Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 4 avril 2012 à 18h10

Crédit : "La chute du marché immobilier est amorcée"


la Fnaim attend les "coups de pouce" du prochain Président de la République
la Fnaim attend les "coups de pouce" du prochain Président de la République
la Fnaim attend les "coups de pouce" du prochain Président de la République (©dr)

La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) réagit aux derniers chiffres de la production de crédits à l’habitat en France.

(LaVieImmo.com) - Dévoilés ce matin, ceux-ci font état d’une chute de 49 % du montant de crédits attribués au mois de février, à 7,3 milliards d’euros en février 2012 contre 14,3 milliards un an plus tôt. Une contraction « sans appel » selon la Fnaim, qui y voit la confirmation que « la chute de l’activité des marchés immobiliers anticipée pour cette année est désormais amorcée ».

La fédération insiste sur deux points :

  • « la brutalité de cette chute » prouve bien que « le marché subira en 2012 le renforcement de la fiscalité immobilière et l’abandon du PTZ+ dans l’ancien » ;
  • d’autre part, la baisse observée « ne peut pas trouver son origine dans un effondrement des prix, alors que les conditions d’accès au crédit demeurent favorables ».

Une légère baisse des prix, tout au plus

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

A une semaine de la présentation de son Observatoire des marchés de l’ancien, la Fnaim indique d’ailleurs qu’on assiste « tout au plus, à un léger recul des prix, de l’ordre de 1 % en moyenne nationale au premier trimestre 2012 par rapport au quatrième trimestre 2011 ».

« Dans ce contexte, les perceptives de rebond de l’activité ne pourront être anticipées qu’à l’échéance des élections présidentielles. Nous connaîtrons désormais dans un mois les coups de pouce nécessaires qui seront donnés à l’investissement locatif privé et à l’accession à la propriété », conclut la fédération.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 05/04/2012 à 16:41 par antoine

    Il ya un mois, Mouillard disat que ca allait continuer de monter en 2012, contre vents er marrés. Et la, il dit que ca va baisser et que le marché est devenu fou....

    je crois que ce sont les soi disant experts de l'immo qui sont fous, ou alors d'une mauvaise foi terrible..:))

  • 2 Reco 05/04/2012 à 12:19 par Tant mieux

    Ras le bol de ce marché immobilier administré qui vide les caisses de l'Etat. Qu'on en finisse avec les subventions déguisées qui ne font que gonfler artificiellement les prix.

  • 2 Reco 05/04/2012 à 06:16 par UFFA92

    Coup de pouce ? Si c'est pour nous ressortir des aides du style PTZ ou Scellier il vaut mieux laisser les choses en l'état. Les prix commencent tout doucement à baisser (l'immobilier est long à s'adapter) et il ne faudrait pas de nouveau "perfuser" artificiellement le marché car ce serait une nouvelle augmentation de prix ! La seule solution est de construire plus mais en aucun cas de "solvabiliser" les acheteurs car ces "aides" sont captées en fin de circuit par les vendeurs qui majorent d'autant les prix.

  • 0 Reco 04/04/2012 à 21:38 par Uoue

    Une piqûre de rappel
    http://www.youtube.com/wa tch?v=bgdQmq5WlYM&feature =player_embedded

    Faites circuler svp.

  • 5 Reco 04/04/2012 à 21:37 par Tata

    L'état est ruiné, la dette explose, les prix sont surévalués de 47%, les ménages sont très endettés, le chômage explose, la récession est à notre porte, le prix du carburant explose...et que demande la Fnaim ? des sous, des sous et des sous pour bien achever ce pays.

    Chère Fnaim, la France n'a plus de sous. Les français veulent que leurs impôts soient utilisés ailleurs. L'argent injecté dans l'immobilier n'a jamais profité aux acheteurs et ça ne sera jamais le cas. Si vous voulez vendre et retrouver un bon rythme de croisière, faites baisser les prix des vendeurs. Faites baisser par la même occasion vos commissions.

    Vous voulez travailler ? c'est simple, laisser le marcher se casser la gueule.

  • 0 Reco 04/04/2012 à 21:04 par Manu

    Marrant de voir que la FNAIM avec ce genre de phrases « Dans ce contexte, les perceptives de rebond de l’activité ne pourront être anticipées qu’à l’échéance des élections présidentielles. Nous connaîtrons désormais dans un mois les coups de pouce nécessaires qui seront donnés à l’investissement locatif privé et à l’accession à la propriété… »,
    croit avoir une quelconque influence sur les programmes des candidats... se fourrent le doigt dans l'oeil !

  • 0 Reco 04/04/2012 à 18:35 par Nimportequoi

    C'était à prévoir. Faire une loi rétroactive sur 15 ans est complètement absurde.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...