Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 16 octobre 2008 à 20h28

Crédits relais : Les banques promettent des "mesures particulières"


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Les banques françaises vont prendre des « dispositions particulières » pour éviter que les ménages ayant des prêts relais à l’habitat ne se retrouvent en difficulté, a affirmé Georges Pauget, directeur général de Crédit Agricole SA et président de la Fédération bancaire française (FBF).

« On va prendre des mesures pour allonger la durée, pour adapter, pour […] aider autant que faire se peut » les ménages qui ont contracté un prêt « en attendant de revendre une maison ou un appartement », a précisé M. Pauget, qui s’exprimait à l’antenne de RTL. Chaque banque « va mettre en place son dispositif », a poursuivi le dirigeant, précisant qu’un « observatoire de ces phénomènes et de la façon de les traiter » serait mis en place au niveau de la FBF, « de façon à ce que nous soyons collectivement sûrs que le problème est convenablement traité ».

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Christine Boutin se félicite... L’annonce a été immédiatement saluée par Christine Boutin. La ministre du Logement et de la Ville, qui avait appelé en début de mois les banques à faire preuve de plus de « clémence » envers ceux de leurs clients qui n’arrivaient pas à revendre à temps leur bien immobilier, s’est félicitée que son appel ait été entendu. « Cela signifie que la décision du Président de la République d’augmenter le plafond de garantie par l’Etat pour permettre aux banques de se refinancer a bien pour résultat immédiat que les banques allongent la durée des prêts relais », a-t-elle estimé.

...l'Afub reste sur ses gardes Moins enthousiaste, l’Association française des usagers de banques (Afub) se dit satisfaite que « le problème et son importance [soient] enfin officiellement confirmés », mais déplore l’absence d’engagement concret de la part des banques. Georges Pauget n’a fourni « aucune indication quant à la durée de prolongation des crédits », indique un porte-parole de l’Association. « Les précisions apportées aujourd’hui sont de bon aloi, mais elles n’apportent pas la sécurité aux ménages concernés », ajoute-t-il. L’Afub demande notamment que les emprunteurs bénéficient de l’assurance que leur prêt sera prolongé d’« un an, au moins », et soient assurés de ne pas rembourser, pendant cette durée, plus que les intérêts fixés contractuellement.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...