Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 27 juin 2016 à 09h59

Faut-il craindre une remontée des taux à cause du Brexit ?


Le Brexit n'aura pas d'impact sur les taux de crédit immobilier à court terme
Le Brexit n'aura pas d'impact sur les taux de crédit immobilier à court terme
Le Brexit n'aura pas d'impact sur les taux de crédit immobilier à court terme (©Boyan Topaloff - AFP)

La sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne n'aura pas d'impact sur les taux de crédit immobilier, a assuré vendredi le courtier Meilleurtaux.com, qui n'anticipe pas de remontée d'ici le mois de septembre.

(LaVieImmo.com) - La victoire du Brexit va permettre un véritable boom de l’immobilier de prestige français, mais "n'aura pas d'impact sur les taux de crédit immobilier en France", a déclaré vendredi Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.

Les banques françaises sont peu exposées au risque anglais, tandis que la Banque centrale européenne (BCE) veille sur les marchés et apportera si besoin un afflux de liquidités, a-t-elle précisé.

"Nous n'avons aucune crainte sur le tunnel des taux bas dans lequel nous sommes, il n'y aura donc pas de hausses de taux dans les mois qui viennent", a ajouté Maël Bernier. Les objectifs des banques pour 2016 sont très ambitieux, l'année est bien orientée, a-telle souligné.

Vers une stabilité des taux

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Certes, la période estivale est souvent propice à des baisses d'effectifs et les établissements de crédit sont parfois tentés de relever leurs barèmes pour limiter les demandes de financement des achats de logement et des dossiers de renégociation de prêt. "Mais il n'y a pas de signes dans ce sens-là", a dit la responsable.

Le courtier en crédit table d'ici la rentrée de septembre sur une stabilité des taux d'intérêt, qui ont de nouveau reculé en mai à 1,77% en moyenne, après avoir atteint 1,81% le mois précédent.

La baisse continue des taux depuis fin 2015, synonyme de gain de pouvoir d'achat pour les Français, a favorisé l'accession à la propriété. Après un début d'année relativement calme, les demandes de prêts pour un achat immobilier ont bondi de 26% en avril et de 40% en mai, selon une étude de Meilleurtaux.com.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...