Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 6 mars 2009 à 11h04

"Il faut une augmentation significative de la durée des prêts relais"


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Thierry Saniez, délégué général de la Confédération de la Consommation, du Logement et du Cadre de Vie (CLCV), commente pour Lavieimmo.com l’engagement des banques en faveur des détenteurs de crédits relais. Un « pas dans la bonne direction »… mais du chemin reste à faire.

Lavieimmo.com : A la demande du ministère de l’Economie, la profession bancaire s’engage à « n’appliquer aucune pénalité au client dont la durée initiale du prêt relais serait allongée ou des échéances de ce même prêt reportées pour faciliter le dénouement d’une opération d’achat revente » ? Comment accueillez-vous cette décision ?

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Thierry Saniez : C’est une bonne nouvelle. Cela fait maintenant plusieurs semaines que nous demandons que les consommateurs concernés puissent renégocier les conditions de leur prêt. A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. La convocation des principaux dirigeants bancaires à Bercy et la promesse faite de ne pénaliser ni les reports d’échéance ni les allongements de durée de prêts marquent une avancée dans la bonne direction. Reste à savoir comment cet engagement sera mis en application, s’il sera suivi par l’ensemble de la profession et surtout s’il sera suffisant… La CLCV fera preuve d’une très grande vigilance sur ces trois points.

Lavieimmo.com : Qu’auriez-vous souhaité de plus ?

Thierry Saniez : Deux choses me gênent dans la communication du ministère de l’Economie. La première est au cœur du problème puisqu’elle concerne l’allongement de la durée des prêts. Les banques s’engagent à ne pas pénaliser l’allongement de cette durée. Soit. Mais de quel allongement parle-t-on ? Actuellement, les prêts relais ont une durée de vie de deux ans. Compte de la baisse des prix de l’immobilier et de l’attentisme des acheteurs, ce délai a commencé à montrer ses limites il y a déjà plusieurs mois. Afin de mettre les emprunteurs à l’abri, nous demandons un allongement significatif de la durée des prêts. De la même manière, nous souhaiterions que le gouvernement s’engage à faire en sorte que les promesses prises soient effectivement suivies d’effet. Pour l’instant, on ne semble pas dépasser la déclaration d’intention…

Lavieimmo.com : A l’automne, la Fédération bancaire française a promis des « mesures particulières ». Avez-vous constaté une amélioration de la situation depuis cet engagement ?

Thierry Saniez : Absolument aucun. Nous recevons toujours un nombre important de personnes concernées. Non seulement de la part de propriétaires mis en difficulté par l’arrivée à échéance de leurs prêts, mais également, et c’est plus récent, de ménages inquiétés par le gel du marché. On sait que 2009 sera une année difficile – pour l’immobilier comme pour l’économie en général. Certains observateurs commencent à douter qu’une amélioration aura lieu courant 2010… Plus que jamais, il est impératif de rassurer les consommateurs sur la question des crédits relais, de leur redonner confiance. Il est nécessaire que les banques communiquent plus et alertent ceux de leurs clients qui risquent de se retrouver dans une situation délicate.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre.

Plus d’informations sur le site de la CLCV : clcv.org' target='_blank'>www.clcv.org

Retrouvez également la réaction de l’Association française des utilisateurs de banques (Afub) en cliquant ici.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...