courtiers, la baisse pourrait se poursuivre en raison du Brexit, mais pas seulement...

(LaVieImmo.com) - Les taux d'intérêt des crédits immobiliers ont de nouveau reculé en juin, à 1,60% en moyenne, après avoir atteint 1,77% le mois précédent. Des taux 3,5 fois moins élevés que ceux observés au début des années 2000. C'est ce qu'a indiqué hier l'observatoire Crédit Logement/CSA dans un communiqué.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Cette nouvelle baisse "ne peut que surprendre car elle amène les taux à des niveaux inconnus jusqu’alors. Elle répercute la faiblesse des taux constatée sur les marchés obligataires et exprime les conséquences des orientations monétaires réaffirmées par les banques centrales, à la suite du Brexit notamment", indique l'Observatoire.

En moyenne, les ménages empruntent en outre sur une durée plus courte, mais qui reste élevée : 206 mois soit un peu plus de 17 ans, contre 211 mois en mai. Les taux d'intérêt sont tellement bas qu'ils "permettent à tous les ménages de rentrer sur le marché de l’accession, sur des durées longues, sans que cela ne les pénalise", explique Crédit Logement CSA.

Plus besoin d'apport pour devenir propriétaire ?

Des conditions de crédit très favorables que ne manquent pas de souligner les courtiers. Ces professionnels proposent des taux moyens compris entre 1,80% et 1,50% sur 20 ans. Mais les meilleurs profils d'emprunteurs peuvent obtenir des taux nettement plus avantageux, comme celui à 1,20% négocié récemment par Vousfinancer.com.

Autre tendance qui se vérifie, l'apport personnel exigé par les banques lors d'un prêt immobilier. Avec la baisse continue des taux, il est de moins en moins nécessaire. En témoigne le bilan trimestriel d'Empruntis publié aujourd'hui. Selon le courtier, la part des ménages ayant souscrit un prêt sans apport atteint désormais 10%, contre à peine 8% il y a un an à la même période.

Le plancher n’est peut-être pas encore atteint

Jusqu'où ira la baisse ? Personne ne peut le prédire. Toutefois, les récents événements en Grande-Bretagne laissent espérer un nouveau recul des taux de crédit immobilier. La plupart des courtiers mettent en avant l'effet Brexit sur la dette française.

"Les taux d’emprunt d’État français ou OAT 10 ans (Obligations assimilables du Trésor) -qui sert d'indice de référence aux banques pour le calcul de leurs taux fixes- ont chuté pour atteindre 0,17% début juillet contre 0,44% avant le référendum britannique", souligne Vousfinancer.com. "Un nouveau recul des taux de crédit n’est donc pas à exclure dans les banques les moins bien positionnées pour lesquelles il reste un potentiel de baisse", ajoute le professionnel.

Autre élément qui favorise cette baisse durable des taux, les objectifs très ambitieux des banques en matière de production de crédits. D'autant que contrairement à l'année dernière, il n’y aura pas d’engorgement dans les banques. "Pas de remontée de taux à l’horizon donc, estime Vousfinancer.com. "On pourrait alors atteindre un nouveau plancher à 1,10 ou 1% sur 20 ans pour certains profils d’emprunteurs"...


Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...