Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 29 septembre 2010 à 12h40

De la renégociation des crédits immobiliers


La renégociation de crédit immobilier : un saut périlleux ?
La renégociation de crédit immobilier : un saut périlleux ?
La renégociation de crédit immobilier : un saut périlleux ? (©dr)

En cette période de baisse des taux, réviser son taux de crédit immobilier peut être autant judicieux que risqué, selon une analyse effectuée par Les Echos.

(LaVieImmo.com) - Une pratique est courante en ce moment : la course au rachat de crédit par les établissements bancaires. « Les dossiers de rachat de crédit à la concurrence représentent près de 30 % de notre production,révèle au quotidien un banquier. Mais les clients ne sont pas en reste : ils sollicitent de plus en plus leur conseiller en vue de renégocier leur crédit, soit dans le but « de raccourcir la durée et le coût global de leur prêt, en gardant la même mensualité », explique au quotidien Maël Bernier, chez Empruntis. Soit, afin de baisser le coût de leur endettement mensuel, précise le quotidien. Et en cas d’absence de trésorerie disponible, la banque rachète elle-même le crédit.

La bonne méthodologie de renégociation

La révision des taux du prêt « n’est pas forcément une bonne affaire, même en cas de forte baisse des taux », relèvent Les Echos. Soumis à la question, Philippe Taboret, directeur général adjoint chez le courtier Cafpi, indique que « deux clefs sur trois » doivent être réunies afin de ne pas être perdant dans l'opération :

- avoir contracté un crédit de 1 % supérieur aux taux en vigueur

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

- devoir un solde d’échéances de dix ans minimum

- avoir 50.000 euros de capital restant dû.

« S’il reste moins de dix ans à courir, le prêt est en grande partie amorti. Inversement, si l’écart de taux n’est que de 0,5 %, mais qu’il reste 200.000 euros à rembourser sur plus de dix ans, c’est intéressant », analyse l’expert.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/11/2010 à 14:45 par association.arcd

    en effet une forte demande de révision des prêts immobiliers suite a la baisse des taux actuels mais la réponse ne peut être automatique car beaucoup de paramètres interviennent pour évaluer le bien fondé de l'échange.

    D'abord essayez de négocier avec votre banque et conserver le pret PTZ.
    Si vous envisagez à faire un rachat de crédit ( hors votre banque)
    c'est difficile de conserver le PTZ car votre banque réclamera le
    remboursement de tous les crédits y compris le PTZ ( votre banque n'a
    aucun intérêt de garder seulement le PTZ )
    Si votre Banque accepte de conserver le PTZ ( très rare) il y aura
    toujours le problèmes de l'hypothèque sur ce PTZ.

    Il faut aussi tenir compte qu'il faut refaire la prise de garantie, voir lever les hypothèques déjà en place (sauf caution logement) ajouter les nouveaux frais de banque.

    arcrachatcredits.org

  • 0 Reco 29/09/2010 à 15:29 par vespa64

    bonne réflexion à avoir ...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...