Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 2 mai 2011 à 10h53

Dernière batterie de mesures sur le crédit à la consommation


La réforme du crédit à la consommation changera-t-elle la vie des emprunteurs ?
La réforme du crédit à la consommation changera-t-elle la vie des emprunteurs ?
La réforme du crédit à la consommation changera-t-elle la vie des emprunteurs ? (©dr)

Le 1er mai sont entrées en vigueur les dernières dispositions de loi Lagarde, qui réforme le crédit à la consommation. En plusieurs temps, cette loi a réformé le marché de l’assurance emprunteur, le crédit renouvelable et enfin les réserves d’argent dans les magasins.

(LaVieImmo.com) - Plus de transparence, de concurrence, de sécurité des emprunteurs. Et surtout moins de surendettement. Les dernières mesures venant compléter la loi n° 2010-737 sur la réforme du crédit à la consommation (dite loi Lagarde) sont applicables. Le dernier volet, portant sur les « cartes de fidélité », est à son tour réglementé. Il s’agit notamment d’empêcher les utilisateurs de cartes de fidélité d’entrer en crédit malgré eux, de favoriser le crédit classique ainsi que le choix entre celui-ci et le crédit renouvelable, ou encore d’accélérer le remboursement des crédits renouvelables, indique le ministère de l’Economie. Par ailleurs, à compter du 1er mai, tout crédit renouvelable ouvert pour moins de 3 000 euros doit être remboursé dans les 36 mois. Pour ce qui est des crédits à encours supérieurs, l’échéance est portée à 60 mois.

Assurance garantie de prêt immobilier

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

En septembre dernier, le contrat d’assurance de groupe souscrit lors d’un prêt immobilier était la cible de la loi Lagarde. L’une de ses dispositions phares prévoyait que « le prêteur ne peut pas refuser en garantie d’un prêt [immobilier] un autre contrat d'assurance dès lors que ce contrat présente un niveau de garantie équivalent au contrat d'assurance de groupe qu'il propose ». Une mesure très attendue des emprunteurs, qui s’étaient alors déclarés favorables à 58 % à faire jouer la concurrence dans ce marché.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...